Les signes indiquant une hypertension artérielle critique et les astuces pour la diminuer

Le rythme effréné de la vie moderne nous empêche souvent de remarquer les signes que nous envoie notre corps. Malheureusement, nous confondons souvent les signes de maladies graves avec de la fatigue, ce qui peut être particulièrement dangereux en cas d'hypertension artérielle.

SewCream / Shutterstock.com

Signes indiquant une hypertension artérielle

L'hypertension est l'une des causes les plus courantes de divers troubles du système cardiovasculaire. En général, les personnes qui souffrent constamment d'hypertension artérielle ne le savent même pas et laissent la maladie passer à un stade plus grave. Il y a plusieurs signes qui indiquent cette maladie.

1. Bagage génétique

Si certains membres de votre famille proche sont hypertensifs, alors vous faites partie de la catégorie des personnes à risque. Vous devez être particulièrement prudent si votre grand-mère, votre grand-père, vos parents ou vos frères et sœurs ont déjà subi une crise cardiaque ou un AVC.

Lightspring / Shutterstock.com

2. Problèmes d'équilibre

Les étourdissements et les maux de tête fréquents accompagnés d'une perte d'équilibre sont aussi des signes d'hypertension et nécessitent une attention médicale, en particulier si les attaques sont régulières ou particulièrement longues.

3. Acuité visuelle diminuée

Les difficultés à s'adapter à la lumière et la diminution de l'acuité visuelle peuvent aussi être les conséquences de l'hypertension artérielle. Il est important de consulter un spécialiste si votre vision est devenue trouble.

Foto Cat / Shutterstock.com

4. Problèmes respiratoires

Les difficultés à respirer et les douleurs au niveau de la poitrine peuvent être déclenchées par une hypertension artérielle et sont souvent des symptômes de l'hypertension.

5. Arythmie

Les troubles du rythme cardiaque et des battements du cœur indiquent souvent un niveau de tension artérielle anormalement élevé.

6. Fréquence de miction réduite

L'hypertension affiche souvent les mêmes symptômes que d'autres maladies, comme ceux du diabète et de pathologies rénales. Ne repoussez pas une consultation chez le médecin si vous remarquez que vous allez de moins en moins souvent aux toilettes, en particulier si la miction est accompagnée de sensations anormales ou s'il y a du sang dans l'urine.

7. Tempes palpitantes

Les pulsations anormales causées par des fluctuations dans la tension artérielle, ou son niveau constamment élevé, peuvent être ressenties dans les veines temporales, le cou, le buste et les oreilles.

8. Fatigue chronique

La fatigue constante avec une sensation de confusion est un autre symptôme perturbant qui accompagne souvent l'hypertension.

Normes actuelles de la tension artérielle

Avant, les seuils de la tension artérielle normale étaient de 129 et 80 mm Hg. Cependant, à la fin de l'année 2017, les lignes directrices existantes ont été mises à jour. Les changements auraient été apportés dans des stades qui déterminent la gravité de la maladie d'un patient souffrant d'hypertension.

Andrey_Popov / Shutterstock.com

  1. La tension artérielle normale est de 120/80 mm Hg et moins.
  2. La tension artérielle est considérée comme élevée quand la pression systolique est entre 120-129 mm Hg, et que la pression diastolique est inférieure à 80 mm Hg.
  3. L'hypertension de stade 1 est diagnostiquée avec les résultats 130-139 / 80-89 mm Hg.
  4. Le stade 2 est caractérisé par une tension artérielle de 140 / 90 mm Hg.
  5. Si la pression systolique excède 180 mm Hg et que la pression diastolique est supérieure à 120 mm Hg, c'est ce que l'on appelle une crise hypertensive.

Prévention de l'hypertension artérielle

La seule façon prévenir la maladie dans ce cas est en fait une prévention régulière. La tension artérielle élevée fait partie des maladies les plus courantes du système cardiovasculaire. Les recommandations pour sa prévention peuvent être divisées en deux groupes : cliniques et observables à la maison.

