Les psychologues conseillent aux grands-parents de s'occuper de leurs petits-enfants ; mais attention aux effets négatifs

Famille & Enfants

February 6, 2018 11:20 By Fabiosa

Ceux qui ont eu la chance de pouvoir profiter de la présence de leurs grands-parents jusqu'à un certain âge savent qu'il n'existe pas d'amour plus patient ou plus gentil que le leur, et que les moments passés en leur compagnie comptent parmi les meilleurs souvenirs que l'on puisse garder dans le cœur. Il y a quelques décennies, le fréquentation des grands-parents se limitait aux visites familiales du week-end. Cependant, dans notre société actuelle si agitée, leur rôle a considérablement évolué. En effet, étant donné les emplois du temps saturés des parents qui travaillent hors de la maison, il est aujourd'hui courant de voir des grands-parents s'occuper de leurs petits-enfants durant la journée.

Comme toute situation, cette pratique comporte ses avantages, ses inconvénients et ses risques ; vous trouverez ci-dessous quelques-uns d'entre eux.

 

1. Les liens familiaux se resserrent

 

Dans toutes les cultures, les grands-parents jouent un rôle important dans la croissance des enfants. C'est pourquoi préserver un contact constant entre eux tend à réduire le fossé générationnel et à instaurer une relation familiale beaucoup plus solide et étroite.

 

2. On peut compter sur une épaule aimante sur laquelle s'appuyer

 

Rien n'est plus rassurant que de pouvoir trouver un soutien chez un être cher lorsque l'on traverse une mauvaise passe ; à plus forte raison si cette personne s'abstient de nous juger et nous prodigue des conseils compréhensifs.

 

3. Cela crée un pont qui réduit le fossé entre les générations

 

Avec le contact constant entre grands-parents et petits-enfants, l'espace entre les deux générations tend à diminuer ; il est très courant de voir des grands-parents raconter leurs histoires à leurs petits-enfants qui, en les admirant, apprennent de leurs aïeux.

 

4. Ils deviennent des personnes de confiance avec qui il est possible de communiquer

 

Malgré les décennies qui peuvent les séparer, certaines situations ne changent pas, et le bon conseil d'une personne sage et expérimentée n'est jamais de trop pour qui vient juste de s'engager sur le chemin de la vie.

 

5. Cela favorise la compréhension envers les personnes âgées

 

Il est indéniable que pouvoir parler avec une personne âgée à la maison vous rendra beaucoup plus compréhensif envers celles que vous rencontrerez dans la rue. Le fait d'imaginer vos propres grands-parents dans une situation similaire vous rendra beaucoup plus patient.

Cependant, tout n'est pas rose. Les psychologues préviennent qu'il existe également des risques et des inconvénients à trop se servir de l'interaction entre grands-parents et petits-enfants.

 

1. Le risque de produire des enfants trop gâtés

 

Nos interactions durant la croissance influent sur notre caractère, et il n'est pas difficile de remarquer que les grands-parents sont souvent plus complaisants envers leurs petits-enfants qu'envers leurs propres enfants ; cela peut être agréable pour les premiers, mais peut aussi avoir des conséquences néfastes sur le développement du caractère de l'enfant.

 

2. Des jalousies voilées et de la rivalité chez les parents

 

Étant donné l'affinité naturelle qui peut ressortir de ce contact permanent entre grands-parents et petits-enfants, il est possible que les parents commencent à se sentir de trop ou lésés, ce qui peut provoquer de la jalousie et le besoin de récupérer leur position initiale dans la vie de leurs enfants.

 

3. Prendre de mauvaises habitudes et abuser du soutien des grands-parents

 

S'occuper de ses petits-enfants est normalement une activité agréable. Toutefois, cela n'autorise pas à abuser d'eux et de leur disponibilité, car ils ont aussi besoin de temps libre et ils ne doivent pas se voir attribuer des tâches et des responsabilités qui ne sont pas les leurs.

Bien que l'amour que les grands-parents portent à leurs petits-enfants soit le plus inconditionnel qui existe, nous devons être conscient que l'excès est mauvais en tout et que laisser constamment nos enfants à leurs bons soins constitue non seulement un abus, mais également un danger. L'idéal est d'être reconnaissant de l'aide qu'ils veulent bien apporter et d'en profiter seulement lorsque c'est nécessaire, ce qui permettra d'apprécier les avantages tout en évitant les risques.

Source : psicoactiva, padresehijos, muysaludable.sanitas


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.