Sont-ils allés trop loin ? Une école enlève les portes des toilettes obligeant les élèves à amener des couvertures pour préserver leur intimité

Famille & Enfants

April 13, 2019 09:30 By Fabiosa

Certaines polémiques continuent d'entacher la réputation d'un district scolaire après que ses responsables ont persisté dans leur décision d'enlever les portes des cabinets de toilettes.

D'après NewsChannel20, cette mesure a été prise après qu'un élève a écrit dans les toilettes une lettre menaçant d'organiser une fusillade à l'école.

Sont-ils allés trop loin ? Une école enlève les portes des toilettes obligeant les élèves à amener des couvertures pour préserver leur intimitéSylvie Bouchard / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Les formes les plus courantes du bullying : comment savoir lorsque quelqu'un en est victime ?

Malgré le fait que de nombreux élèves et parents ont manifesté leur colère devant cette décision de la direction, le district scolaire de Beardstown est resté inébranlable, arguant que c'était la seule bonne chose à faire. Malheureusement, cela signifie que certains élèves ont dû trouver d'autres moyens pour préserver leur intimité. 

L'un d'eux, Juan Juarez, a déclaré aux médias que beaucoup de filles n'avaient pas d'autre choix que celui d'apporter des couvertures de chez elles pour les suspendre devant les cabinets afin de ne pas être vues par les autres. 

Hier, des gens ont commencé à mettre leurs chaussures et bottines devant leur cabinet afin que tout le monde sache qu'ils sont aux toilettes. 

Sont-ils allés trop loin ? Une école enlève les portes des toilettes obligeant les élèves à amener des couvertures pour préserver leur intimitéDelpixel / Shutterstock.com

Le district soutient que les élèves qui ne peuvent se passer d'intimité peuvent toujours utiliser les toilettes de l'infirmière, mais exprime son inquiétude quant aux futurs retards en classe si tout le monde fait la queue pour se rendre dans les seules toilettes fermées de l'établissement.

À LIRE AUSSI: Une élève est expulsée de son école à cause de ses cheveux tressés jugés inappropriés par l'établissement

Le surintendant Ron Gilbert, qui a exprimé son accord avec la mesure du district, a déclaré que celle-ci décourageait les élèves de passer trop de temps dans des espaces privés pour préparer des mauvais coups. 

Cette décision a contribué à limiter certaines choses qui avaient cours ici. 

Les internautes des quatre coins du pays ont réagi à cette nouvelle. Beaucoup trouvent que cette mesure consistant à priver les élèves de leur intimité est totalement exagérée. 

"Ça devrait être ILLÉGAL"

"Et si on trouvait une lettre sur les murs qui séparent les cabinets ? Enlèveraient-ils aussi les séparations ? Ou sur le mur derrière les toilettes ? Va-t-on mettre les cabinets en plein milieu de la salle des toilettes ? Ce n'est vraiment pas logique."

"En quoi cela va-t-il aider à empêcher une fusillade, cette sanction est complètement absurde." 

D'autres ont cependant affirmé comprendre où l'école souhaitait en venir.

"C'est pour protéger l'école. Les cabinets existent toujours. Les filles ne sont pas obligées d'apporter des couvertures pour protéger leur intimité. C'est leur choix et encore une fois, il y a des cabinets."

Êtes-vous d'avis que l'école a pris une décision intelligente ? Ou celle-ci fait-elle plus de mal que de bien ?

À LIRE AUSSI: Une institutrice s'excuse après avoir demandé à un élève de nettoyer la cendre sur son front. Mais pourquoi la polémique !