"Je n’ai pas vu le sol depuis 4 ans !" Qu'est-ce que l’accumulation compulsive et la peur du nettoyage ?

Il est probable que personne ne soit enthousiasmé par le fait de devoir nettoyer sa maison toutes les semaines. En effet, cela n’a rien de plaisant. Cependant, là où certaines personnes n’apprécient tout simplement pas cette tâche fastidieuse, d’autres souffrent d’accumulation compulsive (ou syllogomanie), un trouble mental qui cause de graves inconvénients dans la vie quotidienne.

"Je n’ai pas vu le sol depuis 4 ans !" Qu'est-ce que l’accumulation compulsive et la peur du nettoyage ?Stephane Bidouze / Shutterstock.com

Ce comportement compulsif obsessionnel consiste à accumuler de manière excessive de vieux vêtements, des articles ménagers ou d’autres objets.

À LIRE AUSSI: Le nettoyage vu par les Japonais : 3 principes de base

Nous sommes nombreux à avoir du mal à jeter les objets auxquels nous avons associé tant de souvenirs ou qui pourraient être utiles dans le futur (bien sûr, ils seront rarement utiles en vérité) : un jean que vous vous êtes promis de porter dès que vous perdrez du poids, des ustensiles de cuisine cassés, voire des chaussures inutiles. Saviez-vous que certaines personnes ne jettent jamais de telles choses et stockent toutes leurs "ordures" au point qu'il leur est même difficile de se déplacer chez eux ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Славик Толстых (@slavic_t) on

L’accumulation compulsive affecte souvent les personnes âgées. Leurs parents et amis ne comprennent pas toujours que cette personne est vraiment malade et qu’elle a besoin d’aide.

Comment reconnaître un accumulateur compulsif ?

Une personne qui souffre de ce trouble peut avoir les symptômes suivants :

  • des problèmes d'hygiène personnelle ;
  • une économie et une avarice douloureuses ;
  • un isolement ;
  • une réticence à jeter de vieilles choses cassées ;
  • une apparence négligée ;
  • une réticence à faire le ménage à la maison ;
  • une mauvaise humeur, une irritabilité et de l’agressivité, en particulier quand les proches essaient d'aider au nettoyage.

Je n'ai pas vu le sol depuis 4 ans.

En novembre 2016, Sally-Ann Howells de Tivadale (Royaume-Uni) a contacté une société qui fournit des services de nettoyage de maison. La raison en était les plaintes répétées de ses voisins au sujet des mauvaises odeurs provenant de son appartement.

"Je n’ai pas vu le sol depuis 4 ans !" Qu'est-ce que l’accumulation compulsive et la peur du nettoyage ?Barcroft TV / YouTube

Lorsque les employés sont entrés dans l'appartement de Sally-Ann, ils ont été choqués. Sa maison d'une chambre était jonchée de sacs remplis d'ordures, de litières pour chats, de bouteilles d'urine, de matières fécales et d'autres déchets que la Britannique avait gardés pendant 4 ans. Ces montagnes d'ordures faisaient plus de 1,50 mètres !

À LIRE AUSSI: Une femme laisse son château pendant 29 ans sans y faire le ménage. Deux maniaques du nettoyage vont tout changer !

"Je n’ai pas vu le sol depuis 4 ans !" Qu'est-ce que l’accumulation compulsive et la peur du nettoyage ?Barcroft TV / YouTube

"Je n’ai pas vu le sol depuis 4 ans !" Qu'est-ce que l’accumulation compulsive et la peur du nettoyage ?Barcroft TV / YouTube

Le plafond d’Howells était entouré d’une épaisse couche de toiles d’araignées. Les étagères étaient surchargées de livres mangés par les insectes.

"Je n’ai pas vu le sol depuis 4 ans !" Qu'est-ce que l’accumulation compulsive et la peur du nettoyage ?Barcroft TV / YouTube

Comment aider un accumulateur compulsif

Malheureusement, jusqu'à ce que la personne décide de changer de vie elle-même, il est peu probable que les médecins arrivent à l'aider. Cependant, l’aide des psychologues et les soins de la famille ont un effet positif important sur le traitement de la maladie. Dans certains cas, le traitement thérapeutique est accompagné d’antidépresseurs, de vitamines et d’autres médicaments.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Violent Cases (@violent_cases) on

Dans le cas d'un trouble compulsif, il est important de ne pas laisser la maladie progresser. Le patient ne pourra pas résoudre le problème sans l’aide de sa famille et de professionnels de la santé. L'un des moyens les plus efficaces pour lutter contre le syndrome consiste à proposer un nouveau passe-temps pour détourner l'attention de la personne.

Avez-vous déjà rencontré des personnes atteintes d'un trouble compulsif ? Avez-vous essayé de les aider ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

À LIRE AUSSI: 7 idées fausses qui peuvent causer un désastre domestique au moment du nettoyage


Cet article est proposé uniquement à titre informatif. Consultez un spécialiste certifié avant d’utiliser toute information fournie plus haut.