Elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-ami

VIE QUOTIDIENNE

Coûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-ami

Date 4 février 2020

Il est courant de laisser un pourboire aux serveurs dans les cafés et les restaurants. Cela dit, il est rare que ces derniers puissent compter sur une générosité extrême de la part des clients.

Un pourboire somptueux

Coûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCescvphoto / Shutterstock.com

Une new-yorkaise, Serina Wolfe, a impressionné la serveuse d'un restaurant de Clearwater par son incroyable générosité en joignant un pourboire de 5 000 dollars [4 483 euros] à une addition de 55 dollars [49 euros].

Il se serait agi d'un cas historique pour les employés de ce restaurant, si la police n'avait dû s'en mêler : une enquête a plus tard révélé que ce n'était pas l'argent de Serina.

Coûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-ami© CBS This Morning / YouTube

En réalité, la jeune femme cherchait à se venger de son petit-ami qui avait refusé de lui payer son billet d'avion de retour à New-York : elle se trouvait en possession de la carte de crédit de celui-ci au moment de la dispute et a alors pensé à cette vengeance.

Coûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiRoman Samborskyi / Shutterstock.com

Le rapport de l'enquête indique que son petit-ami a ensuite contacté sa banque pour les informer de ce retrait.

Le détail le plus intéressant dans cette histoire est le suivant : si un client laisse un pourboire à un serveur, rien n'oblige ce dernier à rendre l'argent.

Coûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiivranovic / Shutterstock.com

Sur Facebook les internautes étianet plutôt divisés quant au possible dénouement de la situation :

Justin Lucas McCowan a écrit :

La serveuse devrait garder le pourboire mais l'homme devrait porter plainte contre sa petite-amie pour l'argent qu'il a durement gagné.

Elaine Capozio a pour sa part commenté :

Faites preuve d'autonomie, payez votre billet d'avion vous-même. La serveuse devrait rendre l'argent. Elle aurait dû se douter qu'il s'agissait d'une erreur.

Coûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amilunopark / Shutterstock.com

La serveuse en question a préféré garder ce pourboire car elle pensait qu'il s'agissait d'un simple geste de générosité. Elle venait de perdre son chien et cette impressionnante quantité d'argent était plus que bienvenue pour adoucir sa peine.

Y a-t-il des règles pour les pourboires ?

En France, et dans beaucup d'autres pays, le pourboire n'est pas obligatoire et est laissé à l'appréciation de celui qui donne, en moyenne les gens donnent :

  • au restaurant : 5% de l'addition ;
  • au bagagiste à l'hotel : 1 € par valise ;
  • aux livreurs de pizza : on arrondit ou on ajoute 1 ou 2 €.

Coûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amiCoûteuses représailles : fâchée, elle laisse un pourboire de 5 000 $ avec la carte de crédit de son petit-amifizkes / Shutterstock.com

Était-ce une bonne idée que de chercher à se venger de son petit-ami de la sorte ?

Chaque jour, nous faisons nos propres choix et nous devons en assumer les conséquences. Et finalement, on ne récolte que ce que l'on sème.