Une femme est condamnée à 28 ans de prison pour avoir affamé et failli faire mourir de faim son beau-fils de 5 ans

December 28, 2018 14:41 By Fabiosa

Une femme de 37 ans a été reconnue coupable de mauvais traitements infligés à un enfant par omission après que des preuves irréfutables ont révélé qu'elle avait gardé son beau-fils de cinq ans enfermé dans un placard pendant de longues périodes, en plus de l'avoir privé de nourriture au point de le faire quasiment mourir de faim.

À LIRE AUSSI: Fermer les yeux sur le problème est coupable. Apprenez les moyens simples pour signaler un abus sur enfant

Tammi Bleimeyer condamnée à 28 ans de prison après avoir été reconnue coupable d'avoir maltraité son beau-fils

Ce genre d'acte a été lié à l'effet Cendrillon qui influence le comportement des beaux-parents.

La particularité de l'effet Cendrillon

L'effet Cendrillon est un terme utilisé pour décrire le comportement des beaux-parents envers leurs beaux-enfants. Bien qu'il tire son nom d'un célèbre conte de fées, il indique un comportement déplaisant envers ceux qui ne sont pas de votre famille.

Une femme est condamnée à 28 ans de prison pour avoir affamé et failli faire mourir de faim son beau-fils de 5 ansDoidam 10 / Shutterstock.com

Il se produit lorsque les enfants sont plus susceptibles d'être abusés ou maltraités par leurs beaux-parents plutôt que par des parents biologiques. Cela continue à diviser les opinions, mais il y a de plus en plus de preuves qui en attestent l'évolution.

Une femme maltraite son beau-fils de cinq ans

Tammi Bleimeyer et son mari, Bradley Bleimeyer, ont été condamnés à diverses peines de prison pour avoir constamment abusé de Jordan Bleimeyer, 5 ans, en l'enfermant dans un placard sous l'escalier. Bien qu'étant le père biologique de l'enfant, Bradley a permis à sa femme de faire du mal au jeune enfant sous son toit.

Cela a duré presque 5 ans, mais une femme de Spring, Tammi Bleimeyer, a été condamnée à 28 ans de prison pour avoir affamé son beau-fils de cinq ans... "l'enfermer dans un petit espace sous les marches, a l'instar de "la chambre d'Harry Potter", ont déclaré lundi les procureurs.

Le frère aîné du garçon a été le premier à alerter les autorités des atrocités commises par ses parents. Les députés ont trouvé que le couple n'était pas coopératif, ce qui a rendu la tâche plus difficile pour trouver la victime.

À LIRE AUSSI: Une jeune fille a dénoncé son beau-père responsable de la grossesse de sa sœur de 14 ans et d'abus sur sa mère

Cependant, après avoir retracé Tammi grâce aux relevés de téléphone portable, l'enfant a finalement été retrouvée avec elle dans un motel le lendemain du début des recherches, comme l'a rapporté KTRK.

Jordan était dans un état pitoyable lorsqu'on l'a découvert ; il avait le cops couverts de bleus, de coupures et de bosses. Les enquêteurs ont appris qu'il avait été contraint de dormir dans une petite pièce, surnommée la chambre " Harry Potter ".

Son état de santé a obligé les policiers à l'emmener d'urgence dans un hôpital où il a été révélé qu'il souffrait de "sévices physiques graves et de famine habituelle".

JUSTICE A ÉTÉ RENDUE !!! LA MÈRE QUI A AFFAMÉ SON BEAU-FILS DE 5 ANS ET L'A ENFERMÉ DANS UN PLACARD SOUS LES ESCALIERS A ÉTÉ RECONNUE COUPABLE AUJOURD'HUI AU TRIBUNAL !!

En février 2015, Tammi Bleimeyer a été arrêtée et accusée d'avoir maltraité un enfant par omission.

Le père de l'enfant avait déjà été condamné quelques années plus tôt pour le même crime, et sa femme s'est effondrée lorsque deux de ses propres enfants ont témoigné contre elle. Par conséquent, elle a perdu la garde de ses sept enfants et a été condamnée à 28 ans de prison pour ses actes ignobles.

Lse signes révélateurs de violence commise par un beau-parent

Dans bien des cas, il y a toujours des signes qui indiquent qu'un beau-parent maltraite un enfant, et en repérant l'un d'eux, on peut éviter à l'enfant des souffrances prolongées et des dommages potentiels.

  • Il ne se soucie pas du bien-être de l'enfant ;
  • ses réponses sont hésitantes ou incertaines aux demandes de renseignements sur l'endroit où se trouve l'enfant et sur son bien-être ;
  • restrictions excessives ;

Une femme est condamnée à 28 ans de prison pour avoir affamé et failli faire mourir de faim son beau-fils de 5 ansSinisha Karich / Shutterstock.com

  • il blâme l'enfant pour tout et rien ;
  • il utilise des mots comme "sans valeur" ou "diaboliqu " pour décrire l'enfant.

Un beau-parent est une personne qui s'occupe d'enfants qui ne sont pas les siens à la naissance. Lorsque l'effet Cendrillon est en jeu, de telles relations ne sont pas toujours harmonieuses, ce qui pourrait avoir des conséquences désastreuses à la fin. Des épreuves comme celle de Jordan Bleimeyer peuvent être évitées en prêtant attention à certains de ces signes et en agissant en conséquence pour sauver l'enfant de l'enfer.

À LIRE AUSSI: Lily Allen porte le poids d'un abus sexuel et le coupable, un proche, est toujours libre