À 64 ans, elle décide de réaliser la liste de rêves de sa donneuse d'organes

VIE QUOTIDIENNE

À 64 ans, elle décide de réaliser la liste de rêves de sa donneuse d'organes, une jeune femme décédée à 21 ans

Date January 14, 2020 14:54

Lorsque nous sommes jeunes, nous avons souvent l'impression d'avoir tout le temps devant nous, et il est alors facile de planifier de grands projets de vie et d'avoir de nombreux rêves.

Malheureusement, certaines vies prennent fin bien trop vite.

Morte à 21 ans, mais pas en vain

Kristina Chesterman n'avait que 21 ans lorsqu'elle a eu un accident de voiture en rentrant de son école. Elle a été amenée à l'hôpital mais, malgré les efforts des médecins, elle n'a pu être sauvée.

Quelques jours plus tard, Kristina se trouvait en état de mort cérébrale. Avant son accident, elle faisait des études d'infirmière afin de pouvoir aider les gens et sauver des vies : un rêve qu'elle a pu réaliser même après sa mort, par le biais du don d'organes.

Don d'organes, don de vie

Sa courageuse décision durant son vivant de faire don de ses organes une fois décédée a ainsi permis de sauver la vie de plusieurs personnes.

Susan Vieira, 64 ans et trois fois l'âge de Kristina, a eu une seconde chance grâce à la jeune fille : souffrant d'insuffisance cardiaque chronique, elle était dans l'attente d'une greffe de cœur.

Kristina fut sa donneuse.

Plus tard, cette dame s'est efforcée de retrouver les proches de Kristina afin de leur exprimer sa gratitude. Après avoir rencontré la mère de la jeune donneuse, madame Vieira a ressenti une connexion avec elle.

C'est également par sa mère qu'elle a appris que Kristina avait une liste de choses qu'elle souhaitait accomplir dans sa vie.

La jeune femme rêvait notamment de voyager dans le monde entier, de chevaucher un chameau, de courir dans un champs de pavots en fleur, de voler en montgolfière et même d'apprendre à piloter un avion.

Malheureusement, elle n'a pas vécu assez longtemps pour réaliser ses rêves. Pourtant, sa liste est devenue bien plus que les rêves inaccomplis d'une femme partie trop tôt.

Une belle promesse

Malgré son âge avancé, Susan a promis aux parents de Kristina d'accomplir autant de projets que possible présents sur cette liste afin de lui rendre hommage.

Il n'est pas rare que les personnes qui ont reçu une greffe d'organes souhaitent rencontrer la famille de leur donneur ou donneuse. Cela dit, il ne s'agit pas toujours d'un désir mutuel, car cela s'avère parfois trop douloureux pour ceux qui ont perdu un être cher.

La mère de Kristina a été profondément touchée par la dévotion de Susan, prête à dédier le reste de sa vie à réaliser les rêves inaccomplis de sa fille.