Saignements en dehors des règles : les causes les plus courantes et les tests médicaux à effectuer pour les identifier

Astuces

Les femmes ont leurs règles tous les 21-30 jours. Durant cette phase, elles saignent pendant 5 et 7 jours d'affilée, perdant un total de 2 à 8 cuillères à soupe de sang. Cependant, malgré cela, de nombreuses femmes saignent au moins une fois en dehors de leurs cycle menstruel. Oui, cela paraît très alarmant. Ce liquide rougeâtre est toujours alarmant pour notre santé. Les docteurs disent qu'il y a plusieurs raisons diverses des saignements en dehors des règles.

 

 

Ce phénomène s'appelle la métrorragie et signifie un saignement génital anormal survenant en dehors des règles. Environ 20% de la population féminine ont déjà vécu un tel épisode au moins une fois dans leur vie. Les spécialistes recommandent toujours de d'abord vérifier : la source ou l'origine du sang — car il pourrait venir d'autres organes — la quantité de sang, ainsi que la couleur et l'odeur. Ces indicateurs sont très importants pour déterminer dès que possible le problème sous-jacent.

 

La science classifie les saignements en dehors des règles de trois façons :

 

1. Prémenstruel (quelques jours avant le début du cycle).

 

2. Intermenstruel (durant le milieu du cycle).

 

3. Postmenstruel (lors des jours qui suivent la fin du cycle).

 

Certains ouvrages spécialisés classifient ces trois moments comme : repérage (saignements avant ou après le cycle), désovulation (saignements durant le milieu du cycle) ou ménorragie (après la fin du cycle).

 

Découvrons-en plus à propos de ces approches afin d'identifier les causes les plus courantes de saignements intermenstruels :

 

1. Après la ménarche ou avant et pendant la ménopause, de nombreuses femmes connaissent de longues règles, des saignements intermittents et/ou une absence prolongée de menstruation. Cela est dû au fait que le corps s'adapte aux fonctions reproductives, ou dans le cas de la ménopause, à la diminution des fonctions reproductives, afin que le corps fonctionne normalement. C'est pour cela qu'il peut y avoir des déséquilibres hormonaux qui causent des saignements anormaux.

 

2. Pilules contraceptives : Quand vous commencez à prendre la pilule contraceptive, ou quand vous arrêtez, cela peut provoquer des saignements. Ils sont le résultat d'un déséquilibre d'œstrogène. Les pilules ont tendance à contenir une faible quantité de cette hormone, ce qui aide à maintenir la paroi de l'utérus en place. Quand les femmes commencent à prendre la pilule, l'équilibre d'œstrogène dans le corps est perdu, avec pour conséquence des saignements.

 

 

3. Grossesse : Quand les femmes procréent, il y a une période connue sous le nom d'implantation et qui a lieu entre 10 et 14 jours après la fertilisation. Cela entraîne une hémorragie de l'implantation. Dans ce cas, le saignement peut agir comme un indicateur de la grossesse.

 

4. Pilule du lendemain : Ces pilules, souvent prisées des femmes, ont tendance à causer des saignements en dehors du cycle menstruel en raison de leur teneur en progestérone et en œstrogène.

 

5. Stress : il peut générer des déséquilibres hormonaux qui entraînent une activité menstruelle irrégulière.

 

6. L'utilisation de dispositifs intra-utérins (IU).

 

 

 

 

 

 

Regardons à présent plusieurs causes non naturelles :

 

1. Altérations hormonales (anovulation ou ménopause).

 

2. Hypophyse.

 

3. Problèmes de thyroïde.

 

Causes naturelles (indiquant la présence de maladies) :

 

 

 

1. Ulcères ou maladies affectant le système reproducteur.

 

2. Kystes ou cancers utérins.

 

3. Endométriose ou inflammation chronique.

 

4. Problème sanguin.

 

En cas de doute, n'hésitez pas à demander des conseils à un professionnel. Dans ce cas, les docteurs peuvent recommander plusieurs tests pour identifier la cause du saignement.

 

Certains de ces tests incluent :

 

1. Test de grossesse.

 

2. Examens sanguins pour vérifier la thyroïde et les ovaires.

 

3. Colposcopie et biopsie de la paroi utérine.

 

4. Test de Papanicolaou.

 

5. Échographie de la région abdominale.

 

6. Hystéroscopie.

 

Souvenez-vous qu'il est important de rester alerte et de ne négliger aucun détail, en particulier en ce qui concerne notre santé.

 

 


 

 

Il est important de noter que TOUTES les informations contenues sur Fabiosa ne sont données qu'à titre INFORMATIF. En aucun cas, elles ne doivent être considérées comme des conseils, diagnostics ou comme un traitement médical professionnel. Privilégiez toujours un avis médical, et n'ignorez pas ou ne retardez pas une consultation médicale à cause de ce que vous avez lu sur ce site.

 

Des trucs plus intéressants