Hannamariah / Shutterstock.com

Les recommandations des médecins

  1. Arrêter de fumer et minimiser la consommation de boissons alcoolisées (30 à 50 cl par jour) font partie des principales précautions. Une diminution tangible de la tension artérielle sera notable en quelques mois.
  2. Réduire la quantité de sel consommée (moins de 5,5 grammes par jour) est une autre mesure préventive. De plus, il est recommandé de suivre les principes d'une nutrition saine, c'est-à-dire de diversifier le régime avec des fruits et légumes, ainsi que des produits laitiers.
  3. Réduire la consommation de boissons et produits caféinés peut aussi normaliser la tension artérielle.
  4. Surveiller son poids peut aussi permettre de diminuer la tension artérielle. Il n'est pas conseillé d'excéder, en tour de taille, les 90 - 100 cm pour les femmes et les hommes, respectivement.
  5. Avoir un style de vie plus actif via une activité physique régulière promeut la normalisation de la circulation sanguine et prévient les sursauts de pression. Il ne suffit que de 2h30 de sport par semaine pour réduire la pression de 5-8 mm Hg. De plus, n'oubliez pas qu'une discontinuation abrupte de l'entraînement sportif peut provoquer une nouvelle montée de la tension artérielle.
  6. Réduire le niveau de stress est une autre façon d'ajuster le niveau de tension artérielle.
  7. Vous devrez aller moins souvent chez le médecin si vous surveillez régulièrement votre tension artérielle.

BackgroundStore / Shutterstock.com

Prévention de l'hypertension artérielle chez soi

Les premiers stades de cette maladie peuvent aussi passer inaperçus, car les gens affichant une tension artérielle élevée peuvent se sentir très bien. En ce qui concerne la prévention de la maladie chez soi, il est recommandé de suivre les règles simples suivantes.

1. Régime quotidien

Allez vous coucher, réveillez-vous, mangez, douchez-vous, faites du sport et promenez-vous aux mêmes horaires. Reposez-vous au moins sept heures chaque nuit. Quand vous faites du sport, il n'est pas conseillé d'inclure des exercices de force ou des exercices qui nécessitent des mouvements brusques sans consulter un médecin au préalable.

2. Séparation des repas

C'est une autre façon de maintenir la tension artérielle au niveau optimal. Il est recommandé de manger au moins quatre fois par jour, en petites portions, remplaçant les aliments malsains par des aliments sains, tout en buvant suffisamment d'eau (au moins deux litres par jour).

beats1 / Shutterstock.com

3. Additifs alimentaires

L'apport de multivitamines et d'oligoéléments, qui aident à renforcer les parois des vaisseaux sanguins (fer, potassium, magnésium), contribue également à la normalisation de la tension artérielle. Les infusions à base de plantes et d'autres recettes de médecine populaire sont assez efficaces, mais vous devriez consulter votre médecin traitant auparavant.

4. Revoyez vos conditions de travail et vos loisirs

Il est préférable d'exclure :

  • le travail dans un environnement de tension nerveuse constante ;
  • les voyages d'affaires fréquents, en particulier quand il s'agit de longs courriers ;
  • le fait de regarder la télévision plus de 2 heures par jour ;
  • les changements de température en un court laps de temps ;
  • le fait d'utiliser un ordinateur quand vous ne travaillez pas ;
  • le fait de rester dans la même position pendant longtemps (rester assis ou debout).

Flotsam / Shutterstock.com

    Éviter les lieux bruyants, se promener régulièrement en plein air, aérer les pièces, mesurer sa tension artérielle et faire régulièrement des consultations chez son médecin traitant peut stabiliser la tension artérielle et améliorer le bien-être général. Pour autant, évitez de vous diagnostiquer vous-même ou d'avoir recours à l'automédication. Écoutez votre organisme, interprétez ses signaux de la bonne façon, et ne repoussez pas une consultation chez votre médecin. Restez en forme !

    À LIRE AUSSI: Quand l'hypertension artérielle est une urgence : 7 signes alarmants et symptômes à connaître


    Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.

    Des trucs plus intéressants