Ils étaient prêts à dire adieu à leur enfant mourant, mais après l’avoir baptisé, il est revenu de nulle part

Peu importe qui nous sommes et en quoi nous croyons, il y a une chose sur laquelle nous pouvons tous être d'accord : des miracles se produisent. De nombreuses histoires nous l’ont prouvé à travers le temps. Voici l'une d'entre elles.

La foi, c'est croire en quelque chose quand le bon sens vous dit le contraire.

Dylan Askin n'avait que trois ans mais, malheureusement, il devait déjà se battre pour vivre. On a diagnostiqué à ce petit garçon une forme rare de cancer du poumon. Pendant un certain temps, la famille a eu de l'espoir, car il recevait le traitement dont il avait besoin, et le pronostic semblait bon.

5News / YouTube

Cependant, un mois après son traitement contre le cancer, Dylan s’est évanoui à l’école. Il s'est avéré qu'il avait ce que l'on appelle une histiocytose langerhansienne pulmonaire.

5News / YouTube

Ce type de cancer a entraîné la formation de kystes sur les poumons du garçon. Il avait donc du mal à respirer.

À LIRE AUSSI: Un professeur jette le déjeuner d'un enfant à l'école avant que ce dernier ne fonde en larmes

5News / YouTube

Les choses ont empiré quand les poumons de Dylan se sont collabés. On l’a mis sous assistance respiratoire, mais alors qu’il se trouvait dans l’unité de soins intensifs, il a attrapé une infection.

Les organes du garçon ont commencé à se détériorer et ses parents, Kerry et Mike, ont été confrontés à une difficile décision : le laisser mourir. Dévastés, les parents ont pris la bouleversante décision de débrancher Dylan. Cependant, avant, ils voulaient le baptiser et lui dire adieu.

5News / YouTube

Mais, alors que les médecins commençaient à sevrer l'enfant des médicaments, quelque chose d'extraordinaire s'est produit.

À LIRE AUSSI: Ils accueillent leur premier enfant après 22 ans et ils découvrent cela "par erreur" au dernier moment

5News / YouTube

Dylan a commencé à bouger ses jambes ! Cela n’est pas censé arriver à quelqu'un que l’on a déclaré en mort cérébrale.

Les médecins ont immédiatement commencé à lui faire des examens et ils ont découvert qu'il y avait encore de l'espoir pour ce petit garçon.

via GIPHY

Dylan est resté sous respirateur encore quelques semaines le temps pour lui de se rétablir lentement.

Kerry et Mike sont incroyablement reconnaissants pour ce miracle et continuent de prier pour le rétablissement complet de leur fils.

À LIRE AUSSI: Un psychologue pour enfants précise à quel âge un enfant souffrira le plus du divorce de ses parents

Des trucs plus intéressants