Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmises

Santé et bien-être

October 10, 2018 12:57 By Fabiosa

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) sont un sujet délicat, mais très important de notre époque. Et toutes ne sont pas transmises uniquement par un rapport sexuel non protégé. Il existe des cas d'infection de MST à la naissance (transmission de la maman à l'enfant), mais aussi à cause de l'utilisation d'équipement médical non stérile, d'une transfusion sanguine et même de l'allaitement.

Quoi qu'il en soit, la grande majorité des cas rapportés cliniquement sont dus à un rapport sexuel non protégé. Généralement, les gens découvrent des signes d'infection après être partis en vacances, car les romances dans les complexes touristiques et la tentation par un manque d'engagement sont monnaie courante. Dans cet article, nous allons parlé des maladies les plus souvent diagnostiquées, ainsi que de leurs symptômes et complications.

Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmisesHappy Zoe / Shutterstock.com

1. Gonorrhée

Il y a environ 78 millions de cas de gonorrhée diagnostiqués chaque année à travers le monde. Cette maladie peut être traitée facilement, mais elle peut entraîner de graves problèmes de santé si elle est négligée. Elle est causée par la bactérie Neisseria gonorrhoeae. Cette maladie peut être asymptomatique, même dans son stade actif, même si ses signes apparaissent généralement entre 1 et 14 jours après un rapport sexuel non protégé. L'absence de traitement augmente le risque de contracter le VIH.

Symptômes

Femmes :

  • douleur au niveau de la région abdominale ou pelvienne ;
  • douleur durant un rapport sexuel ;
  • douleur au niveau des yeux ou de la gorge (après fellation) ;
  • perte vaginale jaune ou verte ;
  • perte purulente depuis les yeux ;
  • démangeaison, douleur, saignement durant la défécation ;
  • saignement au milieu du cycle menstruel et/ou après un rapport sexuel ;
  • fièvre ;
  • enflure des articulations 14 à 30 jours après l'apparition des symptômes principaux ;
  • enflure de la vulve ;
  • vomissements ;
  • photosensibilité ;
  • ganglions enflés ;
  • miction fréquente et douloureuse.

Hommes :

  • douleur au niveau des yeux et de la gorge (après sexe oral) ;
  • douleur au niveau des testicules ou du scrotum ;
  • perte jaune ou verte du canal urétral ;
  • perte purulente depuis les yeux ;
  • enflure des articulations 14 à 30 jours après l'apparition des symptômes principaux ;
  • photosensibilité ;
  • ganglions enflés ;
  • miction fréquente et douloureuse.

À LIRE AUSSI: Pourquoi avoir un gros fessier n'est pas une mauvaise chose ? Voici 6 faits surprenants à propos de nos fesses

Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmisesANN PATCHANAN / Shutterstock.com

Complications

Les symptômes de la gonorrhée ne doivent pas être ignorés, car ils peuvent entraîner plusieurs complications.

Femmes :

  • abcès pelviens ;
  • infertilité ;
  • grossesse ectopique ;
  • douleur pelvienne chronique.

Hommes :

  • infertilité ;
  • épididymite (inflammation d'un tube situé à l'arrière des testicules).

2. Uréaplasmose

L'uréaplasmoe est une sorte de bactérie parasitaire qui affecte généralement le système génito-urinaire d'une personne ou d'un animal. Elle est unique en raison de son manque de parois cellulaires, à cause de quoi elle ne répond pas à de nombreux antibiotiques. Même s'il est possible de ne même pas soupçonner la présence d'uréaplasmose dans le corps, cette maladie entraîne plusieurs dysfonctionnements reproductifs.

Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmisesHENADZI PECHAN / Shutterstock.com

Symptômes et complications

Vous devez faire un test d'uréaplasmose si vous avez du mal à tomber enceinte, car c'est l'une des raisons de l'infertilité. Chez les femmes, cette bactérie peut causer une infection qui rend plus difficile le fait de tomber enceinte, et qui affecte la quantité de spermatozoïdes et leur capacité à se déplacer chez les hommes.

Symptômes :

  • douleurs pelviennes et abdominales ;
  • démangeaison du périnée ;
  • urétrite (inflammation de l'urètre ou du tube urinaire).

Les femmes peuvent aussi souffrir d'une vaginose bactérienne ; une infection vaginale caractérisée par des démangeaisons, une mauvaise odeur et des pertes atypiques.

Complications:

  • formation de calculs rénaux ;
  • prostatite (hommes) ;
  • endométrite (femmes).

Uréaplasmose durant la grossesse

L'uréaplasmose est particulièrement dangereuse si elle est contractée durant la grossesse. Dans ce cas, elle peut entraîner une naissance prématurée, et les bébés sont susceptibles de souffrir d'une insuffisance urinaire, d'une pneumonie, d'une méningite et d'autres dommages cérébraux, troubles développementaux et maladies du système respiratoire.

Un fœtus infecté de l'uréaplasmoe peu avant la naissance peut entraîner :

  • fausse couche ;
  • mortinatalité ;
  • rupture prématurée des membranes amniotiques et perte de fluide amniotique ;
  • naissance prématurée.

3. Mycoplasmose

Si on vous a diagnostiqué une mycoplasmose, assurez-vous de savoir quel est son type. Il en existe cinq en tout, mais seuls 2 - Mycoplasma genitalium et Mycoplasma hominis peuvent être transmis sexuellement. Cette maladie est causée par des bactéries qui n'ont pas de parois cellulaires, ce qui comme dans le cas précédent nécessite un traitement spécial.

