Nés avec une pathologie rare du crâne, les triplés grandissent très bien maintenant. Grâce à une première médicale !

Micheal et Amy Howard étaient très excités de pouvoir enfin prendre dans leurs bras leurs adorables triplés. Cependant, peu après la naissance, en octobre 2016, les médecins ont découvert que les trois bébés souffraient d'une pathologie appelée craniosynostose.

À LIRE AUSSI: À 42 ans, elle donne naissance à 3 bébés en parfaite santé alors que le médecin lui avait conseillé d'avorter

Cette maladie rare signifiait qu'une ou plusieurs sutures du crâne des bébés s'étaient prématurément soudées. Hunter, Jackson et Kaden ont subi une craniosynostose endoscopique mini-invasive, ce qui n'avait jamais été fait auparavant.

Selon le Stony Brook Children's Hospital, la fusion prématurée des points de suture du crâne des bébés aurait entravé la croissance de ce dernier. Avec le temps, les enfants auraient une forme de tête anormale et le cerveau subirait une pression accrue.

Si le problème n'était pas traité, il était fort possible que les enfants puissent souffrir de lésions cérébrales et visuelles.

La craniosynostose n'est pas vraiment une maladie rare. Cependant, les probabilités que les trois triplés en soient atteints étaient extrêmement faibles. 

Une fois les opérations chirurgicales réussies, les enfants furent prêts à rentrer chez eux avec leurs parents en seulement quelques jours.

Aujourd'hui, les triplés Howard se portent très bien. Ils continuent de s'épanouir après être entrés dans l'histoire médicale. Et il ne semble pas qu'il y ait eu des séquelles suite aux opérations.

Les enfants sont récemment allés faire un bilan de santé chez leur neurochirurgien pédiatrique, David A. Chesler, qui est un expert en craniosynostose.

À LIRE AUSSI: "C'était le bébé le plus aimé au monde", des photos immortalisent le dernier jour de cet ange né avec une microcéphalie

La meilleure partie de la journée : voir mes garçons. Cela me donne le sourire.

Au bout d'un certain temps, les triplés purent enlever les casques spécialement conçus pour eux et qu'ils avaient du porter 23 heures par jour pendant plusieurs mois après l'opération. 

Le Dr Chesler était plutôt content des progrès des garçons. Aujourd'hui, ils se développent bien et ne montrent aucun signe de leur pathologie antérieure.

J'adore mes garçons. Juste assis devant la fenêtre. 

Hunter, Jackson et Kaden ont défié les probabilités et ont connu un rétablissement incroyable ! Ce sont trois adorables bouts de chou qui font le bonheur de toute la famille. Que cela incite d'autres à ne pas baisser les bras devant les défis de la vie !

À LIRE AUSSI: Une jeune maman perd ses triplés, mais la Sécurité sociale lui réclame un "trop perçu" !