Une femme ne veut pas de siège à côté d'un bébé en pleurs, fait un scandale, et s'en mord aujourd'hui les doigts

Famille & Enfants

October 22, 2018 17:49 By Fabiosa

La vidéo d'une fonctionnaire impolie dans un avion est devenue virale. Susan Peirez n'était pas contente de s'asseoir à côté d'une mère et de son bébé, elle s'est donc plainte à l'agent de bord qui a tenté de désamorcer la situation.

À LIRE AUSSI: Pourquoi les femmes trompent-elles leur conjoint ? Voici 5 raisons courantes de l'infidélité féminine

Susan s'est fâchée contre l'employée puis lui a demandé son nom, après quoi elle a menacé l'agent de bord en lui disant : "vous n'aurez peut-être plus de travail demain."

Marissa Rundell, 19 ans, était la passagère de l'avion avec le bébé. Elle a filmé l'intégralité de la conversation entre Susan et l'employée de la compagnie aérienne. Tabitha, l'hôtesse de l'air, a réagi à la menace de la fonctionnaire en la faisant virer de l'avion.

Susan, réalisant qu'elle serait exclue de ce vol, a alors commencé à s'excuser d'avoir été impolie avec la mère et Tabitha. Susan a finalement été expulsée du vol Delta. Et après que la vidéo soit devenue virale, elle a également été suspendue de son poste auprès du gouvernement de l'État de New York.

Je suis contente que cette femme ait été exclue de l'avion. Elle a été tellement arrogante et a agi horriblement, rudement et impitoyablement. J'ai volé dans de nombreuses situations et vous apprenez à vous adapter et à tirer le meilleur parti d'une situation. Il semble qu'elle a été plus une enfant que le bambin lui-même.

Ronni Reich, directrice de l'information publique du Conseil où travaillait Susan, a déclaré au UK DailyMail que les employés de l'État ne devraient pas se comporter de la sorte en public. Il a révélé qu'ils avaient été informés de la situation et qu'une enquête avait été ouverte sur le comportement de Susan.

Entre-temps, le nom de Susan a été retiré du site officiel et elle a été mise en congé jusqu'à nouvel ordre.

Une femme ne veut pas de siège à côté d'un bébé en pleurs, fait un scandale, et s'en mord aujourd'hui les doigtsSusan Peirez / Facebook

Mme Peirez ne mérite pas de perdre son emploi suite à cet incident. Un peu de discipline peut-être, mais certainement pas de perdre son travail.

À LIRE AUSSI: Vendues à 6 mois par leur mère, à 2 couples différents, que sont devenues ces jumelles 18 ans plus tard ?

Quant à Marissa Rundell, la jeune mère a déclaré que même si Susan avait été impolie, elle ne pensait pas que cette femme méritait que son travail lui soit enlevé. Tout en s'adressant à Good Morning America, elle a expliqué qu'elle avait commencé à filmer principalement parce que Susan était plutôt comique quand elle est entrée dans l'avion.

Elle est venue à l'arrière et a jeté ses sacs. Elle a dit : « C'est … ridicule. C’est … d’avoir à s'asseoir à l'arrière de l'avion. » J'ai commencé à filmer principalement parce que je pensais que la façon dont elle se comportait était comique. Je ne pense pas qu'elle mérite ça, les gens n'arrêtent pas de me dire de ne pas me sentir mal, qu'elle le mérite... honnêtement, je ne pense pas.

Une femme ne veut pas de siège à côté d'un bébé en pleurs, fait un scandale, et s'en mord aujourd'hui les doigtsMarissa Rundell / Facebook

Comment cette dame ose-t-elle traiter une passagère de cette façon. Voyager avec des enfants est déjà assez stressant ! Puis elle se retourne et elle menace une hôtesse de l'air avec son travail ?!?!? Devenez une vraie dame !!! Le monde ne tourne pas autour de vous !!! Heureuse qu'elle a été expulsée de l'avion ! Elle a besoin d’apprendre les bonnes manières !!!!!

Une femme ne veut pas de siège à côté d'un bébé en pleurs, fait un scandale, et s'en mord aujourd'hui les doigtsMarissa Rundell / Facebook

Personne ne veut s'asseoir près de CE BÉBÉ. Ce qui est pire, c'est d'avoir CE BEBE et d'être complètement incapable de l'arrêter. J’ai été dans les deux situations et c'est horrible.

Selon les commentaires de la vidéo postée en ligne, les internautes était également divisés sur la question. Tandis que certains pensaient que Susan avait été incroyablement odieuse et méritait ce qui lui était arrivé, d’autres étaient d’accord avec la fonctionnaire du gouvernement et ont dit qu’eux même n’auraient pas été contents s’ils avaient dû s’assoir à côté d’un bébé en pleurs dans un avion.

À LIRE AUSSI: Les pédo-psychologues déconseillent de forcer un enfant à embrasser quelqu'un, même un membre de la famille