Il prenait son écoulement nasal pour une allergie. Mais c?

Il prenait son écoulement nasal pour une allergie. Mais c’est d’une fuite de liquide cérébral dont il souffrait

Santé et bien-être

December 11, 2018 18:01 By Fabiosa

De nombreuses personnes souffrent d'allergies diverses. Afin de ne pas détériorer inutilement leur état de santé, elles essaient de limiter au maximum le contact avec l'irritant. Si vous connaissez la cause exacte d'une telle réaction ou le moment de l'année où elle débute, il est assez facile de vous en prévenir.

Il prenait son écoulement nasal pour une allergie. Mais c’est d’une fuite de liquide cérébral dont il souffrait

À LIRE AUSSI: Vous faites une allergie aux chats ? Bonne nouvelle : il existe 4 races qui pourraient vous convenir !

Cependant, vous devriez commencer par vous préoccuper de votre santé si vous souffrez d'un écoulement nasal persistant pour des raisons inconnues. Gregory Phillpotts a perdu 5 ans à s'interroger sur sa "maladie" inhabituelle. Les médecins ont suggéré qu'il souffrait d'allergies, de bronchite et de pneumonie puisque son état s'accompagnait également d'une toux.

En l'absence d'améliorations, M. Phillpotts est retourné à l'hôpital pour consulter un autre médecin qui, lui, a finalement posé le bon diagnostic : la fuite de liquide cérébral. Cette pathologie est très grave car elle se traduit par une lésion de la membrane qui protège la moelle épinière et le cerveau. Ces organes sont entourés d'une petite quantité de liquide qui sert de tampon en cas de blessure ou de choc.

Il prenait son écoulement nasal pour une allergie. Mais c’est d’une fuite de liquide cérébral dont il souffraitwavebreakmedia / Shutterstock.com

En plus de la rhinite, du larmoiement et de la toux, la fuite de liquide cérébral s'accompagne de :

  • douleur au cou ;
  • étourdissements ;
  • goût métallique dans la bouche ;
  • altération de la fonction visuelle ;
  • nez qui coule ;
  • névralgie ;
  • engourdissement et faiblesse des muscles faciaux ;
  • graves maux de tête ;
  • crampes ;
  • nausées et vomissements ;
  • fatigue ;
  • déficience auditive ;
  • acouphènes.

Il prenait son écoulement nasal pour une allergie. Mais c’est d’une fuite de liquide cérébral dont il souffrait

Heureusement, le problème de M. Phillpotts a été rapidement réglé. Tout ce dont il avait besoin, c'était d'une opération mineure, au cours de laquelle les chirurgiens ont obturé le trou par lequel le fluide s'écoulait. Les causes de cette affection comprennent diverses blessures, des hernies cérébrales ou médullaires, des tumeurs, une augmentation de la pression intracrânienne et des lésions après une ponction ou une intervention similaire.

À LIRE AUSSI: Une fille de 15 ans meurt après avoir mangé une baguette pré-emballée, les circonstances scandalisent la toile

Il prenait son écoulement nasal pour une allergie. Mais c’est d’une fuite de liquide cérébral dont il souffraitFGC / Shutterstock.com

Pourquoi les médecins n'ont-ils pu déceler la véritable cause du problème de santé de Greg et cela pendant plusieurs années ? Les symptômes peuvent être confondus avec des allergies, par exemple aux poils d'animaux domestiques. Si la rupture de la membrane protectrice se produit au niveau de la tête, l'écoulement peut se faire par le nez, les yeux ou les oreilles. Il est généralement possible de diagnostiquer ce trouble quelques mois seulement après le premier examen en l'absence d'une réaction à différents types de traitement. C'est particulièrement dangereux si l'écoulement se fait par le nez, car le risque d'infection de la cavité nasale augmente, ce qui peut entraîner une méningite.

Il prenait son écoulement nasal pour une allergie. Mais c’est d’une fuite de liquide cérébral dont il souffraitwoman is talking to the doctorChinnapong / Shutterstock.com

Dans la plupart des cas, le traitement donne rapidement un résultat positif. Cependant, le risque de rechute est élevé. Si vous souffrez de symptômes d'allergie qui ne disparaissent pas avec le traitement prescrit, demandez un examen complémentaire à votre médecin traitant. Prenez soin de votre santé.

À LIRE AUSSI: L’œdème de Quincke : groupes à risque, symptômes, causes et traitement


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.