500 vaches et 3 voitures : combien coûte une épouse de nos jours ?

Une robe blanche et un voile sont le rêve de toute jeune femme. Son prince charmant est à ses côtés, ils sont amoureux l'un de l'autre, et leur mariage dégage un parfum de conte de fée. Ce n'est pourtant pas exactement ce qui est arrivé à cette fille de 17 ans originaire du Sud Soudan. Elle porte bien une robe magnifique, mais l'amour est absent du tableau : en effet, son fiancé l'a achetée en échange d'un troupeau de vaches, de trois voitures et de quelques milliers de dollars. 

Selon la tradition de ce pays d'Afrique, le marié doit offrir une dot à la famille de sa promise. C'est la garantie que l'homme saura pourvoir aux besoins de sa future femme. Ce n'est qu'après cette formalité que les parents décideront si oui ou non ils donneront leur fille en mariage à cet homme. Le taux habituel est d'environ 30 vaches. On peut également y ajouter des voitures ou de l'argent. 

À LIRE AUSSI: Un regard sur les 14 bagues de fiançailles et de mariage de Victoria Beckham

Lorsque les parents de Nyalong Ngong Deng Jalang, 17 ans, ont annoncé qu'ils allaient donner leur fille en mariage, une file de prétendants s'est rapidement formée !

 v

D'après les critères locaux, celle-ci est considérée comme très belle, c'est pourquoi elle a été très convoitée par de nombreux hommes riches. 

Celui qui a triomphé de ses cinq rivaux est un homme d'affaires millionnaire du nom de Kok Alat, qui a proposé une dot considérable : 500 vaches, trois voitures, et 10 000 dollars. Nyalong est ainsi devenue la mariée la plus chère de l'histoire du Sud Soudan, et la dixième épouse du généreux entrepreneur. 

Inutile de préciser que le mariage a été très chic ! Le fait que la mariée ne rayonne pas de bonheur ne semble pas être très important, car suivre la tradition est tout ce qui compte. 

À LIRE AUSSI: Cette vidéo "secrète" du mariage de Kate et William a fait pleurer de rire la Grande-Bretagne entière en 2011

Verser une dot pour une épouse, ou simplement acheter une épouse, est une coutume que l'on retrouve dans de nombreux pays africains, ainsi qu'en Inde et en Chine. Il est toujours beau de voir le désir de partager sa vie se réaliser conformément aux traditions, mais il arrive très souvent que les rêves matérialistes des parents de devenir riches aux dépens de leur fille prennent le dessus et que cette dernière se retrouve mariée contre sa volonté. 

Que pensez-vous de l'aspect moral de la pratique d'acheter une épouse ? Peut-on considérer cela comme un élément d'une culture spécifique, ou comme une violation des droits de la femme ? Le bonheur de la jeune fille n'est-il pas le plus important et tout le reste n'est-il pas secondaire ? Merci de laisser votre avis dans les commentaires.

À LIRE AUSSI: Une boulangère refuse de préparer un gâteau de mariage pour un couple du même sexe à cause de ses croyances