Zone d'exclusion : 10 photos lugubres et mélancoliques de T

Zone d'exclusion : 10 photos lugubres et mélancoliques de Tchernobyl prises à travers un filtre infrarouge

Inspiration

June 7, 2019 14:04 By Fabiosa

L'accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl s'est produit le 26 avril 1986. La plus grande catastrophe de l'histoire. Provoquée par l'être humain, elle a transformé cette région en terrain vague pendant de nombreuses années. Mais aujourd'hui, Tchernobyl a ouvert ses portes aux gens du monde entier et il est possible de visiter la ville abandonnée et ses environs. C'est devenu une destination de rêve pour de courageux photographes, des voyageurs et des amateurs de sensations fortes. Tous veulent voir de leurs propres yeux.

Le photographe Vladimir Migutin a visité Tchernobyl et la ville voisine de Pripyat pour réaliser une série de photos. Ses images sont particulièrement lugubres et mélancoliques en raison du filtre infrarouge utilisé qui ajoute une atmosphère mystique particulière. Aimeriez-vous jeter un coup d'œil à la vision du photographe de la zone d'exclusion ?  

Photos par Vladimir Migutin

Simon, un renard amical qui s'approche souvent des groupes dans la zone d'exclusion pour quémander de la nourriture.

Des jouets que les enfants ont laissés derrière eux.

Le sarcophage de la centrale nucléaire.

Un gymnase abandonné dans la ville de Pripyat.

Un piano à queue cassé.

Avant, c'était un parc d'attractions.

Pripyat, une ville fantôme.

La forêt.

Au poste de contrôle de Tchernobyl.

La nature à Tchernobyl

Beaucoup de gens qui vont à Tchernobyl s'attendent à voir une ville sans une seule âme. Mais ce n'est pas le cas. Quand les humains sont partis, les animaux ont repris leurs droits dans cette  région. Aujourd'hui la zone d'exclusion est un lieu unique occupé par environ 300 espèces. Non seulement la faune ne s'est pas appauvrie, mais elle s'est renouvelée avec de nouvelles espèces dont beaucoup étaient autrefois en voie d'extinction.

Voici comment le professeur Jim Smith de l'Université de Portsmouth a commenté cette situation unique :

Quels que soient les effets négatifs des rayonnements, ils ne sont pas aussi importants que les effets négatifs de la présence de l'homme.

Les gens ont été forcés de laisser la nature se reposer. Et maintenant, c'est une véritable réserve naturelle !  

Aimeriez-vous visiter Tchernobyl ? Partagez ces photos fabuleuses avec vos amis !

À LIRE AUSSI: 15 fois où la mère nature a remporté l'éternelle bataille contre la civilisation