La plus jeune Barbie vivante dépense des milliers d'euros du budget de ses parents pour être "parfaite"

Santé et bien-être

July 30, 2018 14:46 By Fabiosa

Combien de fois avez-vous vu des femmes perdre toute notion de la réalité et leur bon sens à la recherche de la beauté parfaite ? Cette image désirée et les normes de beauté irréalistes les aveuglent à un moment donné de leur vie. C'est semble-t-il ce qui est arrivé à notre héroïne du jour au vu de sa transformation.

La Tchèque Gabriela Zhirachkova a 18 ans et s'est transformée en "poupée Barbie" vivante. Elle a modifié son corps et son visage à la recherche de la perfection, d'après ses mots. Gabriela a commencé à expérimenter avec son apparence à l'âge de 16 ans. Quand elle était adolescente, elle s'est faite tatouer, a fait des rajouts capillaires, a fait allonger ses sourcils et a subi une chirurgie au niveau des lèvres.

Une fois l'âge adulte atteint, elle a subi sa première chirurgie plastique sérieuse : elle a reçu des implants mammaires pour passer d'un bonnet C à un bonnet G : une opération qui aura coûté 3 800 € à ses parents.

Tous les mois, Gabriela dépense 1300 euros du budget parental pour ressembler de plus en plus à une poupée : sa garde-robe, ses innombrables traitements de beauté, ses différentes injections, son maquillage permanent, etc.

En plus de cela, elle a environ 300 poupées Barbie dans sa collection.

"Depuis mon enfance, ces poupées m'ont non seulement donné envie de devenir parfaite, mais il y a aussi les autres "Barbies vivantes" qui ont eu un gros impact sur ma transformation. Je ne crois pas en l'apparence naturelle ; aujourd'hui, il est impossible de la trouver où que ce soit."

Zhirachkova n'a pas l'intention de s'arrêter là. Dans un avenir proche, elle a l'intention de faire refaire ses fesses pour les gonfler, de retirer plusieurs côtes et d'avoir des seins encore plus gros.

Gabriela remarque que sa personnalité et son corps l'aident à avoir plus confiance en elle, même si elle ne demande pas aux autres de recopier son style de vie.

"Je passe généralement 3h30 à me préparer. Ce n'est pas facile avec mon apparence. Mon corps nécessite un énorme soutien financier, physique et mental."

Zhirachkova n'est pas intéressée uniquement par l'amélioration de son apparence. La Tchèque essaye également de devenir chanteuse et a déjà un pseudonyme orignal : Lolo ta Bella. De plus, Gabriela a l'intention d'aller vivre aux États-Unis un jour.

"Je rêve de vivre à Los Angeles et de devenir célèbre là-bas."

Elle avoue être encore assez loin de l'apparence idéale, mais elle est de plus en plus confiante au fur et à mesure des chirurgies plastiques. Pour autant, Gabriela affirme qu'elle n'a jamais souffert d'un manque d'amour-propre.

"J'ai toujours été heureuse. Le fait que j'aime la beauté artificielle ne signifie pas que je n'ai jamais eu d'amour-propre."

Et vous, qu'en pensez-vous ? Soutenez-vous la beauté naturelle ou pensez-vous que tous les moyens sont bons pour atteindre la perfection et augmenter sa confiance en soi ? Dites-le-nous dans la section commentaire !