“Ce n'est pas le corps dont je suis tombé amoureux il y a quelques années.” La réponse de ce mari à sa femme a immédiatement déclenché les réactions des internautes

Famille & Enfants

October 4, 2018 14:43 By Fabiosa

Il est quelquefois difficile de s'habituer aux transformations que connaît le corps féminin pendant la grossesse et après l'accouchement de son bébé, en particulier à notre époque où un corps svelte et sportif constitue une norme de beauté. Toutefois, il est également très compliqué de retrouver l'ancienne silhouette autrefois tant appréciée par son mari bien-aimé ! 

C'est incroyable de voir combien de mères se démènent dans la vie alors qu'elles ne peuvent pas tout faire. Mais lorsque vous leur demandez de quel soutien elles disposent, et qui est derrière elles... elles ne sont plus sûres de rien. Bien sûr, elles ont des amis, des frères et sœurs... qui sont déjà accaparés par leurs propres enfants et à qui elles sont un peu gênées de demander de l'aide. Bien sûr, elles ont des parents qui, pour la plupart, travaillent encore ou l'aident quand ils le peuvent. Ou bien elles n'ont personne. Pas de parents, pas de famille sur qui compter, et en tant qu'adultes, il est très difficile de se faire de nouveaux amis.

Quand j'étais petite, je passais du temps chez mes grands-mères, chez les amies de ma mère ou la dame en bas de la rue, mais aujourd'hui, c'est tout juste si nous parlons à nos voisins quand ce n'est pas pour dire bonjour en partant au travail. Alors on se débrouille seules. 

Lorsque vous ramenez votre nourrisson à la maison et que votre conjoint retourne travailler, vous êtes toute seule, et l'épuisement vous gagne peu à peu. Lorsqu'un enfant se réveille malade, c'est un jour de travail en moins et des regards sévères de la part de votre patron. Personne n'a envie de s'approcher de vous avec un enfant dont le nez coule, de peur d'être à son tour contaminé. Lorsque vous êtes en retard, c'est une heure de plus à la crèche, avec de l'argent en plus à payer et des excuses à donner. Il n'existe pas de journées en faveur de la santé mentale, c'est pourquoi la fatigue de la maternité et la culpabilité apparaissent et la télévision devient votre seul moyen d'avoir une minute à vous seule.

Et les sorties le soir ? Quelles sorties le soir ? Qui peut se payer un baby-sitter, aller au cinéma et dîner sans prendre un crédit ? Alors on fait avec ce qu'on a, mais on s'inquiète encore parce qu'on a oublié comment se connecter.

Les temps ont tellement changé et ils sont plus difficiles, les gens sont plus isolés. C'est quelque chose auquel nous sommes toutes confrontées, un fardeau que nous devons porter seules sans pouvoir le partager. Mais nous faisons de notre mieux. 

Alors quand vous vous démenez et faites de votre mieux parce que vous êtes trop fatiguée pour faire de l'artisanat, ou cuisiner autre chose qu'un cheese burger, lorsque vous vous sentez déprimée et seule, réfléchissez-y, qui est à vos côtés ? Et malgré le fait que vous faites TOUT quasiment seule, vous faites toujours du très bon travail. Vous faites en sorte que cela fonctionne, et vous faites sacrément de votre mieux... Et pendant cette période où vous vous sentez si seule, est-ce que cela ne fait pas du bien de savoir que vous ne l'êtes pas ?

Pendant la grossesse, une femme a tendance à prendre du poids, à développer des vergetures, et même à porter des chaussures une pointure plus grande. Tous ces défis rappellent à une mère tout ce qu'elle a dû traverser pour enfanter. Malgré la magie de la maternité, les mères jeunes ou plus expérimentées peuvent être déçues par le fait qu'elles ne seront plus aussi belles qu'avant. De plus, il y a des fois où des mois entiers d'entraînement intensif et de régimes exténuants n'ont aucun effet sur le poids et la silhouette, et où des tonnes de crèmes coûteuses ne viennent pas à bout des vergetures. 

