On l'appelait "bouledogue" à cause de la forme inadéquate de sa mâchoire, mais la chiru

On l'appelait "bouledogue" à cause de la forme inadéquate de sa mâchoire, mais la chirurgie l'a rendue méconnaissable

Santé et bien-être

July 27, 2018 18:47 By Fabiosa

On peut adopter différentes attitudes devant la chirurgie esthétique. Certains la voient comme un moyen de prolonger ou de retrouver la beauté de leur visage et de leur corps, tandis que pour d'autres, c'est une nécessité vitale apparue dans un contexte plus dramatique. C'est à peu près ce qui est arrivé à Rebecca Hamilton, 25 ans, originaire d'Irlande du Nord.  

Depuis sa plus tendre enfance, cette jeune femme souffrait d'une mâchoire inadéquate : sa mâchoire inférieure était trop en avant par rapport à sa mâchoire supérieure. Cela rendait difficile pour elle l'absorption de nourriture solide et s'alimenter en général était pour elle un processus douloureux. 

Néanmoins, la souffrance morale de Rebecca était bien plus grave que sa douleur physique. Elle se faisait continuellement moquer par ses pairs à cause de son physique atypique. Ses camarades de classe et même les passants la regardaient avec insistance. Elle se souvient de la manière dont les autres filles lui jetaient de l'argent à la figure dans les couloirs de l'école, en lui criant d'aller se faire opérer. Les élèves de sa classe lui avaient même trouvé un surnom : "bouledogue". 

Le seul à soutenir Rebecca dans ces moments-là était son petit ami, Stefan. Il disait toujours à la jeune fille de ne pas faire attention aux moqueries et aux surnoms. Il lui demandait de rester elle-même, et c'est exactement pour cela qu'il l'aimait. 

Pourtant, Rebecca n'avait pas envie de continuer à supporter cette vie, et elle a décidé de modifier son apparence. Les chirurgiens ont examiné très attentivement son visage en calculant les options possibles. En conséquence, et après une intervention de 4 heures, la mâchoire supérieure a été avancée de 0,68 centimètres, et la mâchoire inférieure a été poussée en arrière de 0,78 cm. 

© Rebecca Hamilton / MDWfeatures

En se réveillant après l'opération , la jeune femme n'avait qu'une seule envie : voir le résultat de sa transformation. Mais avant cela, elle a dû survivre à quelques semaines de souffrance atroce, de difficultés respiratoires, et de problèmes pour manger et avaler. Elle a perdu beaucoup de sang. À présent, elle est heureuse d'avoir laissé ce cauchemar derrière elle.

© Rebecca Hamilton / MDWfeatures

Aujourd'hui, lorsqu'elle montre des photos où elle affiche encore cette mâchoire disgracieuse, la différence est tellement grande que personne n'arrive à croire qu'il s'agit de la même Rebecca. Voyez par vous-même ! 

© Rebecca Hamilton / MDWfeatures

Rebecca partage son expérience avec toutes les personnes dans une situation similaire, qui hésitent entre l'opération et la conservation de leur physique unique.

Si vous êtes réellement motivé pour transformer votre apparence, soyez prêt à beaucoup souffrir et à passer beaucoup de temps en convalescence. Si vous souhaitez tout laisser tel quel, alors relevez la tête et continuez à avancer quoi qu'il arrive, car vous êtes unique au monde ! 

Source : Dailymail