Ce mannequin souhaite faire passer un message sur les stéréotypes de la mode et sa silhouette en est la clé

Inspiration

March 22, 2018 18:41 By Fabiosa

Être une reine de beauté ne rend pas toujours très heureuse. Même si la plupart des gens s'imaginent que c'est une tâche facile, avoir un corps aussi mince implique de nombreux sacrifices qui peuvent parfois s'avérer dangereux pour la santé. C'est pourquoi le mannequin Marciel Hopkins a décidé de devenir un autre genre de "modèle" et d'être une source d'inspiration pour les autres jeunes femmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Marciel est originaire d'Afrique du Sud, et elle a participé en 2016 au concours pour élire la Miss de son pays. À cette époque, elle faisait tout ce qu'elle pouvait pour se maintenir en forme, et avait ainsi perdu 14 kilos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Avec le temps, elle a toutefois réalisé qu'elle ne trouvait plus de satisfaction dans tous les sacrifices qu'elle s'imposait pour afficher la silhouette de tout mannequin qui se respecte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Son régime alimentaire la rendait triste, car elle devait se priver de beaucoup de choses délicieuses qui, en petite quantité, n'auraient fait de mal qu'à sa silhouette, non à sa santé. Ses routines d'entraînement lui prenaient plusieurs heures chaque jour, mais elle sentait à la fin de la journée que quelque chose lui manquait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Lorsqu'elle a commencé à ressentir des changements au niveau de sa santé, comme des troubles menstruels, elle s'est rendue compte qu'elle devait agir, et elle l'a fait !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Elle a donc décidé d'être un mannequin affichant une taille qui la rendrait heureuse, et en a fait l'instrument de son combat contre les stéréotypes en vigueur, aussi bien dans le monde de la mode que pour les standards de beauté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Elle a donc mis au point un plan. Elle ne voulait pas arrêter de faire de l'exercice ni de mener une vie saine, mais elle en avait assez de se priver des sucreries qu'elle aimait tant et qu'elle avait dû refuser tout ce temps. Elle s'est débarrassée de sa peur de montrer ses formes, conséquences de son bonheur retrouvé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Aujourd'hui, elle se montre en pleine forme et toujours aussi athlétique, mais plus aussi exagérément mince que ce que l'on pourrait attendre d'un mannequin. Elle arbore un corps généreux et un cœur joyeux, ce qui est beaucoup plus important pour elle que le fait de posséder une silhouette longiligne accompagnée d'un état dépressif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Una publicación compartida de Marciel Hopkins (@marcielhopkins) el

 

 

 

Son message au monde de la mode est simple : la beauté et la perfection ne résident pas dans une maigreur excessive. Les canons et stéréotypes de beauté qui ont été instaurés peuvent facilement être modifiés, il suffit d'un peu de volonté.

 

Source : Quién