"Je pleure constamment" : une mère célibataire atteinte de cancer pourrait perdre sa pension sociale

Famille & Enfants

March 25, 2019 17:17 By Fabiosa

Les aides gouvernementales peuvent aider considérablement à améliorer la qualité de vie de la population. Cela dit, lorsque des changements dans le régime mettent fin à ces aides, la situation dégénère rapidement. C'est le cas d'une femme atteinte du lymphome de Hodgkin et qui se trouve sur le point de perdre sa pension. 

À LIRE AUSSI: Les stars du Titanic contre le cancer : Comment Jack et Rose ont sauvé une femme atteinte d'un cancer de l'ovaire

"Je pleure constamment" : une mère célibataire atteinte de cancer pourrait perdre sa pension socialeSewCream / Shutterstock.com

Quelques informations sur le lymphome de Hodgkin

Selon la Mayo Clinic, il s'agit d'une tumeur au niveau du système lymphatique. Ce type de cancer peut toucher n'importe qui, mais est souvent détecté chez les personnes âgées de 20 à 40 ans et de plus de 55 ans. 

Parmis les symptômes, on retrouve des gonflements sans douleurs ainsi que l'apparition de ganglions lymphatiques au niveau du cou, des aisselles ou de l'aine ainsi que des sueurs nocturnes, une démangaison sévère, une fatigue persistante et une douleur dans les ganglions après avoir bu. 

"Je pleure constamment" : une mère célibataire atteinte de cancer pourrait perdre sa pension socialeSamaraHeisz5 / Shutterstock.com

Bien que la cause de cette maladie reste encore assez floue, elle s'avère traitable et présente ainsi aux patient des chances de s'en sortir. 

La poignante histoire d'Anna Grubb

Anna Grubb, mère célibataire de 26 et traversant une difficile étape en raison de sa maladie, a récemment reçu un avis de paiement en attente de 2000 dollars (plus de 1700 euros) de la part des services sociaux australiens. Elle se trouve actuellement sous traitement pour son lymphome de Hodgkin. 

"Je pleure constamment" : une mère célibataire atteinte de cancer pourrait perdre sa pension socialeACurrentAffair9 / Twitter

En raison de ces soins médicaux, Anna s'est vu dans l'incapacité de trouver un travail fixe, ce qui donne le droit à Centrelink, un programme gouvernemental de services sociaux australien, de lui supprimer sa pension.

À LIRE AUSSI: Sécurité sociale : qu'est-ce qui va changer après l'adoption du nouveau budget

Tristement, Centrelink ne peut lui verser une pension d'aide aux personnes handicapées car sa maladie s'avère traitable : Anna se trouve ainsi exempte de tout revenu ou assistance durant cette terrible épreuve financière et émotionnelle. 

"Je pleure constamment" : une mère célibataire atteinte de cancer pourrait perdre sa pension socialeACurrentAffair9 / Twitter

La chimiothérapie rend de plus les patients instables émotionnellement : ajoutez cela à cette mauvaise nouvelle, Anna est effondrée. Elle s'est confiée à l'émission télévisée A Current Affair :

C'est ridicule, très dur et stressant. Cela ne fait qu'ajouter un stress dont je n'ai pas besoin. j'essaie d'aller mieux et non l'inverse.

Ce programme télévisé ainsi que l'association Victoria Legal Aid s'activent à rechercher une solution pour Anna ; grâce à leurs efforts et implication, Centrelink a retardé la date limite de paiement de la dette de la jeune femme et va reconsidérer sa demande de pension d'aide aux personnes handicapées

L'opinion des gens sur ce cas 

Comme dit l'adage, "un problème bien cerné est à moitié résolu" : depuis que la triste nouvelle a été partagée sur Twitter, de nombreux conseils utiles ont été donnés dans la section des commentaires. Il est réconfortant de voir que les internautes se sont mobilisés pour soutenir Anna.

Nous félicitons l'équipe de A Current Affair et Victoria Legal Aid pour leur constante bataille contre le manque d'attention du gouvernement. Nous espérons que la situation d'Anna s'arrangera très vite ! 

À LIRE AUSSI: Une jeune maman perd ses triplés, mais la Sécurité sociale lui réclame un "trop perçu" !