Un garçon qui vit dans la rue adopte un chien errant : leur

ANIMAUX

Un garçon qui vit dans la rue adopte un chien errant : leur amitié est devenue une source d'inspiration

Date November 7, 2018 11:01

Survivre dans les rues est une expérience difficile pour les enfants où qu'ils soient dans le monde, et notamment aux Philippines. 

Ces jeunes gens sans ressources se retrouvent fréquemment à tenter de survivre dans la jungle urbaine à la suite d'un abandon, de maltraitance, ou pour participer à la subsistance du reste de leur famille.

À LIRE AUSSI: Du soutien et des soins sont essentiels pour tout chien mais vous devez savoir comment aider un chien maltraité

Il s'agit en tout état de cause d'une vie pleine de tortures et de luttes, car ces enfants sont très souvent soumis, entre autres dangers, à la tentation de la drogue, et aux risques d'infection et d'exploitation sexuelle. 

On estime qu'aux Philippines, plus de 1,5 millions d'enfants rôdent dans les rues quasiment livrés à eux-même pour assurer leur survie au quotidien. 

Plusieurs mesures ont été prises pour s'attaquer au problème et aider ces jeunes à avoir la vie normale qu'ils méritent, mais elles n'ont malheureusement pas suffi. Ces enfants doivent donc compter les uns sur les autres pour subsister.

L'histoire de Rommel, ce jeune garçon qui a trouvé de la compagnie en la personne d'un chien errant qu'il a adopté, a fini par être publiée sur le Net. 

Et elle a ému des millions de gens à travers le monde. 

Rommel, le garçon des rues, et Badgi, son compagnon

Rommel fait partie de ces enfants infortunés qui ont fini dans la rue. Ses parents se sont séparés il y a quelques années, et l'ont laissé se débrouiller seul. 

Son parent le plus proche est sa sœur, mais elle habite loin de là, dans une autre ville. Rommel ne va donc la voir que rarement, lorsqu'il peut s'offrir le voyage. 

Il menait une existence solitaire sans personne pour s'occuper de lui, jusqu'à ce qu'il rencontre Badgi, un chien errant. 

Badgi a également passé la plus grande partie de sa vie dans les rues, et les deux êtres à la dérive se sont immédiatement bien entendus, s'aidant mutuellement à survivre dans les rues de Quezon City. 

Émue par cette belle amitié entre le chien et l'enfant, une femme du nom de Maria Kabs l'a partagée sur facebook, touchant ainsi le cœur de nombreuses personnes à travers le monde. 

À LIRE AUSSI: Jeté à la rue suite à une maladie quand il était chiot, il devient nounou pour animaux après avoir été sauvé

Le jeune garçon a révélé qu'il n'avait eu la possibilité d'aller que jusqu'au CE1, et il espère qu'il pourra continuer un jour ses études. En attendant, il n'a avec lui que son ami Badgi, ils survivent comme ils le peuvent et s'amusent ensemble.

L'histoire de Rommel et Badgi nous rappelle l'importance des petits moments de bonheur simples dans nos vies. 

Elle nous rappelle également que ceux-ci naissent de notre capacité à profiter de l'instant et à ne pas s'inquiéter pour le futur. Et vous, comment faites-vous pour apprécier l'instant ?

Trouver du bonheur dans les petites choses

La plupart du temps, nous nous focalisons sur les aspects importants et ignorons les petits riens de la vie en oubliant qu'ils composent les meilleurs moments de notre existence. 

1. Nous devons apprendre à être reconnaissants pour ces petites choses qui nous rendent heureux. Elles peuvent être nos bons amis, notre maison, et tout ce que nous tenons pour acquis et finissons par ignorer. 

2. Ensuite, apprenez à parler positivement. Un exemple de discours positif consiste à complimenter une autre personne, ou encore soi-même.

Ce léger changement d'attitude peut faire beaucoup lorsqu'il nous permet d'apprécier les choses en apparence négligeables, et d'illuminer la journée de quelqu'un. 

3. Même si nous apprenons à exprimer notre gratitude pour les petites choses et à parler positivement, l'inquiétude reste un facteur bloquant dans notre recherche du bonheur. 

Apprendre à vivre dans l'instant, éviter les pensées dérangeantes sur ce qui arrivera et ce qui aurait pu arriver, peut nous aider à apprécier tous ces petits riens qui sont à notre portée. 

Apprécier les petites choses ne signifie pas ignorer les objectifs majeurs, mais simplement tirer bénéfice des joies simples de la vie et savoir les savourer. 

C'est la garantie d'une vie plus paisible et plus épanouissante. Vous aussi pouvez trouver le bonheur autour de vous, exactement comme le font Rommel et Badgi. 

À LIRE AUSSI: La photo d'un chien qui partage sa couverture avec un ami sans abri nous donne une belle leçon de compassion