Qu'est-ce qui m'a piqué si fort ? Comment distinguer 7 piqûres d'insectes différentes

Nous faisons face chaque été à un risque accru de se faire piquer indéfiniment par des tiques, des moustiques et d'autres insectes. La menace de maladies transmises par ces porteurs est également plus pesante d'année en année. C'est pourquoi il est toujours important de savoir lequel d'entre eux nous a piqué ! 

Ressentir une démangeaison ou une douleur intense sur la peau est toujours effrayant, en particulier lorsque vous ne savez pas quelle minuscule créature en est à l'origine. Heureusement pour nous, la plupart des piqûres d'insectes sont inoffensives pour la santé des humains. Elles sont sans danger et disparaissent rapidement. 

En revanche, les piqûres de certains arthropodes invertébrés (tels que les fourmis rousses des bois, les guêpes, les frelons et les abeilles) peuvent causer des douleurs très violentes, voire une grave réaction allergique. De plus, le poison de certaines araignées exige même une assistance médicale d'urgence ! 

En sachant à quoi ressemble une piqûre d'insecte, vous pourrez évaluer vous-même la gravité d'une situation. 

Voici à quoi ressemblent les sept plus dangereuses piqûres d'insectes :

1. Punaises

Ces insectes laissent de petites lésions sur la peau. D'ordinaire, celles-ci sont simplement rouges et provoquent des démangeaisons, mais elles peuvent également entraîner une grave réaction allergique : des gonflements et même des cloques. 

Premier secours : tout d'abord, lavez soigneusement la piqûre avec du savon. Il est également sage de prendre un médicament anti-inflammatoire ou anti-histaminique.

2. Abeilles et guêpes

Les piqûres de ces insectes causent des rougeurs et des gonflements sur la peau avec un point blanc au milieu. Le poison de l'abeille n'est pas dangereux en soi, mais il est extrêmement douloureux. Cependant, si vous y êtes allergique, vous devriez immédiatement aller consulter un médecin. 

Le poison de guêpe est encore plus toxique. Il provoque 2 à 3 fois plus souvent un œdème de Quincke que celui de l'abeille. 

Premier secours : soulagez le gonflement et la douleur en lavant la piqûre avec du vinaigre ou du jus de citron (l'acide neutralise le poison des insectes), et appliquez de la glace. Si le dard est resté sous la peau, enlevez-le à l'aide d'une pince à épiler. 

3. Puces

Les piqûres des puces provoquent de fortes démangeaisons. Elles ont lieu la plupart du temps au niveau des chevilles et des jambes. Les piqûres de puce apparaissent généralement par groupes et ressemblent à de petits boutons rouges. 

Premier secours : ne grattez pas votre peau, cela pourrait faire entrer l'infection à l'intérieur de votre corps ! Les piqûres doivent être lavées à l'eau et au savon, puis recouvertes de crème Zinc (ou tout autre produit pouvant soulager la démangeaison). 

À LIRE AUSSI: Ne mettez pas de nids de guêpes moulus dans votre vagin : des gynécologues tirent la sonnette d'alarme

4. Moustiques

Ces insectes laissent derrière eux un bouton rose qui gratte. Il est rare que cela donne lieu à une réaction allergique grave. 

Premier secours : aucune mesure particulière n'est généralement nécessaire. Vous pouvez appliquer sur la piqûre une pommade apaisante. 

5. Araignées

En fonction de l'espèce, la piqûre de ces bestioles peut causer soit des symptômes mineurs (comme une rougeur de la peau, un gonflement, ou une douleur locale), soit des problèmes très graves qui exigent des soins urgents. 

Bien que la plupart des espèces d'araignées soient inoffensives (à l'exception de la veuve noire d'Europe), il ne peut pas faire de mal de rester prudent.

Premier secours : rincez l'endroit de la piqûre avec de l'eau et du savon, appliquez dessus de la glace et prenez un médicament anesthésique ou anti-histaminique. S'il y a la moindre raison de penser que l'araignée en question est venimeuse, consultez un médecin aussi vite que possible ! 

6. Tiques

Ces insectes peuvent être très dangereux pour les humains, car ils sont souvent porteurs de la fièvre hémorragique et de la maladie de Lyme. Leurs piqûres laissent une rougeur sur la peau qui ressemble à un entonnoir en expansion, semblable à un œil. 

La tique prend généralement jusqu'à 48 heures pour infecter une personne avec son virus, alors vérifiez toujours que vous n'en avez pas ramené une sur vous lorsque vous revenez de la forêt. 

Premier secours : après avoir trouvé le parasite sur votre corps, vous devez vous en débarrasser le plus vite possible à l'aide d'une pince à épiler. Pour ce faire, attrapez l'insecte le plus près possible de la peau et tirez doucement vers le haut. Puis, rincez la piqûre soigneusement avec du savon et de l'eau. 

À LIRE AUSSI: Elle a souffert d'une mystérieuse démangeaison pendant 2 ans qui s'est avéré être un cancer du sang très rare

7. Fourmis

La piqûre de la fourmi rousse des bois contient un poison qui provoque une forte démangeaison chez la victime, ainsi qu'une inflammation et une irritation de la peau. 

Premier secours : si les symptômes ne disparaissent pas au bout de deux ou trois heures, appliquez une pommade à la cortisone sur la piqûre.  

Quand appeler un médecin ?

Chez beaucoup de gens, une intolérance aux toxines n'apparaît qu'après un certain temps. Vous devez donc surveiller l'aspect de la zone de la piqûre pendant les quelques jours suivants. 

Il faut faire preuve de prudence avec les symptômes suivants : 

  • des piqûres multiples avec une grave réaction localisée ; 
  • un gonflement rapide des muqueuses, de la peau, et des tissus sous-cutanés ; 
  • une faiblesse physique générale (léthargie, vertige, perte de l'appétit) ;
  • augmentation de la température ;
  • problèmes de respiration (essoufflement, halètement, etc.) ;
  • difficultés de déglutition ou d'élocution ; 
  • suppuration de la blessure.

Comment prévenir les piqûres d'insectes ?

Pour réduire le risque de réaction allergique ou d'infection, voici les précieux conseils des spécialistes : 

  • évitez les endroits pleins d'insectes ; 
  • évitez de manger des aliments et d'utiliser des parfums qui peuvent attirer les insectes ; 
  • déterminez la probabilité de votre réaction allergique en fonction des différents insectes ; 
  • utilisez des répulsifs ;
  • évitez les zones boisées ou marécageuses où les herbes sont hautes ; 
  • portez des vêtements fermés dans la forêt ; 
  • inspectez soigneusement votre corps en retournant chez vous (en particulier votre tête et vos aisselles, ainsi que le derrière de vos oreilles, l'intérieur du nombril, entre les jambes, et l'intérieur des genoux). 

La capacité de distinguer les piqûres d'insectes vous aidera à déterminer si vous pouvez gérer la blessure à l'aide de vos remèdes maison ou si vous avez besoin de l'aide d'un médecin. Partagez ces informations vitales avec vos proches et aidez-les à éviter des situations désagréables avec les insectes ! 

À LIRE AUSSI: Défi du sel et de la glace, un avertissement pour les parents à propos des dangers de cette tendance populaire


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.