Après le drame de Gênes, 4000 ponts répertoriés en France s'avèrent présenter des risques d'effondrement

Nouvelles

August 16, 2018 12:09 By Fabiosa

L'écroulement du pont Morandi a déclenché la sonnette d'alarme, concernant les risques encourus par d'autres infrastructures suspendues. La France est le premier pays à s'inquiéter des risques que présentent ses ponts qui sont au nombre de 12 000 sur l'ensemble du territoire. Les résultats des enquêtes signalent qu'un tiers des ponts construits est dans un mauvais état.

Nppool / Shutterstock.com

Pour certains de ces viaducs, les principaux défauts concernent l'effritement du bitume, mais cela peut parfois aller beaucoup plus loin. En effet, 7% des ponts gérés par l'État français présentent d'importantes fissures, voire des risques d'écroulement.

kazimsenocak / Shutterstock.com

Diverses raisons expliquent ce laisser-aller concernant la sécurité des usagers de ces infrastructures routières. En lieu et place des travaux d'entretien que nécessitent ces ponts, seules des réparations d'urgence sont initiées lorsque les dégâts se font plus apparents à la surface. En outre, 22 ans peuvent s'écouler entre l'apparition de ces signaux d'alarme et les travaux à proprement parler, délai incroyable durant lequel la structure se fragilise encore plus.

Dmitry Chulov / Shutterstock.com

Pourtant, les réparations à la dernière minute se révèlent bien plus coûteuses que l'entretien régulier qu'il faudrait apporter à chacun des ponts que compte la France. La mesure adéquate serait d'interdire aux poids lourds l'accès à ces ponts déclarés à risques pour les nombreuses automobiles qui les empruntent chaque jour.

ivan bastien / Shutterstock.com

Faudra-t-il une tragédie similaire à celle de Gêne pour décider les autorités françaises à se mettre au travail ?

Source : Le Parisien, RTL, ICI, Ecologique-Solidaire

À LIRE AUSSI: Effondrement d'un viaduc à Gênes : les secours à pied d'œuvre sous les restes du pont Morandi