Sur la voie du rêve ou de l'exubérance ? Cette fille se fait tatouer le visage pour éviter d'avoir à travailler

Inspiration

June 3, 2019 11:26 By Fabiosa

Que pensez-vous des gens qui souhaitent avoir une apparence totalement différente ?

Maintenant, plus personne n'est choqué par les piercings, les tatouages, les couleurs vives dans les cheveux et les styles vestimentaires exubérants. On nous apprend à respecter le choix et la parole des autres et leur droit à s'exprimer, mais nous avons aussi tendance à critiquer inconsciemment ceux qui défient et enfreignent les codes de la société.

Kayleigh Peach est l'une de ces personnes. Cette fille rêve de devenir maître tatoueur depuis son enfance.

Mais de nombreux parents pensent que cette profession ne peut pas assurer un revenu stable sur le long terme. De plus, il y a même des personnes qui s’opposent directement à cet art corporel définitif.

Kayleigh a décidé de résoudre le problème à sa manière. À 24 ans, elle fait son premier tatouage et choisit une partie du corps assez insolite : son visage. De cette manière, elle a essayé de repousser les employeurs, espérant qu'elle ne pourrait pas obtenir d’emploi « normal ». Cette étape fut irréversible.

Après son tatouage, Kayleigh s'est concentrée sur ses études et s'est entièrement dévouée à sa passion.

En quelques années seulement, elle est devenue maître tatoueur et a atteint un niveau de revenu acceptable. Cependant, elle ne peut pas s’empêcher de remarquer les gens qui la fixent d'un air douteux.

À 26 ans, 60 % de son corps était tatoué. Cela a même créé un conflit entre elle et son père. Il allait se remarier et il a annoncé à sa fille qu'elle ne serait pas demoiselle d'honneur à son mariage à cause de son apparence peu conventionnelle.

Heureusement, il est par la suite devenu plus tolérant envers sa fille et son mode de vie.

Tout comme dans d'autres domaines connexes (comme la coiffure ou la cosmétologie), il faut savoir parler aux clients. Beaucoup sont rapidement devenus agréables avec Kayleigh qu’ils ont trouvée sincère. Ils lui ont fait confiance en partageant leurs secrets et leurs expériences avec elle. Kayleigh les a aidés à surmonter leur stress, et ils ont partagé de vrais moments de joie ensemble.

L’article publié par la BBC au sujet de la décision inhabituelle de Kayleigh a eu beaucoup de succès et les commentaires étaient très diverses.

@MattMumford5 :

Profitez-en tant que vous êtes jeune. Les tatouages de mon grand-père ressemblaient à des taches à 70 ans.

@RegularGuyPhil :

C'est une philosophie de vie intéressante.  Je l'aime bien.

@Drawingofagirl1 :

Je ne vois pas bien pourquoi un travail normal n'embaucherait pas quelqu'un qui a un tatouage ?

@Amytrip :

Tellement de réponses haineuses et inutiles. Ses choix sont différents et peuvent sembler imprudents par rapport à la plupart des gens, mais c'est juste l'histoire d'une femme qui cherche à atteindre son but et à réussir.

@Clockwork_Boy_:

Vous ne pourriez tout simplement pas postuler à des emplois normaux.

Tous ceux qui prennent des décisions aussi radicales que Kayleigh ont leurs propres raisons. Pour certains, les tatouages ont une signification émotionnelle particulière, cela peut être une promesse par exemple. Certains les perçoivent comme une forme d'expression personnelle et spirituelle. D'autres cherchent à faire face au stress, à ressentir une dose d'adrénaline ou simplement avoir des sensations fortes.

Il est juste important de ne pas franchir cette ligne invisible qu’est l'obsession pour cet art corporel qui peut parfois vous ruiner la vie.

Nous ne pouvons pas condamner ou discuter les choix des autres en matière de tatouage, surtout si nous ne les connaissons pas. Mais cela vaut-il la peine de subir autant de choses pour atteindre obstinément son rêve ?

Kayleigh est encore très jeune, et dans 15-20 ans, ses objectifs et ses priorités pourraient changer, mais son corps ne sera plus le même.

Que pensez-vous de la passion de Kayleigh pour l'art corporel ? Partagez vos opinions dans les commentaires.


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.