Les premiers secours : 15 mythes qui font plus de mal que de bien

Astuces

January 18, 2018 11:29 By Fabiosa

Il est temps de dévoiler quelques mythes sur les premiers secours auxquels certains croient encore ! Sucer la blessure pour en faire sortir le poison après une morsure de serpent ou appliquer de l'huile végétale sur une brûlure ? Voyons, c'est complètement absurde !

 

Même si la plupart d'entre nous sait que ce ne sont que “des histoires de vieilles femmes,” nous commettons toujours des erreurs en matière de premiers soins qui, au mieux, ne sont pas bonnes, et au pire, peuvent s'avérer très dangereuses pour la santé.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste de 15 erreurs en matière de premiers secours à ne JAMAIS commettre :

 

Erreur n°1 : soulever quelqu'un qui a perdu conscience

 

 

 

Ne soulevez pas une personne qui a perdu connaissance. Cela ne fera qu'aggraver son état !

 

Que faire : Soulevez les jambes de la victime, déboutonnez ses vêtements et ne la laissez pas se lever brusquement.

 

Important : Une fois que la personne est revenue à elle, n'essayez pas de lui donner un remontant comme une tasse de café ou un Redbull, car la caféine entraîne une déshydratation.

 

Erreur n°2 : se pencher en arrière pour arrêter un saignement de nez

 

Lorsque vous inclinez la tête vers l'arrière, vous ne faites que refluer le sang dans votre gorge. Cela peut entraîner des difficultés pour respirer et vous pourriez avaler du sang. Et pour couronner le tout, vous n'arrêterez même pas le saignement ainsi.

 

Que faire : Vous devez garder la tête droite. Cela réduira la pression sanguine dans les veines du nez. Pincez-vous les narines entre le pouce et l'index pendant 15 minutes et respirez par la bouche. Si le saignement ne s'arrête pas, il faudra répéter à nouveau la procédure.

 

Important : Si la situation n'évolue pas au bout de 15 minutes, ou si quelqu'un saigne du nez suite à une blessure (comme, par exemple, un accident de voiture), allez immédiatement voir un médecin.

 

Erreur n°3 : mettre un crayon ou un autre objet dans la bouche de quelqu'un qui fait une crise d'épilepsie

 

Si vous mettez un objet dans la bouche de quelqu'un qui fait une crise d’épilepsie pour l'empêcher d'avaler ou de mordre sa langue, vous avez une bonne chance de bloquer ses voies aériennes. De plus, la personne peut très bien avaler l'objet ou se mordre la langue.

 

Que faire : Protégez la victime des choses qui peuvent la blesser (objets pointus, verre, chute dans l'eau, etc.).

 

Important : Il est nécessaire de tourner la victime sur le côté pour l'aider à dégager ses voies aériennes.

 

Erreur n°4 : utiliser de l'huile végétale, des pommes de terre crues, de la crème acidulée ou du kéfir comme premier remède contre les brûlures

 

 

 

Si vous avez recours à ces “recettes de vieille femme” pour les brûlures, vous ne ferez qu'aggraver l'état du sujet. En séchant, ces produits formeront un film qui perturbera le processus de transfert de chaleur dans le corps. En conséquence, la chaleur ne pourra s'échapper et affectera les couches inférieures de la peau. En outre, une blessure ouverte pourra s'infecter.

 

Que faire : Maintenez la zone brûlée sous l'eau froide pendant au moins 20 minutes.

 

Important : Il ne faut en aucun cas percer les cloques ! Cela pourrait les faire suppurer.

 

Erreur n°5 : utiliser vos mains pour retirer une particule de l’œil

 

Tout faux mouvement peut entraîner une blessure, voire la cécité. De plus, se frotter les yeux peut les écorcher ou les égratigner.

 

Que faire : Une larme naturelle est le meilleur moyen de nettoyer l’œil. Elle peut être obtenue en influençant psychologiquement la personne. Vous pouvez également essayer d'enlever un minuscule corps étranger de l’œil en y faisant couler de l'eau du robinet. Si cela ne fonctionne pas, il faudra couvrir l’œil touché avec de la gaze et aller sans attendre voir un médecin.

 

Important : Si c'est un produit chimique qui est entré dans l’œil, lavez-le à grandes eaux !

 

Erreur n°6 : appliquer de la glace directement sur un bleu

 

 

 

La glace aide à soigner les hématomes. Mais il ne faut pas mettre de la glace directement sur la peau car vous risquez une engelure !

 

Que faire : Vous devez placer quelque chose de fin entre la peau et la glace. Maintenez l'objet froid sur le bleu pendant 10 minutes, puis retirez-le de la zone touchée pendant 20 minutes. Répétez la procédure aussi souvent que possible.

 

Important : Réduisez la durée de la procédure à 5 minutes s'il s'agit d'un enfant !

 

Erreur n°7 : appliquer de la chaleur sur une entorse

 

La chaleur accroît le flux sanguin, ce qui peut augmenter considérablement le gonflement.

 

Que faire : Pendant les premiers jours après la blessure, il faut appliquer une compresse froide, ce qui réduira l'inflammation des tissus et soulagera la douleur. Il faut rester immobile pendant 48 heures.

