3 erreurs parentales qui rendent les enfants incontrôlables

ASTUCES

3 erreurs parentales qui rendent les enfants incontrôlables

Date May 23, 2019 17:42

Les parents d'enfants capricieux et désobéissants savent qu'il est presque impossible de les changer une fois qu'ils se sont habitués à toujours obtenir ce qu'ils veulent. Ces parents se plient en quatre pour essayer de satisfaire tous les caprices de leurs enfants ou alors ils leur permettent tout. Nous avons identifié trois erreurs majeures qui encouragent la désobéissance et augmentent les accès de colère chez les enfants.

3 erreurs parentales fréquentes

1. Faire uniquement attention aux mauvais comportements 

Vous punissez toujours votre enfant pour avoir mal agi, avoir fait trop de bruit ou s'être mal comporté, mais leurs tentatives d'obéissance (ramasser les jouets, jouer calmement lorsqu'on le leur demande, manger et s'habiller sans faire de crise) passent généralement inaperçues. Réagissez également aux efforts positifs, autrement les accès de colère deviendront plus fréquents pour attirer votre attention.

3 erreurs parentales qui rendent les enfants incontrôlablesPressmaster / Shutterstock.com

2. Ne pas établir de règles claires

Habituellement, un enfant est motivé par le désir d'éviter les punitions et d'obtenir l'approbation des aînés. Si les parents donnent des instructions peu claires ou contradictoires sur le même sujet, l’enfant est confus et ne sait pas comment procéder, ni à quoi s’attendre. Une autre variante de cette erreur consiste à modifier les règles en fonction de votre humeur ou "de la météo".

3. Ne pas s'en tenir à un plan ou ne pas en avoir du tout

Un enfant a principalement besoin de discipline. Pour ce qui est de l’obéissance, il est impératif de noter les progrès du comportement de l’enfant afin que cette forme particulière de désobéissance ne revienne pas, surtout si elle est liée au mensonge ou à l’agression. Il faut convenir avec tous les adultes impliqués dans l'éducation de l'enfant de traiter certaines actions de manière cohérente et identique.

3 erreurs parentales qui rendent les enfants incontrôlablesPressmaster / Shutterstock.com

Que faire si l'enfant n'écoute pas ?

1. Donner le choix

L'enfant refuse-t-il de manger quelque chose en particulier ? Laissez-le choisir entre du porridge avec des baies ou des œufs. Est-ce qu'il refuse de s'habiller ? Donnez-lui le choix entre une chemise rouge et une chemise bleue. Donnez au petit l'occasion de prendre ses propres décisions.

2. Apprendre en s'amusant

Décidez d'un horaire pour ranger la chambre. Proposez à vos enfants d’essayer des plats qu’ils ne veulent pas manger en très petites portions. Posez à votre enfant des questions susceptibles de susciter la réponse « oui » plus souvent. Récompenser la proactivité et le comportement positif de l’enfant.

3 erreurs parentales qui rendent les enfants incontrôlablesSong_about_summer / Shutterstock.com

3. Ecoutez-le

Lorsque vous posez des questions à votre enfant sur sa journée à l’école, il est préférable d’éviter les questions générales telles que « comment s'est passée ta journée ? » Soyez plus précis, en lui demandant par exemple « qu'est-ce qui était drôle / intéressant à l’école aujourd'hui ? »

4. Mettez-vous à la place de l'enfant

De de temps en temps, laissez de côté votre sérieux et rappelez-vous ce que signifie être un enfant qui veut jouer et s’amuser, et non pas suivre un ensemble de règles ennuyeuses. Que feriez-vous si vous étiez un enfant ?

5. Ne le punissez pas sans raison

La discipline devrait avoir pour but d'empêcher un enfant de répéter des comportements non souhaités à l'avenir. Il ne s'agit pas de donner des gifles et de proférer des menaces. Autrement, si l'enfant voit que vous en tant qu'adulte avez le droit de le réprimander pour un oui ou pour un non, il se sentira autorisé à se révolter.

On ne peut surestimer l’importance de la parentalité. Les expériences vécues pendant l’enfance sont la base du comportement et ont un impact considérable sur la vie familiale future d’un enfant. Être un bon exemple minimise le risque qu'un enfant grandisse de manière incontrôlable ou agressive.

Avez-vous vos propres astuces pour faire face aux enfants têtus ?


Le contenu de cet article est uniquement destiné à des fins d'information et ne remplace pas les conseils d'un spécialiste certifié.