Complexe d'infériorité : 10 signes qui peuvent indiquer que vous en souffriez

Santé et bien-être

Le complexe d'infériorité est malheureusement très répandu, y compris chez les femmes adultes et celles qui ignorent qu'elles en souffrent. Une femme peut parfois donner une image de force et de confiance en elle, mais il est très possible qu'elle aussi soit sujette à ce problème.

Il est important que nous sachions reconnaître que nous souffrons de ce complexe pour pouvoir essayer de le surmonter. Comme tout le monde, vous avez certainement vécu des moments difficiles dans la vie, mais le problème survient lorsque vous commencez à croire fermement que vous n'êtes pas suffisamment bonne pour faire certaines choses.

 

saltodemata / Shutterstock.com

 

Ce qui est quelque peu étrange, c'est que certains experts considèrent que le complexe d'infériorité peut donner naissance à des désirs de dépassement de soi chez les gens qui y trouveront ainsi la motivation pour se surpasser. Cela signifie que lorsqu'ils se sentent inférieurs à d'autres, le combat commence pour changer cet état de choses, ce qui peut même les pousser à atteindre leurs objectifs et à devenir des personnes à qui tout réussit.

Néanmoins, cela n'implique pas qu'un complexe d'infériorité soit une chose positive. S'il vous conduit à atteindre votre but, on peut considérer qu'il a joué un rôle de moteur et s'est traduit en quelque chose de productif, mais s'il vous fait stagner dans ce sentiment et vous empêche d'avancer, il peut avoir de nombreuses conséquences négatives. Certains symptômes sont graves et une aide professionnelle est parfois nécessaire pour les soulager et revenir à un état psychologique sain. Voici maintenant quelques signaux qui vous aideront à savoir si vous souffrez de ce complexe.

 

1. Vous blâmez le monde entier pour vos échecs

Si vous faites partie de celles qui cherchent des causes externes pour justifier les erreurs et les échecs qui jalonnent votre vie, il est très possible que vous souffriez d'un complexe d'infériorité. Les gens atteints de ce complexe n'admettent généralement pas leurs propres erreurs, c'est pourquoi ils trouvent toujours une explication aux choses négatives qui leur arrivent.

 

2. Vous êtes excessivement sensible aux opinions des autres

saltodemata / Shutterstock.com

Il est certain que personne n'aime entendre des commentaires négatifs à son sujet, et c'est bien normal. Néanmoins, en cas de complexe d'infériorité, il vous est facile d'apercevoir que cela vous dérange au plus haut point d'entendre les avis de vos proches sur votre comportement ou sur quelque chose que vous avez fait. Le problème au fond est que vous ne distinguez pas lorsqu'ils essaient de donner leur opinion pour vous aider à vous améliorer en tant que personne, et vous le prenez mal.

 

3. Vous détestez la compétition

Si vous avez ce complexe, il est très probable que vous n'aimiez absolument pas être en concurrence avec d'autres personnes. Les personnes complexées trouvent généralement que cela n'en vaut pas la peine, car elles ne se sentent pas elles-mêmes à la hauteur de la tâche et se mettent dans la tête qu'elles vont perdre afin de ne pas affronter l'autre. Le problème avec cette idée est que vous avez peut-être les capacités pour mériter la victoire, mais vos propres freins ne vous permettent pas d'atteindre vos objectifs.

 

4. Vous avez tendance à vous couper de la société

Ce point rejoint le précédent. Étant donné que vous ne vous sentez pas suffisamment préparée pour discuter ou partager des idées avec les autres, vous finissez par vous isoler du monde et vous restez seule par peur d'affronter des situations impliquant des défis. Une autre raison est que vous préférez vous isoler avant d'entendre ce que les autres ont à dire sur vous.

 

5. Vous sentez que c'est toujours la faute de quelqu'un d'autre

fizkes / Shutterstock.com

L'un des problèmes les plus récurrents des gens qui ont un complexe d'infériorité est qu'ils pensent toujours que quelqu'un d'autre est coupable de ce qui vient de se passer. Même lorsqu'ils se trompent, ils sont incapables de l'accepter et ils se justifient en rejetant la faute sur les autres. Malgré leur complexe, ils finissent par faire montre d'une certaine arrogance et croient être meilleurs que les autres, ce qui se traduit enfin par un excès d'amour-propre.

 

6. Vous n'acceptez pas les critiques constructives

Comme vous n'acceptez ni les critiques, ni les avis, il importe peu que ces critiques soient positives ou constructives. Malgré que ces types de critiques soient destinés à vous rendre plus efficace dans ce que vous faites, vous trouvez que les choses sont très bien comme elles sont et vous n'acceptez pas les suggestions de changements.

 

7. Vous ne reconnaissez pas le succès des autres

Le complexe vous fait ressentir le succès d'autrui comme une sorte de compétition et vous préférez ne pas l'accepter. Vous n'aimez pas voir qu'une personne est meilleure que vous et qu'elle a réussi quelque chose que vous convoitiez. Il vous est difficile de voir que quelqu'un est parvenu à atteindre son but. Ce sentiment est très récurrent chez ceux qui souffrent de ce complexe et finit par être perçu de l'extérieur comme de l'arrogance.

 

8. Vous placez vos besoins en dernier

Parce que vous considérez que d'autres personnes sont meilleures ou plus importantes que vous, vous avez tendance à laisser vos besoins pour plus tard, car vous ne leur accordez pas leur juste valeur. Vous vous occupez d'abord des personnes au-dessus de vous et vous ne vous donnez pas la priorité que vous méritez.

 

9. Vous avez besoin de l'attention des autres

pixelheadphoto digitalskillet / Shutterstock.com

Les personnes complexées attendent des autres qu'ils leur dirents si elles font bien ou non. Au lieu de chercher la réponse en elles ou chez des gens de confiance, elles essaient d'être acceptées par tous et  s'inquiètent excessivement de l'opinion générale à propos de leurs actions. Malgré le fait qu'elles peuvent se couper du reste du monde, l'une de leurs questions récurrentes est souvent : "Que penses-tu de moi ?".

 

10. Vous remettez les choses à plus tard

Quand ce complexe est présent dans notre vie, il devient typiquement difficile de commencer à faire quelque chose lorsque nous ne savons pas si nous les ferons bien, et nous doutons d'être assez bien préparées pour atteindre l'objectif. Qu'il s'agisse de quelque chose de simple comme écrire un mémo, ou remplir une obligation domestique, tout devient un défi que nous ne croyons pas être capables de relever.

Si vous ressentez l'un de ces symptômes ou si vous vous identifiez à ce que nous venons de décrire, il peut être conseillé d'aller voir un psychologue qui vous aidera à gérer ce processus. Il est en effet possible que vous fassiez un complexe d'infériorité.

Comme l'a dit un jour Eleanor Roosevelt : "Personne ne peut vous faire sentir inférieure sans votre consentement". Méditez sur cette phrase pour vous sentir mieux chaque jour et vous prouver à vous-même que vous pouvez vaincre n'importe quelle difficulté si vous le voulez vraiment.


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.

Des trucs plus intéressants