À LIRE AUSSI: Un bébé de 2 mois victime de graves maltraitances et en sevrage de méthamphétamine a enfin trouvé un foyer

undefinedstaras / Shutterstock.com

Laura Mazza est une jeune mère et une membre active de l'initiative Mum on the Run.  Elle a récemment pris à témoin les utilisateurs de Facebook en partageant son expérience post-natale personnelle et la manière avec laquelle son mari a réagi aux transformations de son corps. 

Chaque jour, des millions de bébés viennent au monde, et par conséquent, des millions de mamans naissent également. Elles naissent une nouvelle fois à chaque fois qu'elles ont un bébé.

Mais malgré ces millions de bébés et de mamans, trop d'entre nous se sentent seules. Trop d'entre nous, qui ne sont pas connectées, se sentent isolées. En tant que nouvelle maman, et même maman de deux enfants, il y a tellement de jours où je me sens seule, même lorsque mes enfants sont près de moi. J'ai oublié comment on parle aux adultes. 

Nous, les mères, sommes tellement nombreuses. Même vous qui lisez ceci, qui savez ce que cela fait de se sentir seule. De se sentir jugée. Vous qui connaissez ce sentiment d'impuissance qui vous fait pleurer. Vous qui avez été seule et qui vous sentez abandonnée. Vous, une mère qui a du cœur, qui ne souhaite à personne de se sentir seul. Une mère qui sait que rester à la maison toute la journée n'est pas toujours une sinécure, car c'est une situation solitaire. Une mère qui sait que, malgré toutes les promesses de joie, la maternité peut également briser le cœur.

J'ai commencé ce blogue parce que j'avais des choses à dire, parce que je me sentais seule et déprimée. J'ai ressenti ce processus inéluctable dont aucune mère ne parle parce qu'aucune ne veut avoir l'air d'une ingrate. Je me suis sentie ingrate parce que j'ai voulu que tout disparaisse. Le manque de sommeil, les pleurs, la douleur, la peur. J'ai pensé que j'étais la seule dans ce cas. Mais je sais que ce n'est pas vrai. Vous savez que ce n'est pas vrai. 

Nous ne sommes pas obligées d'être seules. Nous pouvons nous unir et montrer que toute mère a de l'importance pour nous. Si nous la voyons pleurer, nous serons là pour elle. Nous nous tiendrons à ses côtés lorsque nous la sentirons jugée. Nous l'aiderons lorsqu'elle aura des difficultés. Nous l'écouterons parler de ses joies, et plus souvent encore, lorsqu'elle parlera de son cœur brisé, ou du fait qu'elle a oublié de nettoyer, nous l'aiderons à oublier l'anxiété, l'anxiété d'une nouvelle garderie. Allez-y ! Allez-y et faites-vous de nouvelles amies, soyez cette maman qui va parler aux autres. Allez faire des rencontres, liez-vous d'amitié avec une maman dans le parc. Créez votre propre tribu. Appelez votre nouvelle amie et défoulez-vous. Vous ne devez pas être seule et déprimée dans votre propre maison. Vous méritez mieux. Vous méritez des relations qui ont un sens et qui vous rendent heureuse. En ces temps de solitude, vous devez vous sentir accomplie et heureuse. Vous êtes maman ! Votre vie sociale ne doit pas s'arrêter là.


Dans l'un des messages, Laura partage une troublante vérité :

Ce ne sont pas les corps dont nos maris sont autrefois tombés amoureux.

Avant la grossesse, son corps était ferme et musclé, sa peau était parfaite et son ventre plat, sans une seule vergeture. Malheureusement, ce corps n'est plus qu'un souvenir. 

À LIRE AUSSI: L'arrivée de ce petit ange a apporté un grand bonheur à la famille, mais difficile d’imaginer la suite !

De nombreuses mères changent radicalement : elles préfèrent les vêtements amples qu'elles n'auraient jamais portés avant d'avoir un bébé. 