 

Important : Il faut attendre au moins deux jours après la blessure pour utiliser la chaleur sèche et les baumes chauffants.

 

Erreur n°8 : appliquer un baume directement sur une blessure

 

Les baumes créent une humidité indésirable dans les lésions.

 

Que faire : Laver la blessure à l'eau froide avec du savon et la couvrir avec un bandage propre et sec.

 

Important : C'est vrai, les blessures et les brûlures guérissent mieux lorsqu'elles restent à l'air libre. En particulier si elles sont désinfectées régulièrement !

 

Erreur n°9 : provoquer le vomissement après une intoxication

 

Il est généralement conseillé de se faire vomir en cas d'intoxication. Mais cela est CATÉGORIQUEMENT interdit si vous suspectez un empoisonnement à l'alcali, à l'acide, ou à d'autres substances caustiques.

 

Que faire : Si vous êtes certain que le vomissement aidera, n'utilisez pas de soude, de manganèse, de lait, etc. Tout ce dont vous avez besoin, c'est une grande quantité d'eau chaude.

 

Important : En cas d'intoxication alimentaire, appelez immédiatement une ambulance !

 

Erreur n°10 : faire le bouche-à-bouche après une attaque cardiaque

 

 

 

Il faut oublier cette méthode une fois pour toutes ! Les cardiologues préconisent une RPC uniquement avec les mains. Selon les experts, le nombre de survivants après une crise cardiaque augmenterait considérablement si les gens apprenaient à faire une réanimation cardio-pulmonaire (RPC) correctement.

 

Que faire : Tout d'abord, cherchez le pouls dans le cou. Si vous ne le trouvez pas, commencez immédiatement les compressions (pendant que quelqu'un d'autre appelle une ambulance). Pour ce faire, placez une paume au milieu de la poitrine et l'autre par-dessus et exercez des pressions égales sur la poitrine 100 fois par minute.

 

Important : Dans le cas d'une crise cardiaque, appelez immédiatement une ambulance !

 

Erreur n°11 : Remettre soi-même en place une luxation

 

En essayant de remettre une articulation déboîtée, vous pouvez causer des blessures supplémentaires.

 

Que faire : N'essayez en aucun cas de redresser un membre par la force. En cas de déboîtement, celui-ci doit être bandé dans une position confortable pour le blessé. L'endroit de la fracture potentielle et les deux articulations les plus proches doivent être immobilisés.

 

Important : Vous devez faire le bandage sur le membre blessé et appeler immédiatement une ambulance.

 

Erreur n°12 : enlever des objets d'une blessure

 

Bien sûr, vous pouvez retirer une écharde ou un petit bout de verre d'une blessure, mais ne vous y risquez pas avec quelque chose de plus gros ! Vous feriez mieux d'attendre qu'un chirurgien vienne vous aider ! Autrement, vous ne parviendrez pas à arrêter le saignement qui commencera immédiatement après avoir retiré l'objet. En outre, vous ne pourrez pas compenser la perte de sang, le cas échéant.

 

Que faire : Vous feriez mieux d'amener le blessé à l'hôpital le plus proche.

 

Important : Ne retirez jamais un objet d'une blessure grave !

 

Erreur n°13 : appliquer un garrot pour arrêter un saignement important

 

 

 

L'arrêt de la circulation sanguine augmente le risque d'endommagement des tissus et même de perte d'un membre.

 

Que faire : Mettez une gaze stérile ou un tissu propre sur la blessure et appuyez fermement dessus, même s'il est complètement recouvert de sang. Contrôlez le saignement avec votre doigt jusqu'à ce que la personne reçoive une assistance qualifiée.

 

Important : Il existe quelques exceptions à cette règle, par exemple, lorsqu'il faut amputer le membre.

 

Erreur n°14 : sucer le venin pour le faire sortir d'une blessure causée par une morsure de serpent

 

Ce mythe est l'un des plus dangereux qui soient ! En faisant cela, vous mettez en danger votre propre vie !

 

Que faire : Le seul traitement sûr contre une morsure de serpent est un antidote.

 

Important : On conseille quelquefois d'effectuer une petite incision entre les marques de morsure. Mais cela ne fera qu'augmenter le risque d'infection !

 

Erreur n°15 : “Se porter au secours” des survivants d'un accident de voiture.

 

 

 

Bien que l'on assiste à ce genre de scène dans beaucoup de films, ne le faites jamais ! Les fractures de la colonne vertébrale ou du cou comptent parmi les blessures les plus graves, en particulier après un accident de voiture. Toute tentative pour bouger la victime peut la paralyser !

 

Que faire : Appelez immédiatement une ambulance ! En attendant son arrivée, assurez-vous que la personne respire et qu'elle est étendue dans une position confortable.

 

Important : Vous pouvez aider la victime par une assistance psychologique. Essayez de la rassurer en lui disant que les secours sont en route. Restez près d'elle jusqu'à l'arrivée des infirmiers.

 

Peut-être ces conseils sauveront-ils la vie de quelqu'un ! Merci de partager cet article avec tous vos proches et aidez-les à éviter les erreurs classiques en matière de premiers soins !

 

Source : Prevention, GH, First Aid for free

 

 

 

 


 

 

Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.