14 habitudes qui rendent les gens malheureux et des méthodes faciles pour les aborder autrement

Astuces

Nous évaluons tous le bonheur de manière différente et luttons pour ce que nous pensons être associé à ce concept. Certains passent leur vie entière à chercher la richesse matérielle, d'autres préfèrent un rythme de vie calme et équilibré sans trop de mélodrame, d'autres encore se précipitent à la recherche d'un amour idéal, et certains enfin sont persuadés qu'ils sont condamnés à ne jamais être satisfaits de leur sort. Ceux-là sont les esclaves de leurs idées noires et il leur arrive de penser qu'ils sont dans un véritable état dépressif, même si c'est loin d'être vrai. Ils ont simplement fait de cette situation une routine de vie. Il est pourtant bon de se souvenir que la vie est trop courte pour être triste.

Le bonheur est en fait le choix de chacun. La sensation de bonheur va et vient, mais nous sommes capables de la rendre plus durable. Et se débarrasser de ces 14 habitudes peut constituer la première étape sur la route qui mène à l'équilibre intérieur.

1. Se plaindre constamment

Il arrive qu'une personne ressente de l'envie en regardant des gens qui ont mieux réussi et qui semblent heureux. Cette personne va donc ensuite se plaindre à propos de sa vie et ressentira une profonde insatisfaction. Il faut cependant comprendre que les choses ne sont jamais ce qu'elles paraissent être. Tout le monde connait des hauts et des bas. Tous les gens bien lotis ne sont pas en bonne santé ou aimés, et il peut y avoir de nombreux squelettes dans le placard qui accompagnent ce masque d'éternelle prospérité. Vous pensez que quelque chose en particulier peut vous rendre heureux ?

Alors agissez, changez de métier, cherchez un nouveau travail, mettez un terme à des relations déprimantes, et commencez à percevoir autrement votre environnement et vous-même. Ne perdez pas un temps précieux à geindre, surtout si vous réalisez que, tôt ou tard, cela vous conduira à supporter la compagnie de gens semblables qui, eux, sont faibles de nature.


photographee.eu / Depositphotos.com

2. Vivre avec des dettes

Nous vivons dans un monde totalement matérialiste. Les comparaisons constantes avec les autres et le désir d'être ‘comme tout le monde’ nous font imprudemment dépenser de l'argent, ce que nous regrettons après coup. Acheter une voiture vous rendra-t-il heureux s'il faut pour cela vous endetter pendant dix ans ?

Probablement pas. Le même raisonnement prévaut pour la technologie et les coûteux appareils mobiles, les vêtements de marque et les voyages dans les centres de villégiature à la mode. Les gens diffèrent entre eux et vous n'avez pas besoin d'essayer de rattraper tout le monde. Au final, vous pouvez soigner votre apparence et passer de bonnes vacances avec un budget modeste.

3. La peur et les regrets

Les sages répètent qu'il n'est pas bon de tout regretter et de vivre avec le fardeau du passé. Vous ne pouvez pas remonter dans le temps, revivre tel ou tel moment différemment, ni corriger vos erreurs. Alors, pourquoi ressasser encore et toujours ce qui est déjà derrière vous ? Cette habitude empêche d'avoir une perception optimiste de l'avenir. Les gens malheureux ont peur de l'avenir, et ils peuvent s'attendre à se le voir rendre au centuple.

4. Abandonner un rêve

Il est toujours facile de s'enterrer dans une routine, se lever le matin, aller au travail, rentrer à la maison et s'asseoir devant la télé après avoir grignoté un casse-croûte et accompli les corvées de maison quotidiennes. Mais pourquoi ne pas plutôt concentrer son énergie et ses talents à l'accomplissement d'un objectif tangible ? Ce n'est pas si compliqué. Tout d'abord, il vous faut élaborer un plan stratégique avec une certaine date limite, après quoi le reste suivra tout seul.

5. Faire des commérages

Les commérages sont une autre manifestation de la jalousie et de l'envie, ainsi que d'un désir caché de manipuler l'opinion publique. Seuls les gens malheureux peuvent s'abaisser à colporter des ragots et souvent, à diaboliser les autres. Les conversations négatives n'amélioreront en rien la situation. Quelqu'un d'heureux n'y participera pas, car il est trop occupé à parfaire sa propre vie.


Irina1977 / Depositphotos.com

6. Les insultes cachées

Nous avons tous déjà été offensés par des mots ou des actes, pour la plupart immérités (c'est du moins ce que nous pensons). S'il existe une possibilité de rectifier quelque chose, faites-le et quittez cette situation. Si ce n'est pas le cas, alors oubliez tout et tournez la page. Enfin, prenez du recul pour examinr les choses et voir si cela comptera ou retiendra encore votre attention dans 5 ans.

