Mal au dos ? Ces 5 conseils vous aideront à choisir le matelas parfait

Santé et bien-être

October 4, 2018 14:39 By Fabiosa

Même si le sommeil est considéré comme un processus de guérison, certaines personnes n'arrivent pas à en profiter à cause de douleurs au dos. Parfois, certaines personnes n'arrivent tout simplement pas à se débarrasser de cette gêne agaçante, ce qui les empêche de dormir. Que faire dans ce cas ?

undefinedfizkes / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: 6 exercices à faire pour ne plus avoir mal au dos

La meilleure solution est un bon matelas qui est adapté aux particularité de votre dos. Choisissez-en un non pas pour son design, mais pour ses critères spécifiques. Aujourd'hui, nous allons vous aider à choisir la meilleure option pour vous.

Quel genre de matelas faut-il acheter en cas de mal de dos ?

undefinedNotarYES / Shutterstock.com

Un bon matelas doit à la fois soutenir et offrir du confort à votre corps. Il est important que votre dos soit en bonne position. Le matelas devrait supprimer la pression au niveau de la colonne vertébrale et des articulations. Assurez-vous que la sa composition soit adaptée à votre poids (plus une personne est lourde, plus le matelas doit être rigide). Autrement, il perdra rapidement sa forme.

undefinedGeorge Rudy / Shutterstock.com

Essayez un matelas en vous allongeant dessus. Certains magasins spécialisés offrent même une période d'essai, lors de laquelle vous pouvez dormir pendant quelques jours sur un nouveau matelas. Le magasin le récupérera s'il ne vous plaît pas. Il est également important d'avoir un bon oreiller. Jetez tous vos oreillers en plumes, qui doivent déjà être vieux et nuisibles pour votre corps. Optez pour un oreiller confortable et orthopédique pour être à l'aise quand vous dormez.

À LIRE AUSSI: Mal de dos ou lumbago : symptômes, causes et traitement

Quelques astuces pour choisir le bon matelas

undefined

1. Un matelas doit vous permettre d'avoir un dos droit. Il doit être confortable et pas trop rigide.

2. En général, un matelas qui permet d'aligner la colonne vertébrale et les articulations durant le sommeil est le choix idéal. Votre colonne vertébrale ne doit pas s'affaisser.

undefinedGolubovy / Shutterstock.com

3. Choisissez un produit non toxique. Certaines personnes souffrant de maladies auto-immunes, comme une polyarthrite rhumatoïde ou un lupus, peuvent présenter des symptômes supplémentaires quand elles sont exposées à certains produits chimiques ménagers. Ces derniers peuvent émettre une forte odeur chimique et peuvent contenir plus ingrédients toxiques, dont du plastique, de la mousse et du latex synthétique, qui sont généralement produits avec du pétrole potentiellement dangereux. Choisissez un matelas constitué des matériaux suivants : latex naturel, coton organique, bambou organique.

undefinedLightField Studios / Shutterstock.com

4. Achetez-en un dans un magasin officiel. Les bons matelas étant assez onéreux, vous devez toujours vous protéger contre un éventuel achat risqué. Il vaut mieux qu'il y ait une garantie.

5. Prêtez attention aux détails. Vous ne savez pas comment choisir le matelas idéal ? Si vous voyagez souvent, passer la nuit dans un lit d'hôtel et essayez de nouveaux matelas.

undefined

N'oubliez pas qu'un bon matelas et un bon oreiller vous aideront à bien dormir. N'essayez pas d'économiser de l'argent dans le domaine du confort. Et si vous avez déjà acheté un bon matelas, essayez de le retourner de temps en temps pour éviter qu'il ne s'affaisse. Vous devriez le faire tous les six mois, voire plus souvent, si vous remarquez que le matelas commence à perdre sa forme initiale.

Ces conseils vous ont-ils été utiles ? N'oubliez pas de les partager avec vos amis !

À LIRE AUSSI: Évitez les maux de dos ! Voici 5 traitements efficaces à suivre chez soi pour soulager la douleur


Cet article n’est fourni qu’à titre informatif. Certains produits et objets mentionnés dans cet article peuvent provoquer une réaction allergique et nuire à votre santé. Avant de les utiliser, consultez un technicien/spécialiste certifié. Le comité de rédaction ne sera tenu responsable d’aucun préjudice ou d’aucune autre conséquence pouvant résulter de l’utilisation des méthodes, produits ou objets décrits dans cet article.