Déprimant : une jeune éléphante maigrichonne amuse les touristes en se tapant la tête sur de la "rave music"

Animaux

April 17, 2019 12:33 By Fabiosa

L'apparence très glamour du tourisme cache en réalité un côté beaucoup plus triste et sordide où la maltraitance envers les animaux est monnaie courante. Autrefois objets d'adoration, les élephants sont à présent traités comme des esclaves.

À LIRE AUSSI: Comment empêcher la maltraitance animale ? En sachant identifier ses signes les plus courants et en la dénonçant

Déprimant : une jeune éléphante maigrichonne amuse les touristes en se tapant la tête sur de la "rave music"warin keawchookul / Shutterstock.com

D'après les statistiques, sur les 45 000 éléphants d'Asie encore en vie dans le monde, 3000 à 4000 vivent en captivité en Thaïlande. 

Ces pauvres bêtes sont arrachées à leur famille et à leur environnement, et sont forcées de transporter des marchandises ou de participer à des spectacles idiots dans la rue pour enrichir leurs maîtres. C'est malheureusement le cas de ce bébé éléphant.

Déprimant : une jeune éléphante maigrichonne amuse les touristes en se tapant la tête sur de la "rave music"-Robert Bodnar T / Shutterstock.com

Une triste histoire

Une enquête bouleversante a montré dans quelle mesure les éléphants sont maltraités dans les cirques et autres lieux d'amusement.

Rendue célèbre par The Independent, une vidéo en partage montre un bébé éléphant femelle très maigre surnommé 'Dumbo' forcé de se cogner la tête au rythme de la musique, de jouer des instruments, et d'exécuter des tours sous la menace de douloureuses punitions dans un zoo thaïlandais, le Phuket Zoo. 

Aidez-nous à envoyer "Dumbo", cette jeune éléphante squelettique, dans une réserve où elle pourra enfin trouver la paix et le bonheur.

Les enquêteurs ont découvert que le bébé animal passe le plus clair de sa vie enchaîné et en cage. Lorsqu'il est seul, il suce sa trompe, ce qui est un signe de détresse.  

On peut voir dans la vidéo des touristes en train de rire alors que Dumbo et deux autres éléphants cognent leur tête au rythme de la musique et battent la cadence avec leurs jambes. 

À un certain moment, les dresseurs grattent les éléphants avec des crochets afin de leur rappeler ce qui peut leur arriver s'ils refusent de coopérer. 

Les enquêteurs d'un groupe de militants appelé 'Moving Animals' ont décrit la scène ainsi : 

Déchirant, scandaleux et inquiétant : les animaux vivent dans la peur d'une punition ou d'un dressage douloureux.

Des photos choquantes révèlent la maigreur de l'éléphante due à sa malnutrition. 

À LIRE AUSSI: La cruauté animale prend une nouvelle forme : un locataire expulsé abandonne ses chiens au milieu des ordures

Amy Jones, une volontaire du groupe Moving Animals, a déclaré :

Nous regardions les touristes rire et prendre des selfies tandis que l'éléphante se tenait là, les yeux fermés, suçant sa trompe en silence. L'existence cruelle qu'elle doit supporter fait mal au cœur.

L'association a lancé une pétition pour libérer le bébé éléphant. 

Vous aussi pouvez aider

Vous pensez peut-être que vous ne pouvez rien faire pour aider ces pauvres éléphants, mais vous pouvez au contraire être d'une grande aide. Si vous constatez n'importe quelle forme d'abus envers des éléphants : 

  • Signalez-le aux autorités locales ;

Déprimant : une jeune éléphante maigrichonne amuse les touristes en se tapant la tête sur de la "rave music"-Claudia Paulussen / Shutterstock.com

  • Décrivez les faits avec précision ;
  • Vous pouvez organiser ou rejoindre des mouvements de protestation en faveur de la protection des éléphants ;

Déprimant : une jeune éléphante maigrichonne amuse les touristes en se tapant la tête sur de la "rave music"-Nattakorn Wangmanee / Shutterstock.com

  • Boycottez tous les cirques qui emploient des éléphants.

Il est triste de voir que ces créatures doivent vivre dans des conditions aussi atroces à la seule fin de distraire les gens. Nous devons faire en sorte qu'ils soient mieux traités ! N'oubliez pas qu'ils dépendent de nous. Si vous voyez quelque chose, par pitié, réagissez.

À LIRE AUSSI: Cet éléphant de zoo est seul dans sa cage en verre depuis 11 ans ; une association se bat pour la sauver