7 facteurs qui causent l'inflammation de la zone intime féminine et qui peuvent être év

7 facteurs qui causent l'inflammation de la zone intime féminine et qui peuvent être évités

Astuces

December 1, 2017 13:11 By Fabiosa

Maintenir sa zone intime en bonne santé est une source d'inquiétudes pour de nombreuses femmes. Tout d'abord, c'est un endroit que nous ne pouvons pas toujours consulter régulièrement à cause des vêtements et de son emplacement sur le corps. Deuxièmement, elle est exposée à l'humidité et peut occasionnellement générer des maladies qui sont idéales pour la prolifération d'infections.

 

Les enflures au niveau de la région intime peuvent apparaître à n'importe quel moment de la vie d'une femme, de l'enfance à l'après-ménopause. Les causes des enflures peuvent être variées, allant des habitudes d'hygiène personnelle à l'apparition de maladies graves comme le cancer. Cependant, il est important de ne pas paniquer et d'aller consulter un médecin qui pourra vous aider à découvrir la cause de cette enflure gênante.

 

L'apparition d'enflures au niveau de la zone intime féminine peut avoir lieu pour plusieurs raisons :

 

1. Blocage des glandes sébacées.

 

 

 

La région intime de la femme contient des glandes sébacées qui sont liées aux follicules pileux. La fonction de ces glandes est de sécréter le sébum produit par certaines cellules et qui, avec les follicules pileux, attire la sécrétion à la surface de la peau. Quand les follicules pileux sont enflammés, les glandes sébacées se bouchent, ce qui entraîne l'apparition de kystes sébacés. Ces bosses ressemblent à de petits boutons jaunes et sont généralement indolores.

 

Ces inflammations ne nécessitent généralement aucun traitement médical. Cependant, il est nécessaire d'y prêter attention, car l'humidité et la température de notre zone intime peuvent causer l'infection de ces petits boutons. Dans ce cas, ces derniers peuvent être douloureux. En cas d'infection, il est conseillé d'aller voir un médecin qui pourra retirer le bouton et drainer le pus.

 

Si les boutons ne sont pas infectés, nous pouvons prendre des bains chauds, submerger notre zone intime pendant au moins 15 minutes en évitant de coller les jambes afin de s'assurer que la chaleur atteigne la zone touchée. Si nous n'avons pas de baignoire, nous pouvons appliquer une compresse qui a été trempée dans de l'eau chaude.

 

2. Glandes sudoripares bouchées.

 

L'inflammation des glandes sudoripares, ou hidrosadénite, est causée par une infection et est associée au blocage folliculaire. Ce problème peut être causé par un staphylocoque et il y a certains facteurs de risque comme le rasage, l'utilisation de vêtements trop serrés et l'obésité. Ces bosses peuvent prendre l'apparence de plaies rougeâtres ou d'un abcès et entraînent généralement des douleurs conséquentes.

 

L'inflammation causée par des glandes sudoripares bouchées doit être traitée avec des antibiotiques et une chirurgie mineure pour drainer le pus de la zone affectée. De plus, le docteur peut prescrire l'utilisation d'un savon antibactérien et de crèmes anti-inflammatoires.

 

3. Allergies à certains produits nettoyants ou tissus.

 

 

 

La dermatite de contact est causée par un produit ou une substance qui se frotte à la peau de notre région intime, causant une réaction allergique. Certains des éléments qui causent des allergies peuvent inclure le lubrifiant, le gel douche, le savon et les produits chimiques trouvés dans les sous-vêtements. Son apparence est similaire à celle des plaies et enflures rougeâtres qui sont généralement indolores.

 

Généralement, pour traiter ces bosses, des antihistaminiques oraux sont recommandés car la cause est une allergie. Il est aussi nécessaire de prêter attention aux produits que nous utilisons ou que nous appliquons sur notre zone intime afin de s'assurer de ne pas réitérer le problème.

 

4. Pousse des poils suite à un rasage.

 

Cette pratique d'épilation de la région intime, surtout en utilisant des rasoirs de mauvaise qualité, peu causer l'infection des follicules pileux. Le problème est que le rasoir à tendance à courber les poils qu'il coupe, qui repoussent à l'intérieur de la peau par conséquent. Ces bosses qui apparaissent suite au rasage sont petites et rouges, peuvent contenir du pus et la région qui les entoure est plus foncée que normalement. Ces bosses sont souvent douloureux, même si la douleur n'est pas intense.

 

Généralement, le traitement médical n'est nécessaire qu'en cas d'infection. Si les boutons se remplissent de pus, il est recommandé de consulter un médecin qui pourra retirer le poil incarné. Les crèmes anti-inflammatoires et les rétinoïdes sont aussi recommandés pour éliminer les cellules de peau morte autour des poils.

 

5. Utilisation de serviettes et sous-vêtements d'une autre personne.

 

 

 

Même si cela peut sembler peu hygiénique, de nombreuses personnes ne sont pas dérangées par le fait d'utiliser les serviettes et sous-vêtements d'autres personnes. Cette habitude peut nous faire attraper le molluscum contagiosum, un type d'infection virale. Ces bossent ressemblent à une inflammation proéminente et ronde, qui est généralement rouge avec une fente au milieu. Elles ne sont généralement pas douloureuses.

 

Le traitement médical peut inclure un raclage, une cryothérapie et un traitement au laser. Une fois l'infection disparue de notre corps, l'inflammation disparaît elle aussi.

 

6. Inflammation des varices.

 

Les angiomes, ou l'inflammation des varices, peuvent causer l'apparition de bosses dans notre région génitale. Cette maladie affecte les femmes qui ont donné naissance. Les bosses sont bleuâtres. Elles ne sont généralement pas douloureuses, même si elles provoquent une sensation de lourdeur dans la zone enflammée, et ces varices peuvent même commencer à saigner.

 

Étant donné que ce problème peut disparaître après avoir accouché, des traitements médicaux comme une chirurgie ne sont généralement nécessaires.

 

7. Maladies.

 

 

 

Il y a plusieurs problèmes de santé qui peuvent causer l'apparition de boutons au niveau de la zone intime de la femme, même si elles sont moins courantes. Parmi ces maladies, on retrouve le lichen scléro-atrophique, qui touche les femmes avant la ménarche et après la ménopause. Cette maladie peut provoquer l'apparition de cloques qui sont généralement remplies de sang, même si elles peuvent aussi apparaître comme des lésions plates et blanchâtres qui rendent le tissu cutané fin et fragile. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin pour traiter la maladie et éliminer les symptômes.

 

Comme vous pouvez le voir, les boutons sur la peau au niveau de la zone intime peuvent être causés par plusieurs facteurs. La chose la plus importante est de toujours identifier leur cause et pour cela, consulter un médecin est toujours la meilleure option.

 

 


 

 

Il est important de noter que TOUTES les informations contenues sur Fabiosa ne sont données qu'à titre INFORMATIF. En aucun cas, elles ne doivent être considérées comme des conseils, diagnostics ou comme un traitement médical professionnel. Privilégiez toujours un avis médical, et n'ignorez pas ou ne retardez pas une consultation médicale à cause de ce que vous avez lu sur ce site.