Défiant 1 chance sur 500 000, une mère crée l'événement

FAMILLE & ENFANTS

Défiant 1 chance sur 500 000, une mère crée l'événement en accueillant trois fois des faux jumeaux de manière naturelle

Date August 1, 2019 18:21

Certaines occurrences ne sont rien de moins que phénoménales et pour Colin et Karen Rodger et leur groupe de faux jumeaux, c'est le cas !

Karen et Colin ont été bénis avec la naissance de leurs quatre garçons, qui sont deux paires de jumeaux. Bien que cela ne soit peut-être pas extraordinaire, ce qui rend ces enfants si spéciaux, c'est que les deux paires de jumeaux ne sont pas identiques.

Karen et Colin pensaient probablement avoir tout vu mais, une décennie plus tard, Karen est à nouveau enceinte.

Alors qu'elle s’entretetenait avec le journaliste Josh Hour, Karen a affirmé qu’à 40 ans, elle ne pensait pas en avoir fini avec les enfants. C'est ce qui a fait qu'ils ont essayé d’en avoir un autre.

Assez rapidement, Karen est tombée enceinte et quand elle est allée passer son échographie de six semaines, l'incroyable s'est produit.

Elle était encore enceinte de jumeaux ! Karen n'en a pas cru ses oreilles !

Les médecins lui avaient déjà assuré qu'elle avait 1 chance sur 500 000 d'avoir une autre paire de jumeaux alors comment se fait-il qu'elle ait battu ces statistiques aussi facilement ?

Après avoir digéré l'information, Karen a écrit à son mari pour lui partager cette nouvelle mais il a répondu par un texte hilarant qui disait :

"Ce n'est pas drôle, Karen."

Les filles, nommées Isla et Rowan, sont nées et tout comme leurs frères et soeurs avant elles, elles étaient également de fausses jumelles.

En en parlant au Mirror, Karen a expliqué qu’elle n'avait pas été la seule à être estomaquée par cette nouvelle : les médecins étaient également sous le choc.

La seule explication qu'ils ont, c'est qu'il est possible que Karen ait ce qu'on appelle des ovules collants. Il s’agit d’un phénomène dans lequel les ovules d’une femme s’agglutinent et sont relâchés comme étant plusieurs. Cela augmente la probabilité d'avoir des faux jumeaux.

Heureusement pour Karen et Colin, le fait que leurs enfants ne soient pas identiques rend la charge de travail liée à la gestion d’une famille moins stressante.

Durness 2015. 💕 Des moments vraiment heureux. Avec des amis spéciaux. 💕

Néanmoins, ça reste beaucoup de travail. Ils doivent dépendre de routines pour fonctionner. En outre, chaque enfant s'est vu attribuer une couleur et toutes leurs affaires correspondent à cette couleur. En parlant de ses petites dernières, Karen a déclaré :

"Je pense qu’elles viennent de bien s’intégrer à notre folle vie chaotique. C'est une joie absolue de les avoir à la maison. Ce sont d'adorables petits trésors et je ne pourrais pas imaginer nos vies sans elles."

Vraiment, les enfants répandent la joie partout où ils vont, qu'ils soient de vrais ou de faux jumeaux !