Sa jeune fille de 2 ans est morte de faim pendant qu’elle dansait dans un club de nuit

Famille & Enfants

November 16, 2018 12:37 By Fabiosa

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, un quart de tous les adultes ont été victimes d'une forme ou une autre de maltraitance au cours de leur enfance. 

C'est un chiffre alarmant, mais il est nécessaire de souligner que l'éventail des "abus" comprend tous les types d'abus physiques ou psychologiques, depuis les abus sexuels, la négligence, l'absence de soin, l'abandon et toutes les formes d'exploitation qui portent atteinte à leur dignité et ont des conséquences négatives sur leur santé, des plus légères à celles qui menacent leur vie.

L'un de ces types d'abus a trait aux enfants totalement négligés par leurs parents, dans la mesure où ceux-ci ne s'occupent pas d'eux ou ne les nourrissent pas, ce qui peut entraîner leur mort par malnutrition.
C'est précisément ce qu'a infligé cette mère à son adorable fillette de 2 ans.

Elle s'appelle Devin Moon, elle a 29 ans et a passé chaque nuit à danser pour de l'argent dans un club du comté de Gwinnett, en Géorgie, aux États-Unis. Mais maintenant elle est en état d'arrestation et passera probablement le reste de sa vie en prison.

La police du comté de Gwinnett a arrêté Devin Moon pour cruauté envers les enfants et meurtre au premier degré.  La victime était sa fille, âgée de 2 ans et 11 mois.

Qu'a-t-elle fait ?

Devin avait une fille de 2 ans, Reygan Moon. C'était une jolie petite fille qui illuminait tout autour d'elle quand elle souriait. Mais Reygan était affamée le jour et restait seule la nuit, parfois pendant 10 à 12 heures consécutives. Tandis que sa mère dansait dans une boîte de nuit pour gagner quelques dollars.

À LIRE AUSSI: Inconsciente à cause de complications à son accouchement, elle ne se souvient pas de la naissance de sa fille

Elle a donc passé les derniers jours de sa vie, seule la plupart du temps, et tellement sous-alimentée qu'elle ne pesait que 6 kilos quand elle est littéralement morte de faim, un mardi. Sa mère a appelé les autorités pour leur dire que sa petite fille "ne répondait pas et était froide au toucher".

Les détectives qui ont enquêté sur le décès ont noté que la mère "laissait régulièrement la petite fille seule toute la nuit". Ils ont pu déterminer que la cause du décès était "la malnutrition par négligence". Reygan pesait à peine la moitié de ce que devait peser une enfant de son âge.

Devin a été arrêtée et accusée de cruauté envers un enfant et d'homicide involontaire. Bien sûr, elle a essayé de se justifier en disant que sa fille était née avec des "problèmes de santé", ce qui l'empêchait prétendument de "prendre du poids". Mais la croire ou non, ce sera l'affaire du juge et du jury lorsqu'elle sera confrontée à son crime dans une salle d'audience.

Photos des funérailles de Reygan Moon.

Comment cela peut se produire et que faire ?

Que peut-on dire dans un cas pareil ? Personne ne meurt de faim du jour au lendemain, personne ne perd la moitié de son poids en ne s'alimentant pas pendant quelques jours seulement. La mère a laissé la santé de sa petite fille se détériorer peu à peu jusqu'à ce la pauvre enfant finisse par mourir. Il n'y a rien de plus à dire. 

Que s'est-il passé ici, comment se fait-il que personne n'ait rien remarqué ? Il serait bon de pouvoir déterminer les causes de cet horrible drame afin d'éviter à d'autres enfants innocents de subir le même sort que Reygan. Parce que selon les statistiques, en 2014, 15,3 millions d'enfants vivaient dans des ménages en situation d'insécurité alimentaire aux États-Unis.

Mais il n'existe certainement pas de statistiques sur le nombre de mères qui laissent leurs enfants seuls la nuit en plus de ne pas les nourrir correctement. Mais pour Reygan, il aurait peut-être été possible de faire quelque chose :

  1. Les grands-parents savaient que la jeune fille était en difficulté et avaient déjà exprimé leur inquiétude. Mais ils n'ont pris aucune mesure afin de protéger Reygan.
  2. Les voisins auraient pu être plus attentifs. Peut-être y avait-il des indices, ont-ils parlé à la mère, ont-ils fait un signalement aux services sociaux ?
  3. Devin aurait dû chercher de l'aide dans les programmes pour les mères célibataires, les crèches de nuit ou même recourir aux services d'une nounou.

Il n'est pas toujours possible de détecter de telles situations. La sécurité et le bien-être des enfants, c'est absurde de devoir le dire, sont de la responsabilité des parents. Il est clair que dans le cas de la pauvre Reygan, la mère a totalement failli. Repose en paix, belle petite fille.

À LIRE AUSSI: “Je souffre chaque jour !” Une maman endeuillée par la mort de son enfant oublié dans sa voiture en plein soleil