Une éructation excessive peut être un signe alarmant ! 8 causes possibles des rots trop fréquents

ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

Une éructation excessive peut être un signe alarmant ! 8 causes possibles des rots trop fréquents

Date 22 juin 2018

Roter est quelque chose de naturel ! Il n'y a rien d'inhabituel ni d'anormal dans ce procédé, sauf s'il se produit trop souvent. C'est simplement une façon d'expulser l'excès de gaz du système digestif. Cependant, certaines personnes rotent plus souvent que d'autres, et il y a des raisons à cela. Si vous remarquez que vous rotez souvent, que ces rots sont gênants ou amers, c'est que votre corps vous signale des problèmes internes que vous ne pouvez pas ignorer.

SpeedKingz / Shutterstock.com

 

Tout d'abord, vous devez prêter attention à la façon dont vous mangez. Si vous êtes toujours pressé, vous avalez peut-être trop d'air en même temps que vos aliments. Le système digestif s'en débarrasse alors via des rots. Si vous adorez les chewing gums ou que vous utilisez une paille pour boire vos boissons, vous pouvez aussi vous mettre à roter fréquemment. Afin de résoudre le problème, prenez votre temps quand vous mangez et mâchez longuement vos aliments. Faire attention quand vous mangez aura un effet positif sur votre santé en général et améliorera le travail de votre système digestif.

file404 / Shutterstock.com

En outre, voici 8 causes des rots fréquents et intempestifs :

1. Certains aliments

Certains aliments contiennent des glucides complexes qui mettent du temps à être digérés. Ils créent un excès de gaz dans l'estomac et causent des rots fréquents. Cela ne veut pas dire que vous devez éviter ces aliments, mais vous devriez en tout cas les consommer plus judicieusement.

Aleksandar Mijatovic / Shutterstock.com

Trop manger ces aliments peut causer des gênes, des ballonnements et des rots. Voici la liste de ces aliments : haricot, chou, asperge, brocoli, chou de Bruxelles et chou-fleur. Certains fruits "dangereux" contiennent du sorbitol (le sucre du fruit) qui est difficile à digérer en grandes quantités : pommes, pêches, prunes, raisins, abricots et poires.

 

2. Indigestion

Un des problèmes courants est l'indigestion. Ce n'est pas un problème si grave, et il peut être causé par le fait de trop manger ou de manger trop d'aliments incompatibles. S'ils ne peuvent pas être digérés correctement, ils restent dans les intestins et fermentent, causant l'émission de rots odorants. Si tel est votre cas, du thé au fenouil ou au gingembre peut vous aider.

vectorfusionart / Shutterstock.com

 

3. Le reflux gastro-œsophagien (GERD)

Les rots chroniques peuvent indiquer que quelque chose cloche dans votre corps. Le GERD est l'une de ces raisons. Il s'agit d'un dysfonctionnement du muscle situé à la fin de l'œsophage, qui n'arrive pas à bien se fermer, ce qui a pour conséquence que le contenu de l'estomac remonte jusqu'à l'œsophage. Cela cause des rots excessifs et nécessite un traitement médical.

Emily frost / Shutterstock.com

 

4. Intolérances alimentaires

Si les rots ne sont pas le seul symptôme qui vous gêne, alors vous souffrez peut-être d'intolérances alimentaires. Elles sont accompagnées de ballonnements, de crampes d'estomac et de rots odorants. Ce cas suggère que vous souffrez d'une maladie cœliaque ou d'une intolérance au lactose. Il est important de consulter un médecin et d'examiner les aliments qui ne sont pas acceptés par votre corps. Vous pourrez alors les éviter et ajuster votre régime en conséquence.

VGstockstudio / Shutterstock.com

 

5. Ulcère peptique

Les rots excessifs, une faim fréquente et des ballonnements peuvent indiquer le développement d'un ulcère peptique. Cette maladie signifie que les sucs digestifs endommagent la paroi de l'estomac et le duodénum (un segment de l'intestin grêle). Consultez un médecin afin de commencer votre traitement.

Africa Studio / Shutterstock.com

 

6. Giardiase

L'infection de l'intestin grêle, causée par le parasite Giardia lamblia transmis par l'eau, est appelée giardiase. Cette infection s'accompagne des symptômes suivants : gaz fréquents, ballonnements et rots.

Dmytro Zinkevych / Shutterstock.com

 

7. Gastroparésie

La gastroparésie est une autre cause des rots excessifs. Cette maladie se manifeste par une faiblesse des muscles de l'estomac qui ne peuvent pas bien se contracter, les aliments se déplacent donc plus lentement que normalement dans le système digestif. Malheureusement, cette maladie ne peut pas être traitée même si elle peut être contrôlée grâce à un régime spécial.

Alila Medical Media / Shutterstock.com

8. Gastrite

Cette maladie peut aussi vous faire roter plus souvent qu'à l'accoutumée. De plus, elle entraîne une indigestion et des brûlures d'estomac, la nausée, des selles noires, des douleurs abdominales et le hoquet. Si vous remarquez ces symptômes, assurez-vous d'aller dès que possible à l'hôpital.

Image Point Fr / Shutterstock.com

 

Nous sommes ce que nous mangeons ! C'est un dicton sage, car tout ce que nous consommons a un impact sur notre corps. Ajuster ses habitudes alimentaires et éviter les aliments de mauvaise qualité est l'étape la plus importante pour améliorer votre santé digestive ! Cependant, si vous rotez trop souvent et que cela vous gêne, ne repoussez pas votre visite chez le médecin.


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article. Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.