7. S'isoler de la société

Nous évitons parfois les gens parce que nous nous sentons malheureux. Nous préférons rester seuls chez nous et nous apitoyer sur notre sort. C'est une énorme erreur car la communication, ainsi que sa nature, détermine notre humeur. Au début, vous devrez littéralement vous forcer à sortir de la cage que vous vous êtes fabriquée de vos propres mains. Vous ne voulez parler à personne ? Alors, vous pouvez simplement aller vous promener, aller lire sur un banc dans le parc ou regarder les gens. Cela vous distraira des idées noires.

8. Le rôle de la victime

Il est important de reconnaître et d'accepter le fait que tout le monde à sa façon subit l'injustice de la vie. La philosophie de la victime est de nager dans le sens du courant, de capituler à chaque coup dur du destin, et de regarder toute chose avec les yeux emplis d'un éternel chagrin. Ce type de comportement intensifie le sentiment d'impuissance, la perception négative de soi-même, et votre attitude envers le monde qui vous entoure. Vous devriez essayer de savoir s'il existe réellement des raisons objectives qui vous empêchent de gérer telle ou telle situation. En réalité, il n'y en a pas, à l'exception d'un refus de changer quoi que ce soit, et l'habitude de penser que cela vous est impossible.

9. Exagérer les problèmes

Toute personne rencontre des situations déplaisantes. La différence est que quelqu'un d'heureux ne voit que des difficultés temporaires et fait des efforts pour les surmonter avec dignité, tandis que quelqu'un de malheureux les tourne en tragédies. La première chose à apprendre est la capacité d'être responsable de ses actes et de prendre les bonnes décisions. Si vous vous retrouvez dans une telle situation, restez calme, mettez vos émotions de côté, prenez du recul, et concentrez-vous sur la recherche d'une issue à cette crise.

10. Un manque de câlin et de rire dans votre vie

Etre maussade est l'une des caractéristiques les plus distinctes d'une personne malheureuse. Toutes ses pensées sont remplies de tristesse, de négativité et de colère. Elle ne remarque chez les autres que les défauts et refuse de changer d'opinion simplement parce que cela pourrait changer le cours de sa vie. Les enfants du voisin ne sont que des enfants et ils ont par conséquent le droit de jouer à des jeux bruyants, le patron et les collègues ont le droit de faire des critiques constructives, et même votre conjoint n'est pas aussi mauvais, ne serait-ce que parce qu'il ou elle tolère vos longues phases de morosité. Nous avons tous quelqu'un à étreindre et avec qui rire, profitez-en.


DenysKuvaiev / Depositphotos.com

11. Une attente de clarté et d'approbation

Personne ne peut savoir avec certitude ce que l'avenir lui réserve. Il nous arrive à tous d'être désorientés. Une personne malheureuse se fige, alors qu'une heureuse avance en sachant que rien n'est jamais limpide mais qu'il suffit de faire quelques pas en avant pour sortir de la confusion. C'est la même chose pour l'approbation. Vous pouvez l'attendre pendant des années sans jamais l'obtenir, ou vous pouvez vous concentrer sur ce qui compte vraiment pour vous et vous diriger dans cette direction. Vous êtes très bien comme ça, et l'opinion des autres n'y changera rien.

12. A la recherche d'un endroit sûr

Il est essentiel de comprendre que vous ne pouvez pas rester dans votre zone de confort toute votre vie, à plus fort raison si cette zone est éphémère et abrite quelqu'un de malheureux. L'une de nos plus belles qualités est notre capacité d'adaptation. Ce qui semble inacceptable aujourd'hui deviendra normal demain et peut même vous amener à vous demander comment vous pouviez vivre sans.

13. Fuir le problème

Les problèmes ne sont pas des obstacles dans le sens où vous pouvez sauter par-dessus. Chacun d'eux requiert une solution, mais pas forcément immédiate. Sans aller jusqu'à l'ignorer, il vaut mieux quelquefois laisser un problème dans votre vie et voir comment il se développera. Il arrive souvent qu'une question controversée devienne un outil que vous pouvez utiliser pour atteindre votre but.

14. L'excès de perfectionnisme

Aussi étrange que cela puisse paraître, chercher la perfection à tout prix rend parfois les gens malheureux. Des exigences trop élevées vis-à-vis de soi-même affectent l'amour-propre, et celles qui sont trop élevées vis-à-vis des autres affectent la relation avec eux. Lorsque cette aspiration va trop loin, cela peut abîmer votre santé émotionnelle. Rien ni personne n'est parfait, c'est notre attitude envers les gens et les choses qui les rend ainsi.

Le bonheur n'est pas quelque chose qui vous attend dans le futur. C'est ce que vous avez déjà et votre désir de l'accroître. La seule chose qui peut l'empêcher, c'est votre mentalité négative, ainsi que l'accumulation de sentiments tels que l'envie et la jalousie. Notre qualité de vie dépend de nos habitudes et il ne tient qu'à nous de les améliorer.

Source: Power of positivity, Huffingtonpost, Relationshipgoals

Des trucs plus intéressants