La princesse Ayako du Japon a rejeté le statut royal et s'est fiancée avec un employé d'une société maritime

La princesse Ayako du Japon, 27 ans, vient d'annoncer au monde que son mariage avec Kei Moriya aura lieu le 29 octobre prochain dans le superbe sanctuaire Meiji Jingu, à Tokyo.

La princesse Ayako est la deuxième de son rang à se marier avec un roturier, rejoignant ainsi sa sœur, tombée éperdument amoureuse d'un non-noble il y a deux ans, qu'elle a fini par épouser. 

À l'image de sa grande sœur et des autres femmes de la famille, la princesse perdra son statut royal après son mariage avec Kei Moriya, un employé de la société maritime "NYK Line”, conformément à une loi écrite qui, curieusement, ne s'applique pas aux hommes de la famille royale : lorsqu'une princesse épouse un homme n'appartenant pas à la royauté, elle perd automatiquement son titre de noblesse.

Elle a notamment déclaré aux médias : 
 

Je ne sais pas quelles étaient les intentions de ma mère lorsqu'elle nous a présentés l'un à l'autre, mais au fur et à mesure que nous nous retrouvions dans différents endroits et que nous passions du temps ensemble, nous sommes devenus naturellement attirés l'un vers l'autre. Je crois que nous en sommes arrivés là grâce aux merveilleux liens d'amitié que nos mères ont tissés. 


Les femmes de la famille impériale n'ont aucune prétention au trône du crysanthème, à la différence des hommes qui peuvent facilement épouser des roturières et conserver malgré tout leur statut royal. 

Cependant, étant donné la faible proportion de garçons parmi les enfants et petits-enfants de l'empereur Akihito, on assiste actuellement à une pénurie d'héritiers au trône.  


Il faut souligner que la monarchie japonaise possède une ligne de succession masculine ininterrompue depuis 2600 ans.

La nouvelle du mariage de la princesse Ayako vient s'ajouter à celle du mariage royal entre Jack Brooksbank et la princesse Eugenie. Celle-ci, à la différence de son homologue nippone, conservera son titre royal après la cérémonie qui aura lieu en octobre de cette année à la chapelle St George de Windsor, au Royaume-Uni. C'est d'ailleurs à ce même endroit qu'a été célébrée l'union entre le prince Harry et Meghan Markle devant des millions de personnes, le 19 mai dernier. 

Après tout, ce sont toujours les roturières qui épousent un prince dans les contes de fées, mais il semble que dans la vraie vie, les roturiers peuvent également réussir à conquérir les princesses des grandes monarchies. 

Tous nos meilleurs vœux de mariage ! 

Source : Express

À LIRE AUSSI: Au Mexique, une trentaine de personnes ont épousé des arbres

Des trucs plus intéressants