Il y a 35 ans, elle a survécu à un accident d'avion dans lequel son mari a trouvé la mort, mais on lui a interdit d’en parler

Un voyage de noces est une expérience dont beaucoup se souviennent avec amour et affection. Cependant, les souvenirs de cette femme sont devenus inoubliables pour des raisons auxquelles personne ne s'attendrait. Après son voyage de noces, alors qu'elle rentrait chez elle, son avion est entré en collision avec un autre appareil à 5 000 mètres d'altitude.

Le 24 août 1981, Vladimir et sa femme Larisa Savitskaya rentraient de leur lune de miel. À cette époque, ils avaient tous les deux 20 ans et rêvaient d'un merveilleux avenir. Personne ne s'attendait à ce que leurs rêves ne quittent pas l'avion.

gettyimages

 

En plein vol, à 5220 mètres d'altitude, un avion militaire de la flotte soviétique est apparu et est entré en collision avec l'avion commercial qui transportait alors 38 passagers.

gettyimages

L'avion militaire allait si vite que de nombreux passagers sont morts sur le coup. Larisa raconte :

Je pense que c'était une erreur du service militaire. Ils n'ont pas réalisé qu'un avion de  passagers volait sur la même route.

gettyimages

Imaginez le chaos lors de l'impact. Larisa décrit ce moment ainsi :

Au moment de l'impact, nous avons perdu le toit et les ailes de l'avion. Il y avait des cris. Quand je me suis tournée vers mon mari, j'ai vu qu'il était mort. À cet instant, je savais que moi aussi j’allais mourir.

Sur le moment, Larisa n'avait aucun espoir. Mais, elle s’est rappelé un film qu'elle avait vu et s’est cramponnée à son siège en imitant le personnage. La descente en chute libre, juste à côté de l'épave de l'autre avion, a duré 8 interminables minutes.

gettyimages

L'avion et Larisa sont tombés sur une rangée d'arbres et elle ne se souvient plus de rien d'autre à partir de ce moment-là. La survivante raconte comment ce qu'elle a vu quand elle s'est réveillée :

Quand j'ai ouvert les yeux, la première chose que j'ai vue a été le corps de mon mari, qui se trouvait à environ 4 mètres de moi... C'était comme s'il voulait me regarder une dernière fois. Comme s'il voulait me dire au revoir.

Larisa n'a pas abandonné quand elle a constaté qu'elle n'était pas morte et que tout cela n'était pas un mauvais rêve. Elle a traversé les forêts de Sibérie pendant trois jours, jusqu'à ce que des pêcheurs la trouvent et l'aident. Voilà ce qu’a vu Larisa quand elle est revenue à elle.

J'ai découvert que ma famille avait creusé une tombe pour moi. Une liste avait été publiée avec les noms des passagers du vol, et leurs proches avaient été contactés.

Bien que cela ait été une terrible tragédie, les médias n'ont pas publié d'informations à ce sujet, et le gouvernement s’est chargé de forcer les proches à garder le silence.

gettyimages

Une fois Larisa à l'hôpital, sa famille et ses amis n'ont été autorisés à la voir qu'après un certain temps. Au début, seules les autorités en uniforme l'ont approchée. Larisa raconte :

On a conseillé à ma mère de garder le silence.

Au début des années 2000, après la chute de l'ex-Union soviétique, cette femme a décidé de raconter ce qui était arrivé. Au début, cela a été très difficile pour elle de surmonter ces événements de son passé, mais bien des années plus tard, elle a réussi à reconstruire sa vie et à fonder une famille.

gettyimages

Cette femme a sans aucun doute traversé des événements hors du commun. Avec la mort de son mari et le silence qu'elle a dû garder pendant toutes ces années, le choc a certainement été très dur pour elle. Mais, au fil des années, elle a réussi à reprendre des forces et à se construire une nouvelle vie.

Nous espérons qu'elle et son fils vivront très longtemps. On dit que la vie a de mystérieuses façons d'agir sur nous. Une chose est sûre, pour ce qui est de surmonter les défis, Larisa est maintenant un exemple pour son fils.

Source : upsocl, aweita larepublica