Elle se transforme lentement en momie, mais cela ne l’empêche pas d'être heureuse

PSYCHOLOGIE

L’irréversible épaississement cutané dont elle souffre n’empêche pas cette femme courageuse d'être heureuse

Date January 15, 2020 13:43

Une femme qui n’abandonne pas face aux difficultés de la vie est une grande dame ; et une maladie auto-immune aussi rare que la sclérodermie est une épreuve difficile pour une jeune fille qui veut vivre longtemps, être belle et avoir des enfants.

Une maladie redoutable

L’irréversible épaississement cutané dont elle souffre n’empêche pas cette femme courageuse d'être heureuse

La sclérodermie provoque le durcissement des tissus mous, entraînant un gonflement du bout des doigts, une modification de la couleur de la peau et un dessèchement de la chair.

Sous l'influence de cette maladie, une personne se transforme lentement en momie, incapable d'arrêter ce processus. Le développement de la sclérodermie ne peut être que ralenti, mais les chances de guérison sont infimes.

L’irréversible épaississement cutané dont elle souffre n’empêche pas cette femme courageuse d'être heureuseNumstocker / Shutterstock.com

La jeune et belle Farah Khaleck, de Nairobi, est victime de cette maladie.

Elle n’a pas été atteinte de cette maladie à la naissance. Cette maladie a frappé la Kenyane pendant plusieurs années et l'a privée des extrémités de ses doigts, de ses cheveux et de ses lèvres.

Tout a commencé par une fatigue chronique et l’incapacité de marcher longtemps. Puis la jeune fille a commencé à perdre du poids rapidement et a littéralement « flétri ».

Admirez son air si joyeux !

Ayant été confrontée au rejet, à l'agression et à l'intolérance devant son domicile et sur les réseaux sociaux, Farah a décidé fermement de montrer qu'elle croyait en elle-même, malgré ses défauts extérieurs. Elle voulait inciter les filles du monde entier à s'aimer.

Lorsque vous vous regardez dans le miroir, sachez que personne n’est comme VOUS !

Cette femme forte prend du recul par rapport aux commentaires haineux sur les réseaux sociaux, même si elle se demande encore comment une personne peut être méchante envers d'autres sans rien savoir sur elles, leur situation et leur position.

Elle se sent vraiment belle quand elle porte son hijab.

Les étagères de Farah regorgent de produits cosmétiques. Malgré les difficultés, la jeune fille a appris à se maquiller. Ses ailes d'eye-liner sont parfaites tandis que les couleurs de ses ombres à paupières sont toujours uniques et étonnantes.

Il paraît que quelqu'un a dit un jour à cette fille que le désir d'être belle ne dépendait pas de l'opinion des autres et elle a pris cette leçon à cœur.

Farah est souvent interviewée par les plus grandes chaînes de télévision du monde, et par des filles ordinaires qui se demandent comment elle a pu surmonter sa peur et ne pas se haïr après ce que la vie lui a infligé.

La jeune fille répond qu'elle a fait beaucoup de chemin pour s'accepter avant de devenir ce qu'elle est maintenant.

Découvrez son histoire dans cette vidéo

Elle prie sans cesse et porte le hijab, prend des photos avec des gens dans la rue, prononce des discours inspirants devant un public essentiellement féminin et diffuse des messages positifs avec le hashtag #inspirelife.

Sa volonté, sa foi et son endurance sont extraordinaires ! Aujourd'hui, elle compte près de 17 000 abonnés sur son compte Instagram et nous espérons que ce chiffre ne fera que croître.