L’immense joie d’un ours libéré d’une vie d’esclavage et de torture pour amuser la foule dans les rues en Inde

Animaux

January 16, 2019 17:08 By Fabiosa

« Misérable » est un euphémisme pour décrire le calvaire qu’ont à subir bien trop d’animaux maltraités.

Entre l'élevage en masse par d'agressifs propriétaires, les violences physiques, les combats organisés ou le cruel commerce de fourrure, leur vie n’est souvent faite que de souffrances et tortures.

À LIRE AUSSI : Animaux maltraités : Ce qu'il faut faire et comment signaler la cruauté exercée sur les animaux

L'agonie des animaux victimes d'abus

Des millions d’animaux souffrent chaque jour et à moins que des actions ne soit mises en place, les cruautés à leurs égards continueront.

Il est estimé que 900 à 1200 cas d’élevage en masse d’animaux sont reportés chaque année aux États-Unis, au sein desquels 250 000 animaux seraient victimes.

De plus, plus de 115 millions d’animaux sont tués chaque année dans des laboratoires afin de tester divers produits chimiques, médicaments, aliments ou produits cosmétiques. D’autres, pour leur part, sont exploités afin de divertir les foules, comme dans le cas de cet ours.

L'histoire de Raju

Aujourd’hui heureux au Centre de Secours des Ours de SOS Wildlife à Bannerghatta, Raju, 16 ans, n’oubliera pourtant jamais son terrible passé.

Il fut l’une des victimes de la cruelle industrie des « spectacles d’ours dansants » en Inde pour lesquels des trous étaient percés dans le corps des ours afin d’y glisser des ficelles.

Ces cruautés avaient pour effet de donner l’impression que l’ours dansait face au public à la manière d’une marionnette, alors qu’en réalité le pauvre animal se tordait de douleur à cause de ses blessures.

Cette pratique originaire d’Inde et vieille de plus 400 ans est devenue illégale pour la première fois en 1972. Cependant, elle a continué à être pratiquée en secret par quelques personnes.

À LIRE AUSSI : Des animaux à travers le monde ont besoin de notre aide. Un simple geste peut faire la différence et sauver des vies

Au fil des décennies, de multiples organisations pleines de bonne intentions se sont dévouées à éradiquer cette pratiques, parmi lesquelles Wildlife SOS. Sauvé en 2009, Raju en est le dernier rescapé, libéré avant qu’il ne soit trop tard.

Il se trouve maintenant dans l’un des centres de secours de l’association et a présenté des résultats positifs auprès de ceux qui s’occupent de lui dans son processus de guérison.

Docteur Arun A. Sha, le directeur des opérations vétérinaires du centre, s'est confié au site Dodo :

Cela a été une incroyable aventure pour nous, depuis le moment où tout espoir semblait perdu jusqu’à ce refuge où Raju et des centaines d’autres ours ont finalement pu retrouver leur liberté et un foyer.

C’est véritablement merveilleux que Raju soit enfin en paix et en sécurité.

Mettre fin à la cruelle industrie des spectacles d’animaux

Pour le public qui applaudissait Raju, il ne s’agissait que d’un adorable ours dansant, alors que le pauvre souffrait en fait terriblement.

Il s’agit malheureusement toujours du destin de nombreux autres animaux, et cela est souvent dû à notre propre ignorance de la réalité. Qu’il s’agisse d’un lion capable de faire des pirouettes ou de simplement monter sur le dos d’un éléphant, cela reste souvent un cas de maltraitance et de torture.

L’immense joie d’un ours libéré d’une vie d’esclavage et de torture pour amuser la foule dans les rues en IndeDavid Tadevosian / Shutterstock.com

Il est ainsi essentiel de nous efforcer de nous informer et de prendre conscience de ce qu’il se passe réellement pour ces animaux, avant de nous laisser charmer par de tels spectacles. Si vous êtes au courant d’un cas de maltraitance animale, informez-en les autorités adéquates.

Les cicatrices de Raju sont innombrables, tout comme celles de beaucoup d’autres animaux du monde entier. La moindre des choses pour nous est de les aider à échapper à cet enfer que d’autres humains les obligent à subir dans le seul but d’amuser les foules.

À LIRE AUSSI : Du soutien et des soins sont essentiels pour tout chien mais vous devez savoir comment aider un chien maltraité