“L'autre homme” d’Elizabeth II : la reine n’a toujours pas oublié son beau conseiller

Célébrités

June 13, 2018 14:51 By Fabiosa

L'histoire d'amour de la reine Elizabeth II et du prince Philip a été considérée comme l'une des plus romantiques depuis plus de 70 ans. Les proches de la monarchie actuelle racontent à plusieurs reprises la légende familiale sur la naissance de leurs relations. Ce fut un coup de foudre qui a surmonté de nombreux obstacles. Le père d'Elizabeth II ne voulait pas donner son consentement pour le mariage et Philip Mountbatten a dû renoncer à ses titres et accepter le fait que lui, un bel homme qui avait un grand succès auprès des femmes, doive toujours rester dans l'ombre de sa bien-aimée. Cependant, peu de gens savent qu'au milieu des années 50, leur alliance a vécu une période difficile.

gettyimages
 

gettyimages

Selon les biographes royaux, c’est juste après l'ascension de la reine Elizabeth II au trône que les relations entre les époux se sont détériorées. On suppose que la cause de tels changements réside dans les responsabilités accrues que la nouvelle reine qui élevait déjà 2 enfants devait assumer.

 

En 1956, de nombreuses rumeurs ont agité la communauté internationale, selon lesquelles le prince Philip parti en croisière n’aurait pas eu l'intention de retourner vers sa famille. De plus, il existait de nombreuses publications de presse au sujet de ces intrigues.

Elizabeth II a toujours été considérée comme l'incarnation du conservatisme, et son respect des valeurs familiales est indiscutable et indestructible. Pourtant, à cette époque des rumeurs circulaient non seulement sur la fin imminente de leur mariage, mais également sur une histoire d'amour éventuelle avec le conseiller de la reine, Patrick Plunket.

Il était le fils d'un vieil ami du père Elizabeth II, George VI. Quand le jeune homme n'avait que 15 ans, ses parents sont morts dans un accident de voiture, mais la famille royale a continué à le soutenir. C'est grâce à George VI qu'il a reçu une brillante formation au collège d’Eton.

gettyimages

Depuis l’enfance, lui et Elizabeth II étaient très amis. La future reine lui faisait confiance à 100%. À sa propre demande, Plunket est devenu l'un de ses principaux conseillers. Il était peut-être la seule personne à s'être permis de parler très franchement à la reine. Elizabeth, quant à elle, pouvait toujours compter sur lui. Les contemporains de lord Patrick ont également noté qu’il prenait toujours soin de la reine.

Plunket était un bel homme, bien qu'il n'ait jamais osé mettre fin à sa vie de célibataire. Beaucoup de personnes savaient qu’il était l'ami le plus dévoué d'Elizabeth II. Pourtant, après la croisière scandaleuse du prince Philip, qui a duré plus de 4 mois, plusieurs rumeurs sur la relation amoureuse entre la reine et son conseiller ont commencé à voir le jour. Leur rapprochement peut s'expliquer par un fait très simple : c’était lui, son ami d'enfance, qui l'a aidée à “vaincre” ses sombres pensées.

Heureusement, la crise dans la relation entre les conjoints a été surmontée avec dignité. Le prince Philip est rentré chez lui et s’est transformé en ce père de famille exemplaire que nous connaissons tous. La vie du couple est à nouveau devenue harmonieuse, comme en témoigne la naissance de leurs deux fils cadets, bien que beaucoup de gens aient tenté de trouver une ressemblance entre les princes Andrew et Edward et Patrick Plunket.

Alors que certains biographes admettent la possibilité que la reine Elizabeth II aimait son conseiller, d'autres rejettent fermement qu'il y eu une relation amoureuse entre eux, s'appuyant sur le conservatisme de la reine. Quoi qu’il en soit, ils étaient les meilleurs amis jusqu'à la mort de Plunket en 1975. Les dernières années de sa vie, Patrick Plunket était gravement malade, il souffrait d’un cancer du foie. Mais même lorsqu'il était déjà hospitalisé, il a régulièrement quitté la clinique pour voir Elizabeth II.

Il n’y a aucun doute que la reine a durement vécu sa mort. Patrick Plunket est enterré dans un cimetière privé de la famille royale. La communauté mondiale a également été surprise par le fait que la reine elle-même avait écrit une nécrologie qui a été publiée dans la presse. Un peu plus tard, la reine a conçu le projet et commencé la construction d'un mémorial en sa mémoire.

gettyimages

Patrick Plunket était un ami fidèle et un assistant fiable d'Elizabeth II. Il est inutile de parler d'un lien romantique entre eux, car elle a toujours aimé son mari. Mais s'il y a une personne qui pourrait s'appeler "l'autre homme de la reine", cela ne peut être que Patrick Plunket.

Sources: The Daily Mail, The Sun, The Telegraph

À LIRE AUSSI: Un cadeau de la reine ? Découvrez comment Elizabeth II gâte les employés du Buckingham Palace