Un mot de son élève expliquant son absence au premier cours émeut son professeur aux larmes

Le premier et plus grand devoir de tout professeur qui se respecte est de vérifier l'assiduité aux cours, en particulier lorsqu'il travaille avec des adolescents ! 

Christian Jay Ordoña est un professeur des Philippines qui enseigne à la Bongabon National High School, dans la province de Nueva Ecija. Un jour, le 9 juillet dernier, il a publié un post inhabituel sur sa page Facebook : 

Généralement, quand vous faites le premier cours, beaucoup de choses dépendent de la rigueur avec laquelle vous contrôlez la présence de vos élèves. Il est très important de savoir qui vient en classe et qui n'y va pas. 

C'est pourquoi ce jour-là, le premier cours de la classe de quatrième a commencé de manière très particulière pour Ordoña. En faisant l'appel, il a découvert que l'une des élèves était absente. Cependant, la jeune fille est apparue après le déjeuner et a remis un mot au professeur : 

L'élève m'a murmuré timidement : "Monsieur, je n'ai pas pu venir à l'école plus tôt." J'ai dit : "Oui, j'ai vu que tu n'étais pas en classe. Mais pourquoi ?"

En guise de réponse, l'élève de quatrième a donné à l'enseignant un autre mot expliquant la raison de son absence : 

Cher Monsieur Jay, je suis désolé d'avoir manqué votre cours ce matin. Mais je n'avais pas assez d'argent pour payer mon petit déjeuner. Excusez-moi. Bien à vous. (Le nom a été caché).

Ordoña a avoué que le mot de son élève lui a tout simplement brisé le cœur.

Le post du professeur philippin s'est répandu à travers les réseaux sociaux comme une traînée de poudre, récoltant plus de 71 000 "likes". En outre, près de 20 000 utilisateurs ont partagé ce post sur leurs calendriers. 

Et trois jours plus tard, l'enseignant est revenu sur Facebook pour partager l'information sur son élève, dont l'identité est longtemps restée inconnue. 

Ordoña a ensuite publié une photo figurant une jeune fille souriant à l'objectif. Son nom est Marinel De Guzman.

Le professeur a accompagné l'image par quelques mots touchants : 

L'une de mes responsabilités en tant qu'enseignant est d'être capable d'aider et de changer la vie de mes élèves. Tout a commencé avec un simple mot. Personne n'imaginait que mon post changerait la vie d'une fille qui voulait juste avoir une chance d'étudier et d'assister aux cours avec de quoi manger dans ses poches, ce qui maintiendrait son corps et son esprit en éveil toute la journée. 

Ordoña a également remercié les gens qui ont aidé son élève :

Merci à tous ceux qui se sont immédiatement portés volontaires pour donner un coup de main ! Aujourd'hui, Marinel peut prendre son petit déjeuner à l'école tous les jours ! 

Le post de ce professeur a donné à cette élève la possibilité d'étudier tranquillement en la libérant de l'anxiété et de la crainte d'avoir faim. Voilà une histoire formidable ! 

Source : Christian Jay Padilla Ordoña / Facebook

Des trucs plus intéressants