Crier sur les enfants peut avoir des conséquences psychologiques et émotionnelles très négatives

Famille & Enfants

June 6, 2017 11:48 By Fabiosa

Être parent est une immense responsabilité. Que nos enfants deviennent gentils et ouverts d'esprit ou agressifs et en retrait dépend en partie de nous.

D'après Laura Markham, docteur en psychologie et auteure du livre "Peaceful Parent, Happy Kids: How to Stop Screaming and Start Connecting," nous ne pouvons pas vivre sans ne jamais crier. Il faut être réaliste et comprendre que les émotions requièrent parfois un retrait, mais il ne faut surtout pas montrer son énervement par des cris et des insultes. C'est ainsi que nous endommageons psychologiquement et émotionnellement nos enfants.

C'est ce qu'il se passe lorsque les parents haussent le ton.


ostill / Shutterstock.com

Se battre, fuir ou s'isoler

Les parents qui crient sur leurs enfant causent non seulement un traumatisme psychologique mais entraînent également des changements dans leur cerveau. Dr. Laura Markham dit que quand des enfants se font crier dessus, leur cerveau relâche des substances biochimiques qui leur disent : "bats-toi, cours, ou détache-toi". Les enfants peuvent vous frapper, s'enfuir ou simplement ne pas bouger. Cela affecte de façon négative le développement de leur cerveau.

Crier ne signifie pas communiquer

Peu importe l'endroit où vous vous trouvez : dans la rue ou dans la salle de jeux, quand vous criez, les mots perdent déjà de leur sens. Personne n'aime se faire crier dessus. Alors pourquoi le faisons-nous ?


PR Image Factory / Shutterstock.com

Les adultes peuvent être effrayants

Le pouvoir des parents sur les enfants est absolu. Pour eux, ce sont des personnes qui font deux fois leur taille et qui leur donnent ce qui est nécessaire dans la vie : de la nourriture, un toit et de l'amour. Quand les parents inspirent de l'effroi, les enfants ne se sentent plus en sécurité. Voulez-vous que votre enfant ne se sente pas en sécurité ? Je ne pense pas, non !

Crier dans la famille est la norme

Les parents qui crient constamment enseignent à leurs enfants que cette pratique est normale. Dr. Markham affirme que si un enfant ne fronce même pas un sourcil quand il ou elle se fait réprimander, cela veut dire qu'il est habitué à ce sentiment.


Africa Studio / Shutterstock.com

Quand pouvez-vous crier, dans ce cas ?

Vous pouvez hausser le ton uniquement pour attirer l'attention de votre enfant ! Crier peut être utilisé pour avertir, mais pas pour parler.

Souvenez-vous : dès que vous criez sur un enfant, ce dernier vit un stress important ainsi qu'un traumatisme psychologique.