Pustules vaginales : ces boutons dans la région génitale de la femme sont assez fréquen

Pustules vaginales : ces boutons dans la région génitale de la femme sont assez fréquents

Art de vivre et communauté

March 14, 2018 14:50 By Fabiosa

Les boutons dans la région génitale de la femme sont une pathologie courante causée par une variété de facteurs. Ces éruptions peuvent être très gênantes et irritantes, mais elles restent bénignes dans la majorité des cas.

Les pustules vaginales sont en apparence semblables aux boutons qui peuvent apparaître sur les autres régions du corps, mais leurs caractéristiques peuvent varier d'un cas à un autre. Par exemple, elles peuvent être aussi bien douloureuses qu'indolores, elles peuvent causer une sensation de brûlure, être de couleur chair ou rouge, remplies de pus, en grappes ou isolées, elles peuvent démanger et être de tailles différentes.

CHAjAMP / Shutterstock.com

Les causes des pustules vaginales.

L'origine de leur apparition n'est pas toujours claire, mais on peut toutefois citer parmi les causes les plus répandues :

La folliculite.

C'est l'une des causes les plus courantes, et il s'agit d'une inflammation et d'une infection des follicules capillaires.

Un follicule est une petite cavité de la peau à partir de laquelle le poil se développe. Chaque poil du corps grandit hors de son propre follicule. Des facteurs comme le rasage, les poils incarnés, l'utilisation de vêtements serrés, d'une baignoire ou d'une piscine sale, peuvent provoquer une folliculite.

Molluscum contagiosum.

C'est une infection virale caractérisée par des lésions qui peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps, y compris dans la région vaginale. Les cloques, appelées mollusca, sont généralement petites, arrondies, et blanches ou de couleur chair. Elles peuvent prendre un aspect nacré et être creuses en leur milieu.

schankz / Shutterstock.com

Dermatite de contact.

La dermatite de contacte est un type d'eczéma causé par le contact de la peau avec un allergène ou un facteur irritant. De nombreux cas d'acné vaginale sont des manifestations d'une dermatite de contact dans la région génitale.

Parmi les facteurs irritants et allergènes courants qui peuvent contribuer à l'apparition de pustules vaginales, on trouve notamment : les poires vaginales, les produits d'hygiène féminine comme les lotions, les poudres et déodorants, les serviettes hygiéniques ou les tampons, en particulier lorsqu'ils sont parfumés.

Acné inversée.

Connue également sous le nom d'hidradénite suppurée ou maladie de Verneuil, l'acné inversée est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui affecte les glandes sudoripares sous les seins et dans le sillon mammaire. Elle se manifeste par des taches récurrentes et des abcès qui contiennent du pus. Ceux-ci ne se soignent pas facilement et peuvent laisser des cicatrices. Selon la Fondation Hidradenitis Suppurativa, cette maladie touche jusqu'à 4% de la population.

Traitement.

La première étape pour déterminer le traitement adapté consiste à trouver la cause de l'éruption. Prenez en compte tous les produits, activités ou autres facteurs pouvant affecter la région génitale, y compris le rasage, l'utilisation de la baignoire et de poires vaginales.

Annie Lat / Shutterstock.com

Éliminez les facteurs irritants.

Dès que vous avez identifié la cause de l'irritation ou de l'infection, arrêtez d'utiliser le produit incriminé ou de pratiquer certaines activités. Par exemple, s'il s'agit du rasage, réduisez l'irritation en utilisant une lame neuve et en vous rasant dans le sens du poil.

Évitez de les presser.

Les pustules vaginales compressées ou ouvertes peuvent être très douloureuses et irritantes. Le risque de propager les bactéries et de causer une infection s'en trouve accru, et les pustules peuvent croître en quantité et en gravité. Attendez qu'un bouton se perce de manière naturelle ou suivez un traitement médical.

Maintenez une bonne hygiène intime.

La chaleur et l'humidité qui règnent dans la zone génitale en font en endroit idéal pour le développement des bactéries et autres micro-organismes. Il faut donc nettoyer cette partie du corps quotidiennement à l'eau tiède avec un savon doux et non parfumé. Évitez d'utiliser des produits d'hygiène agressifs à l'intérieur du vagin, car ils peuvent affecter l'équilibre du pH, et provoquer une infection.

Optez pour des sous-vêtements en coton et évitez les tissus qui conservent la chaleur et l'humidité. Choisissez des habits amples et confortables qui laissent la peau respirer et changez-vous à chaque fois que vous faites de l'exercice.

N'oubliez pas également de changer régulièrement les tampons et serviettes hygiéniques pendant vos règles.

Vous devez demander conseil à un professionnel de la santé si vous ne connaissez pas la cause des pustules vaginales, si elles persistent ou si elles empirent. Celles qui sont très douloureuses, grandes ou suppurantes peuvent être drainées par un médecin. La majorité des cas de boutons vaginaux disparaissent d'eux-mêmes ou après un traitement auto-administré. Certains changements de style de vie et d'hygiène intime peuvent contribuer à prévenir de futures éruptions.

Source : prevention, health, medicalnewstoday


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.