"Oh non, j'ai un cancer !" 8 signes qui indiquent que vous souffrez peut-être de cancérophobie

Santé et bien-être

March 13, 2019 13:06 By Fabiosa

Vous ne pouvez pas vous empêcher de vous sentir tout le temps concerné par votre état de santé ainsi que par celui de vos proches. Quand le moindre petit souci de santé survient, par exemple un éternuement, et que cela à tendance à vous rendre constamment anxieux, nous vous conseillons de ne pas aller plus loin. Il est vital de garder à l'esprit que développer une phobie, particulièrement une phobie concernant le cancer, est une très mauvaise idée. Ce genre de peur incontrôlable possède son propre nom – carcinophobie ou cancerophobie.

Les signes de cancérophobie

Le plus souvent, la cancérophobie se développe après avoir perdu une personne proche, des suites d'un cancer. Il vous semble alors évident que la même chose pourrait vous arriver. Une autre raison pourrait être la profusion d'articles de magazines, de films et d'émissions de télévision qui traitent de cette maladie. L'hérédité et les gènes peuvent également jouer sur vos craintes si vos proches sont d'un naturel anxieux sur le sujet.

À LIRE AUSSI: Le cancer du côlon raconté par une survivante : comment repérer la maladie ?

"Oh non, j'ai un cancer !" 8 signes qui indiquent que vous souffrez peut-être de cancérophobiefizkes / Shutterstock.com

La cancérophobie peut se présenter à des niveaux psychologiques, émotionnels et physiques.
Les symptômes principaux sont :

  • peur que n'importe quelle maladie puisse se développer en cancer ;
  • suivi ininterrompu de sa santé ;
  • questions agaçantes sur votre état de santé auprès des médecins ;
  • peur d'attraper n'importe quelle infection ;
  • peur des endroits bondés ;
  • préoccupations qui peuvent dégénérer en panique ;
  • anxiété incontrôlable ;
  • vertiges, palpitations, tremblements.

À LIRE AUSSI: Grain de beauté ou cancer ? Les 5 signes avant-coureurs auxquels vous devriez prêter attention

Est-il possible de se sortir seul d'une telle phobie ?

"Oh non, j'ai un cancer !" 8 signes qui indiquent que vous souffrez peut-être de cancérophobieDaisy Daisy / Shutterstock.com

Si des pensées et des préoccupations relatives à la possibilité d’avoir un cancer ne vous quittent pas depuis six mois, vous devriez consulter un médecin. La psychothérapie est très souvent suggérée car la cancérophobie trouve son origine dans le subconscient de la personne et crée une forte réaction émotionnelle sous forme de peur, qui doit donc être éliminée.
Les étapes à suivre pour calmer cette phobie peuvent comprendre :

  • cesser de lire ou de regarder des films traitant du sujet ;
  • se rendre compte à quel point il y a peu de chance d'avoir un cancer ;
  • méditer et mettre en place des mécanismes naturels d'auto-guérison ;
  • écouter sa voix intérieure plus souvent ;
  • sortir de sa zone de confort, interragir plus souvent ;
  • s'entourer de personnes résilientes et prendre exemple sur elles ;
  • renforcer son esprit, croire en l'optimisme.

"Oh non, j'ai un cancer !" 8 signes qui indiquent que vous souffrez peut-être de cancérophobieJack Frog / Shutterstock.com

Se débarrasser de la cancérophobie ne signifie pas ne plus se préoccuper de sa santé. Vous devriez penser à rendre visite à un docteur si vous manifestez une soudaine perte de poids, de la fièvre, une fatigue constante, des douleurs à certains organes, des modifications au niveau de la peau et un certain nombre d'autres symptômes concrets et non pas inventés.

"Oh non, j'ai un cancer !" 8 signes qui indiquent que vous souffrez peut-être de cancérophobieVGstockstudio / Shutterstock.com

Il est important de garder un oeil sur son corps, sans pour autant vivre constamment dans la peur. Restez en forme ! 

À LIRE AUSSI: 7 façons inattendues de prévenir le cancer du sein après 40 ans qui pourraient vous sauver la vie !


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.