Un transgenre a dépensé une fortune pour obtenir le corps de ses rêves, mais les choses ont quelque peu dérapé

Santé et bien-être

October 18, 2018 11:40 By Fabiosa

Fulvia Pellegrino, 56 ans et originaire de la petite ville de Peveragno en Italie, est restée pendant 40 ans sans oser franchir le pas de la transformation. Elle est née avec un sexe masculin et a été baptisée Fulvio, avant de réaliser à l'âge de 15 ans qu'elle se sentait davantage l'âme d'une femme. Ayant été élevée au sein d'une famille très conservatrice et religieuse, il n'était pas possible à l'époque de changer quoi que ce soit à sa situation.  

Un transgenre a dépensé une fortune pour obtenir le corps de ses rêves, mais les choses ont quelque peu dérapéBarcroft TV / YouTube

Avec le soutien de son épouse Marisa, Fulvio a suivi une batterie de traitements épuisants afin de devenir la personne qu'elle croyait avoir toujours été. Pour atteindre son objectif, elle a donc subi 150 injections de fillers dans les pommettes et les lèvres, des implants mammaires et deux séries de liposuccion. 

À LIRE AUSSI: Angela Ponce deviendra la première femme transgenre à participer à Miss Univers

Un transgenre a dépensé une fortune pour obtenir le corps de ses rêves, mais les choses ont quelque peu dérapéBarcroft TV / YouTube

Cette femme a consacré les 16 dernières années à "parfaire" son corps. Mais elle ne pense pas encore avoir atteint son idéal et ne compte donc pas s'arrêter là. Ses traitements de beauté lui ont coûté au total 66 000 euros.

Pour la femme de Fulvio, accepter cette situation n'a pas été chose facile, mais elle a décidé de rester avec son "époux" car à ses yeux, seule compte la beauté intérieure. 

Aujourd'hui, Marisa et moi ne sommes rien d'autre que deux sœurs. Nous vivons ensemble, nous nous disputons comme tout le monde, mais pas en tant que mari et femme,

affirme Fulvia.

L'apparence de Fulvia suscite bien des questions. Beaucoup pensent qu'elle est allée trop loin avec la chirurgie esthétique. De tels cas sont qualifiés d'addictions par les psychologues. Il faut signaler au passage que n'importe qui peut y prendre goût après la première opération. Personne n'est à l'abri ! 

Un transgenre a dépensé une fortune pour obtenir le corps de ses rêves, mais les choses ont quelque peu dérapéBarcroft TV / YouTube

À LIRE AUSSI: Ce transgenre allemand a dépensé 150 000 $ pour ressembler à une poupée plastique

Voici une vidéo montrant en quelques étapes l'ampleur de la transformation du corps de Fulvia. 

Les causes de l'addiction à la chirurgie plastique

Il n'y a rien de mal à vouloir atteindre la perfection. Cependant, certaines personnes essaient de résoudre des problèmes psychologiques à l'aide de ces opérations, et la transformation de leur corps redonne un sens à leur vie. Voici quelques causes possibles d'une telle addiction : 

  1. Insatisfaction de soi. Une personne pense qu'en changeant son apparence, elle deviendra plus heureuse. 
  2. Faible estime de soi. Une personne veut être aimée de tout le monde et se sentir plus sûre d'elle. Un stress élevé peut être le déclencheur final.
  3. S'efforcer d'égaler un idéal virtuel.
  4. Désir de paraître plus jeune.
  5. Troubles mentaux.

Si vous-même souhaitez avoir recours à la chirurgie esthétique, consultez d'abord un psychologue qui vous dira si oui ou non vous avez réellement besoin d'une telle opération. Faute de quoi, vous risquez de vous retrouver dans un article intitulé "Les victimes de la chirurgie esthétique" ou quelque chose dans ce genre. 

Êtes-vous pour ou contre la chirurgie plastique ? Donnez-nous votre opinion dans les commentaires ! 

À LIRE AUSSI: La valse des sexes : après avoir vécu 3 ans dans la peau d'une femme, ce transgenre veut redevenir un homme