En matière de cheveux longs, sains, et lumineux, ces femmes sont les championnes

Santé et bien-être

Chaque région et pays possède des caractéristiques propres qui le rendent unique. Il existe en Chine de nombreux endroits exotiques qui attirent les visiteurs en raison de leurs coutumes particulières. Un exemple intéressant que nous ne pouvions garder pour nous est celui des femmes appartenant à l'ethnie Yao, vivant dans le village de Huangluo, dans la région sud-ouest du pays.

Ces femmes sont également connues comme les "Raiponce" de la Chine, à cause de la longueur de leurs cheveux qui varie de 1,7 à 2,1 mètres et qui leur a valu d'entrer dans le Livre Guinness des records. Elles prennent soin de leur longue chevelure noire comme si elle était sacrée, et nous allons, dans cet article, vous dévoiler quelques détails à ce sujet.

Pourquoi garder les cheveux longs est-il si important ?

Pour les femmes Yao, avoir les cheveux longs n'est pas seulement une tradition mais également un symbole de vie. Depuis les temps anciens, la longueur de la chevelure est un indicateur de l'espérance de vie, c'est-à-dire que des cheveux longs, forts et sains signifient que leur propriétaire vivra une vie très longue et prospère.

Ainsi, suivant la tradition, ces femmes passent de nombreuses heures à coiffer et à prendre soin de leurs longs cheveux afin de s'assurer qu'elles vivront de nombreuses années et transmettront la tradition à leurs filles et petites-filles.

Comment font-elles pour conserver leur longueur, leur santé, et pour n'avoir aucun cheveu blanc ?

 

Публикация от #gtrevice (@gtrevice)

Le plus remarquable chez ces femmes et leur chevelure magnifique, c'est le fait que, quel que soit leur âge, leurs cheveux restent noirs et forts. En réalité, elles utilisent une astuce très simple et à la portée de n'importe qui, qui consiste à les laver avec l'eau de riz fermentée.

Cette préparation contient une grande quantité de nutriments qui, d'après divers chercheurs ayant étudié les caractéristiques des cheveux des Yao, leur confèrent force et élasticité, et les rendent plus doux. De plus, on dit qu'ils aident également à prévenir les cheveux blancs. En revanche, ce n'est plus efficace une fois que le cheveu a perdu sa pigmentation.

A quelle fréquence coupent-elles leurs cheveux ?

La tradition de cette ethnie veut que les femmes ne coupent leurs cheveux que lorsqu'elles atteignent la majorité et l'âge de se marier. Depuis qu'elles sont petites, leurs familles leur apprennent à prendre soin de leurs cheveux longs, ce qui leur permettra, au bout d'un certain nombre d'années, d'en faire une longue queue.

Une fois mariées, les femmes cessent de couper leurs cheveux, et c'est ainsi qu'ils atteignent une longueur aussi impressionnante.

Que font-elles avec leurs cheveux coupés ?

Une autre belle tradition propre aux Yao réside dans l'utilisation des cheveux coupés à la majorité. Ainsi, c'est leur grand-mère qui garde la queue pour la remettre au futur époux, une fois que la jeune femme sera fiancée.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, et tous ces cheveux sont ensuite utilisés pour renforcer leur coiffure, comme des extensions, ou sous forme de couronne pour les embellir. Cette queue continue ainsi d'être utilisée par la femme qui la portait à l'origine.

Comme vous pouvez le voir, l'art de porter une longue chevelure est réellement une particularité des femmes Yao. À leurs yeux, les cheveux sont un symbole de richesse et de vie !

 

À LIRE AUSSI: 6 traitements naturels et simples pour renforcer les cheveux

Des trucs plus intéressants