La maladie de Crohn : une affection qui touche le tube digestif et qu'il faut détecter ra

La maladie de Crohn : une affection qui touche le tube digestif et qu'il faut détecter rapidement

Art de vivre et communauté

March 13, 2018 14:28 By Fabiosa

La maladie de Crohn est une pathologie pouvant endommager la partie basse de l'intestin où les vitamines B sont absorbées. En conséquence, d'autres problèmes comme l'anémie peuvent apparaître.

On estime à environ 700 000 le nombre de personnes qui en sont atteintes.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes de la maladie de Crohn se développent progressivement et certains peuvent empirer avec le temps. Bien que ce soit possible, il est rare que les symptômes apparaissent de manière spectaculaire.

Les symptômes précoces de la maladie de Crohn sont les suivants :

  • diarrhée ;
  • coliques abdominales ;
  • sang dans les selles ;
  • fièvre ;
  • fatigue ;
  • perte d'appétit ;
  • perte de poids.

Il peut arriver que les symptômes se confondent avec ceux d'une autre maladie comme l'intoxication, le mal de ventre ou l'allergie. Si les symptômes persistent, il faut aller voir un médecin.

Les symptômes peuvent s'aggraver de la manière suivante :

  • lésion périnéale, très douloureuse ;
  • aphtes dans la bouche ou au rectum ;
  • inflammation des articulations et de la peau.

La détection et le diagnostic précoces peuvent aider à éviter des complications plus graves.

Prévention et soins

Un programme d'alimentation peut fonctionner, mais tous les régimes n'ont pas la même efficacité. Cette maladie peut affecter différentes zones du système gastro-intestinal. Il est important de déterminer la meilleure alimentation pour chaque cas. Des changements de régime et de style de vie peuvent aider à soulager les symptômes et à éviter l'aggravation des dégâts subis.

Si vous souffrez de la maladie de Crohn :

Ajustez votre consommation de fibres

Certaines personnes ont besoin de consommer plus de fibres. Pour d'autres en revanche, les fibres peuvent envenimer la situation. Un nutritionniste ou un médecin spécialisé peut vous aider à décider.

Limitez votre consommation de graisses

La maladie de Crohn peut interférer avec la capacité du corps à assimiler la graisse. L'excès de celle-ci peut passer de l'intestin grêle au colon et déclencher une diarrhée.

Limitez votre consommation de produits lactés

Même si vous n'avez aucune intolérance au lactose, votre corps peut réagir comme s'il c'était le cas si vous souffrez de la maladie de Crohn. Consommer du lactose peut générer des maux d'estomac, des coliques ou des diarrhées.

Buvez de l'eau

La maladie de Crohn peut affecter la capacité de recycler l'eau de votre tube digestif, ce qui peut conduire à une déshydratation. Le risque que cela arrive augmente si vous avez la diarrhée.

Traitement

Le traitement prescrit par le médecin consiste généralement en :

Médicaments

Il existe plus de quatre catégories de médicaments pour traiter cette maladie. Les anti-inflammatoires en font partie.

Chirurgie

Si les médicaments et le changement de régime n’entraînent pas d'amélioration, il sera nécessaire de recourir à la chirurgie. Le médecin retirera alors les parties endommagées du tube digestif et reconnectera les sections saines entre elles.

Si vous pensez être atteint de cette maladie, n'hésitez pas à aller voir un médecin. Il est important de ne pas essayer de vous soigner vous-même et de ne pas perdre de temps. Prenez soin de vous !

Source : Healthline


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.