Pourquoi ça me démange "en bas" : les causes de la démangeaison vaginale et ce que l'on peut y faire

Santé et bien-être

October 4, 2018 14:10 By Fabiosa

Peu importe l'endroit où cela se produit, un tel phénomène occasionne toujours un bon nombre de moments désagréables et embarrassants. Si une démangeaison des mains ou du nez est facilement gérable, personne ne peut ou ne devrait supporter une telle gêne dans la région du maillot ! 

undefined

Les jeunes filles et femmes de tous âges peuvent parfois être confrontées à des sensations de brûlure ou d'inconfort dans la zone intime. En outre, des rougeurs ou gonflements de la muqueuse peuvent s'avérer inquiétants pour beaucoup de femmes, et de tels symptômes réduisent grandement la qualité de la vie. En effet, non seulement ils interfèrent avec le travail et le reste de leurs activités, mais ils empêchent d'avoir une vie sexuelle normale. 

Les causes d'une démangeaison vaginale

undefined

Une démangeaison vaginale n'est pas une maladie à proprement parler, mais simplement un signal envoyé au corps pour attirer l'attention sur cette zone précise. Dès lors, quelles pathologies ou maladies sont-elles le plus fréquemment à l'origine de ce problème ? 

À LIRE AUSSI: Qu'est-ce que la candidose vaginale ? Voici les causes, les symptômes et les possibilités de traitement

1. La vaginose bactérienne (VB)

La présence de bactéries dans le vagin est absolument normale. La flore vaginale consiste en différents types de bactéries, mais dans certains cas, quelques-unes d'entre elles peuvent être à l'origine d'une infection. En plus de la démangeaison, la vaginose bactérienne peut présenter d'autres symptômes : 

  • inflammation ;
  • sensation de brûlure ;
  • écoulement vaginal abondant ;
  • odeur désagréable.

2. La candidose vaginale

Environ trois femmes sur quatre ont déjà été confrontées à cette levurose au moins une fois dans leur vie. Elle apparaît lorsque les levures Candida commencent à proliférer dans le vagin et la vulve. La grossesse, des rapports sexuels trop fréquents et un système immunitaire fragilisé sont des facteurs pouvant augmenter les chances de contracter une levurose. En plus de la démangeaison et de l'irritation, la candidose vaginale s'accompagne d'un écoulement abondant, épais, et blanc. 

3. Les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST)

Chlamydia, herpes génital, trichomonose, blennorragie, et verrues génitales, peuvent causer un prurit vaginal ou vulvaire (démangeaison), un irritation et d'autres symptômes. 

4. La ménopause

undefined

La baisse de la production d'œstrogène, qui se produit à la fin de l'âge de reproduction de toute femme, peut entraîner un dessèchement et un amincissement des parois vaginales qui, à leur tour, seront à même de causer une démangeaison et une irritation. Le dessèchement des parois vaginales peut également se retrouver chez les femmes qui allaitent. 

5. Les produits chimiques irritants

Une grande quantité de substances chimiques contenues dans les crèmes, déodorants, lubrifiants, contraceptifs, détergents, savons, et même dans le papier toilette parfumé, peuvent irriter les muqueuses du vagin et de la vulve. Cette démangeaison disparaît généralement dès que la femme cesse d'utiliser ces produits. 

6. Les particularités de votre régime

undefined

À première vue, on conçoit mal ce que le désir d'avoir une plus belle silhouette a à voir avec de quelconques sensations gênantes dans la région génitale. En réalité, une alimentation déséquilibrée ou un manque de vitamines et de micro-éléments bénéfiques peuvent aussi provoquer des démangeaisons et des irritations dans le vagin. 

De même, la nourriture industrielle et les plats de fast-food, qui contiennent une grande quantité de conservateurs et d'exhausteurs de goût, peuvent également affecter négativement la microflore des organes génitaux féminins. 

7. D'autres causes d'une démangeaison vaginale

undefined

  • de faibles niveaux d'œstrogène à tout âge ;
  • des corps étrangers dans le vagin (un tampon oublié, par exemple) ;
  • un dispositif intra-utérin ;
  • certains médicaments spécifiques (antibiotiques et stéroïdes) ;
  • des sous-vêtements humides ou serrés ;
  • l'hypothermie ;
  • certaines maladies de peau (vaginite desquamative, par exemple) ;
  • le diabète ;
  • la cystite ;
  • l'incontinence urinaire ;
  • des maladies gastro-intestinales ;
  • des maladies parasitaires ;
  • une vaginite atrophique ;
  • l'absence d'organes génitaux internes ;
  • un cancer vaginal ou du col de l'utérus.

N'oubliez pas qu'un diagnostic correct ne peut être établi que par un médecin ! La seule véritable solution à un problème de gêne "en bas" consiste à aller voir un spécialiste. 

À LIRE AUSSI: Tout savoir sur la candidose vaginale. Symptômes, causes et méthodes de prévention

Les dangers de l'automédication

undefined

En cas de démangeaison vaginale, les femmes décident le plus souvent de faire davantage attention à leur hygiène intime. De plus, beaucoup d'entre elles ont recours à des remèdes maison qui ont prétendument "fonctionné pour leur amie ou leur mère".

Dans la plupart des cas, une telle automédication ne conduit qu'à des résultats médiocres, et une maladie qui aurait pu être soignée en deux visites chez le gynécologue va en fait prendre des proportions démesurées, voire éventuellement atteindre d'autres organes. 

N'oubliez pas : la démangeaison et la brûlure ne sont pas des maladies ! Ce sont simplement des symptômes indiquant que votre corps a des problèmes. Pour un traitement efficace, il est important d'établir clairement la cause de la gêne. Et cela ne peut être effectué que par un médecin. 

Comment soulager chez vous la démangeaison et la brûlure ? 

undefinedKzenon / Shutterstock.com

Existe-t-il des remèdes maison pour atténuer la démangeaison, la sensation de brûlure et l'irritation au niveau du vagin ? Voici quelques conseils simples qui ne rendent toutefois la consultation chez votre gynécologue pas moins indispensable : 

  1. Évitez les tampons ou le papier toilette parfumés, les crèmes, les bains moussants, et les sprays intimes pour femmes. 
  2. Utilisez de l'eau claire et un savon inodore lorsque vous nettoyez votre vagin. 
  3. Ne vous lavez pas le vagin plus d'une fois par jour. Cela pourrait accroître le dessèchement et perturber l'équilibre bactérien. 
  4. Essuyez-vous toujours de l'avant vers l'arrière après être allée toilettes. 
  5. Portez des culottes en coton (sans tissus synthétiques) et changez vos sous-vêtements chaque jour.  
  6. Évitez le surmenage.
  7. Changez chaque jour vos tampons quotidiens.
  8. Utilisez des préservatifs pendant les rapports intimes afin d'éviter les MST.
  9. Utilisez un lubrifiant vaginal en cas de dessèchement. Appliquez-le avec de l'eau avant les relations sexuelles. 
  10. Évitez les rapports jusqu'à la disparition totale des symptômes. 
  11. Ne vous grattez pas "en bas", car cela pourrait encore aggraver l'irritation. 
  12. Changez votre serviette chaque jour. Elle doit être repassée après lavage. Vous pouvez également utiliser des serviettes en papier. 

Bien que la démangeaison vaginale puisse occasionner des moments très embarrassants et inconfortables, il est possible de s'en débarrasser dans la plupart des cas en consultant sans tarder un spécialiste. Alors, restez en bonne santé ! 

À LIRE AUSSI: La candidose vaginale : voici les réponses à 9 questions que l'on pose très fréquemment sur cette maladie


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.