C'est le moment délicat où vous racontez l'histoire de votre corps avant (à gauche) et après (à droite) les enfants, mais vous pourriez faire le chemin inverse rien qu'en prenant quelques comprimés ? Ne croyez pas les mensonges... Vous n'arrivez à ce résultat qu'avec la pizza, la négligence, et la maternité (et si vous voulez revenir en arrière, mangez sainement !) @weightloss_center scam... merci d'enlever ma photo.

L'un de ses messages était encore plus émouvant : 

J'étais debout devant mon mari, fatiguée, éreintée, les larmes aux yeux, et j'ai compris à quel point mon corps avait changé depuis le jour où il m'avait déclaré son amour. 

L'homme a eu une réponse troublante. Il s'est débrouillé pour confirmer et infirmer en même temps les mots de son épouse : 

Je suis absolument certain que ce n'est pas le corps dont je suis tombé amoureux il y a de cela quelques années. Malgré cela, je l'ai vu donner le jour à nos enfants et comment il les a nourris, protégés, apaisés. Je ne savais pas ce qu'était l'amour avant de voir de quoi ce corps puissant était capable, ce corps dont je tombais amoureux davantage jour après jour ; ce corps envers lequel j'ai une reconnaissance que je n'ai jamais eue envers personne auparavant. 

J'ai un ami qui s'appelle Steven. Il a une femme du nom de Monica. D'après Steven, ils étaient le couple le plus heureux du monde jusqu'à ce que Monica demande par hasard à suivre une thérapie.

Il m'a demandé "Que veulent les femmes, demande à tes amies mamans blogueuses, que veulent les femmes ? Parce que moi, je ne comprends pas !" Rien ne marchait et je voyais que Steven avait mal parce qu'il aime Monica à la folie, elle fait tout pour lui, satisfait ses moindres besoins, et il lui en est reconnaissant, mais il a peur qu'elle ne le sache pas.

Il m'a dit : "Elle n'arrête pas de me dire qu'elle a besoin de moi, mais elle ne veut pas me dire quand ni de quelle façon, elle dit juste 'je sais que tu travailles tellement dur, je ne peux rien te demander', mais les choses vont mal et elle reste murée dans son silence."

Alors je lui ai dit : "Elle ne peut pas te dire quand et de quelle façon parce qu'elle sait que tu travailles dur, elle t'aime pour cela et elle ne veut pas avoir l'air de se plaindre, mais elle fait beaucoup d'efforts pour faire les choses bien en ce moment, et elle a besoin de toi. De TOI, maintenant plus que jamais.

Lorsqu'elle ne dit rien, c'est à cet instant qu'elle a besoin de toi. Elle pense que ça ne vaut pas la peine qu'elle s'explique parce qu'elle n'a pas l'impression que sa voix compte. Montre-lui qu'elle a tort.

Lorsqu'elle reste muette, elle est plongée dans ses pensées, elle a peur, elle est en colère, elle se sent perdue et son cerveau fonctionne à cent à l'heure, et elle a besoin de ton aide.

Chères mamans, souvenez-vous : vous êtes fantastiques et votre corps est magnifique, peu importe les changements qu'il a subis ! Il est évident que personne ne peut ressembler à un top-model après un accouchement, mais ce n'est pas ce qui compte le plus. Votre corps a été la première maison de vos enfants, il les a protégés, nourris, il a séché leurs larmes, les a apaisés, et a travaillé sans relâche pour créer un environnement plein d'amour et de bonheur. Il est la raison pour laquelle vos enfants deviendront plus tard si beaux, parce que vous leur avez donné votre force et votre énergie toute votre vie. 

undefinedYAKOBCHUK VIACHESLAV / Shutterstock.com

Vous avez traversé beaucoup d'épreuves pour accomplir le plus beau des miracles. Bien sûr, une peau un peu détendue et moins souple peut vous amener à porter des vêtements plus larges. Elle vous rappellera pourtant tendrement la meilleure période de la vie de toute femme. 

À LIRE AUSSI: Cette adorable fille est atteinte de la maladie des os de verre, mais qui a dit que c’était un problème ?