Symptômes du type Mycoplasma genitalium

Femmes :

  • douleur durant le rapport sexuel et saignement ensuite ;
  • perte vaginale.

Hommes :

  • perte pénienne ;
  • picotement ou sensation de brûlure durant la miction ;
  • urétrite.

À LIRE AUSSI: 7 habitudes quotidiennes et malheureusement trop fréquentes qui endommagent sérieusement vos reins

Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmisesGeorge Rudy / Shutterstock.com

Mycoplasma hominis

Les bactéries de ce type sont présentes dans le corps de près de la moitié des femmes du monde, tandis qu'il y a moins d'hommes affectés. Si votre santé générale est bonne, ces bactéries ne causent aucun problème. Mais tout devient plus délicat chez les personnes qui ont une faible fonction immunitaire ou chez les femmes enceintes.

Chez les femmes, le type Mycoplasma hominis cause généralement l'inflammation de la région pelvienne et l'infection du système reproducteur.

L'infection au moment de la conception ou après peut être accompagnée de :

  • fausse couche ;
  • infection du fœtus ;
  • naissance prématurée ;
  • grossesse ectopique.

4. Chlamydia

Le chlamydia peut passer inaperçu lors de ses premiers stades, mais cela ne signifie pas qu'il ne faut pas s'inquiéter. Cette maladie, dans un stade avancé, entraîne divers problèmes de santé, dont des conditions pathologiques du système reproducteur et l'infertilité. Le risque de contracter le chlamydia est plus élevé que d'autres MST, car il peut aussi être transmis via une fellation non protégée, voire même en touchant les parties génitales d'une personne infectée.

Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmisesJarun Ontakrai / Shutterstock.com

Symptômes

Les signes du chlamydia chez les hommes et les femmes sont assez similaires, hormis quelques différences physiologiques.

Ils incluent ;

  • douleur durant un rapport sexuel ;
  • douleur dans le bas du ventre, chez les hommes, également au niveau testicules ;
  • perte pénienne ou vaginale jaune/verte ;
  • sensation de brûlure durant la miction.

En fonction du type de rapport sexuel non protégé, vous pouvez aussi souffrir de :

  • mal de gorge ;
  • douleur au niveau de l'anus ;
  • prolapsus rectal ;
  • toux ;
  • fièvre.

En cas de chlamydia, certaines femmes développent une inflammation des trompes de Fallope, qui est caractérisée par :

  • saignement anormal entre les menstruations ;
  • douleur dans la région pelvienne ;
  • fièvres ;
  • nausée.

Complications

Femmes :

  • infertilité ;
  • inflammation et infection affectant les organes reproducteurs ;
  • infection de l'enfant durant l'accouchement, pouvant entraîner une infection oculaire et la pneumonie.

Hommes :

  • inflammation de la prostate ;
  • urétrite ;
  • épididymite.

5. Trichomoniase

C'est l'une des maladies les plus insidieuses causées par des infections bactériennes. Les femmes y sont plus sensibles, mais la plupart des personnes affectées ne sont même pas au courant de son existence car elle ne se manifeste pas.

Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmisesKomsan Loonprom / Shutterstock.com

Symptômes

Suite à un rapport sexuel non protégé, la trichomoniase peut pointer le bout de son nez entre le 5e et le 28 jour, via :

  • une douleur dans le bas du ventre ;
  • perte mousseuse (transparente, blanche, jaunâtre ou verdâtre) ;
  • gêne durant la miction ou lors d'un rapport sexuel.

Complications

La présence de bactéries qui causent la trichomoniase dans le corps augmente le risque de contracter le VIH. Vous devez particulièrement faire attention à son infection durant la grossesse, car elle peut causer une naissance prématurée ou un faible poids corporel chez l'enfant, ainsi que divers troubles développementaux et problèmes de santé.

Cette liste des "souvenirs" que vous pouvez ramenez de vos vacances mouvementées suite à un rapport sexuel non protégé est loin d'être complète. La liste inclut également le chancre, les poux du pubis, l'herpès génital, l'hépatite B, le papillomavirus humain, le molluscum contagiosum, la gale, la syphilis, le VIH et le sida.

Comment prévenir une infection ?

La meilleure façon de se protéger contre les MST est d'utiliser une méthode contraceptive obstructive dès qu'il y a un contact sexuel. Tous les autres moyens de contraception ont uniquement pour but de prévenir une grossesse non désirée et n'offrent aucune protection contre les maladies sexuellement transmissibles.

Amours de vacances ? Prudence ! Voici un guide très détaillé des MST les plus fréquemment transmisesBlurryMe / Shutterstock.com

Il est également recommandé :

  • d'être vacciné contre le HPV et l'hépatite B ;
  • d'éviter tout contact sexuel avec de nouveaux partenaires si vous ne pouvez pas utiliser de méthode contraceptive obstructive ;
  • d'éviter de consommer de l'alcool et de la drogue pouvant affecter votre jugement ;
  • de susciter une prise de conscience à propos de l'importance de la santé sexuelle chez les jeunes ;
  • de subir un examen médical et de s'assurer que votre partenaire en fasse autant ;
  • d'avoir une relation monogame.

Personne n'est à l'abri d'une MST, en particulier quand on sait que certaines d'entre elles peuvent être transmises sans aucun contact sexuel. Mais vous protéger et éviter que d'autres personnes soient infectées est quelque chose que n'importe qui peut et doit faire.

À LIRE AUSSI: Votre corps vous envoie des messages : 12 avertissements sérieux que quelque chose ne va pas avec votre santé


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.