Étude : voici les professions qui augmentent le risque de divorce

Étude : voici les professions qui augmentent le risque de divorce

Famille & Enfants

February 9, 2018 20:04 By Fabiosa

Bien que les citoyens du monde moderne aient tendance à se marier aussi tard que possible, le divorce est tout de même une chose très courante. Les ex-conjoints / ex-conjointes énumèrent souvent les raisons qui les ont poussés à divorcer. Ce peut être dû à l'infidélité, au manque de communication, à la génétique ou même à l'impression de ne plus aimer son conjoint / sa conjointe. Cela dit, on n'inclut que très rarement le choix du métier dans cette liste.

Et c'est un tort !

Pour découvrir les professions qui subissent le taux de divorce le plus élevé, le statisticien Nathan Yau s'est basé sur les résultats d'une étude d'une durée de cinq ans qui a été menée par le US Census Bureau (le Bureau du recensement des États-Unis, qui compte la population du pays tous les dix ans). Après avoir analysé toutes les données, il a réussi à découvrir quelques tendances vraiment intéressantes. Ci-dessous, vous trouverez 8 professions qui augmentent considérablement le risque de divorce.

 

1. Les gestionnaires de jeu (52,9 %)

 

Ce sont les gens qui travaillent face aux clients des casinos et des salles de jeux. Si l'on prend en compte le fait que leur travail les pousse à boire de l'alcool et leur permet de faire connaissance avec de nombreuses personnes intéressantes dans un environnement festif, on comprend que leur profession puisse facilement détruire leur relation avec leur conjoint ou conjointe.

 

2. Les barmen (52,7 %)

 

Les barmen ont le même coefficient de divorce parce que l'environnement des bars ressemble beaucoup à celui des casinos et des salles de jeu que nous avons mentionné ci-dessus. De plus, on demande en général à ces employés d'être très amicaux (et parfois même de flirter) avec leurs clients. Un autre problème est que de nombreux bars exigent souvent que leurs employés servent les clients jusqu'à ce que le dernier soit parti, ce qui entraîne des horaires de travail irréguliers. En raison de tous ces facteurs, les barmen ont du mal à trouver du temps à consacrer à leur famille.

 

3. Les travailleurs de nuit (50,7 %)

 

En fait, toutes les professions de service peuvent provoquer des problèmes de relations familiales. Toutefois, travailler la nuit pose une difficulté particulière dans la mesure où ces travailleurs ont du mal à être à la maison en même temps que leur conjoint / conjointe.

 

4. Les hôtesses de l'air (50,5 %)

 

En raison de leurs horaires de travail, les hôtesses de l'air sont souvent séparées de leur famille, ce que peu de gens apprécient. De plus, si elles opèrent sur des vols longs courriers, elles ont également plus d'opportunités de faire de nouvelles connaissances.

 

5. Les exploitants d'enseignes de location de voitures (50,1 %)

 

On a découvert que les directeurs et les exploitants d'enseignes de location de voitures ont un taux de divorce de 50,1 %. Il est très probable que cela s'explique par le fait que cette profession ait des horaires de travail très compliqués à gérer pour les membres de leur famille.

 

6. Les professions du bâtiment (46,9 %)

 

Ces travailleurs doivent en général se plier aux règles des trois-huit ou du travail saisonnier. On peut supposer que le manque de routine ou l'absence d'un emploi du temps fixe n'aide guère à rester en contact et que cela mène au divorce.

 

7. Les opérateurs de centres d'appel (49,7 %)

 

Ces travailleurs (surtout les femmes) parlent au téléphone avec un grand nombre de gens tous les jours. Parfois, au cours de ces conversations, de nouvelles relations peuvent se nouer.

 

8. Les directeurs commerciaux (49,7 %)

 

Cette profession obtient un pourcentage élevé de divorces à cause du stress permanent qui y règne. Tous les jours, le personnel de vente est obligé d'écouter des gens leur crier dessus au téléphone et, après cela, ils ressentent le besoin de rentrer à la maison et d'être gentils avec les autres. Selon Nathan Yau, beaucoup d'agents de recouvrement divorcent également pour cette même raison.

En ce qui concerne les catégories professionnelles de manière plus générale, il s'avère que les gens qui travaillent dans le secteur du transport (par exemple, les chauffeurs de bus) ont un taux de divorce plus élevé que les informaticiens ou les mathématiciens.  

De plus, Nathan Yau a également découvert que les gens qui touchaient des salaires élevés divorçaient rarement. Toutefois, les gens qui touchent des salaires modestes et qui ont divorcé affirment que leur salaire n'a exercé aucune influence sur leur décision.

Visiblement, la profession n'est pas la seule raison pour laquelle on divorce, mais elle peut quand même encourager la séparation !

Quelles autres professions ajouteriez-vous à cette liste ?

Source : Cosmopolitan, Women’s Health, Flowingdata