Cette adorable fillette est atteinte du syndrome des cheveux incoiffables, on la surnomme “Einstein 2.0”

En souhaitant la bienvenue dans ce monde à leur fille Taylor, ses parents Cara et Tom McGowan savaient déjà qu'elle était unique. Comme beaucoup d'autres bébés, la petite fille est née sans cheveux et elle s'est développée normalement durant les cinq premiers mois. C'est à partir de ce moment que quelque chose d'étrange a cependant commencé à faire son apparition.

 

Cara et Tom ont remarqué que des mèches de cheveux blonds commençaient à pousser sur sa tête, et se développaient davantage avec le temps. Au lieu de tomber et de repousser comme les cheveux lisses et bruns de ses parents, ceux de Taylor restaient invariablement blonds. 

Lors d'une interview, les deux parents ont déclaré qu'ils pensaient que ce phénomène passerait avec le temps, et qu'il suffisait de coiffer les cheveux de leur fille vers le bas après les avoir mouillés avec de l'eau. 

Nous ne voulions pas mettre une tonne de produits chimiques dans ses cheveux et nous avions lu que l'aloe vera agissait comme un gel. Nous l'avons essayée plusieurs fois, mais sans succès.  Finalement, nous avons essayé tous les types de produits, peut-être 15 différents. Nous avons essayé les laques, les gels, les shampoings doux, etc. 

 

Au début, les parents étaient amusés par l'idée que les cheveux de leur fille sortent de l'ordinaire, mais à force d'attendre un retour à la normale qui ne semblait pas venir, ils ont commencé à se douter qu'il se passait quelque chose d'étrange.

Malgré quelques doutes, la pathologie extrêmement rare connue sous le nom de syndrome des cheveux incoiffables paraissait vraisemblable. Les parents ont rapidement pris contact avec une spécialiste de la question, la professeurs Regina Betz de l'université de Bonn.

 

Les tests génétiques ont révélé que les deux parents étaient porteurs d'une mutation du gène PADI3 à l'origine du syndrome, et qu'ils l'avaient transmise à Taylor. Selon Fox News, "ce défaut empêche l'interaction de la protéine structurelle qui donne aux cheveux leur forme et leur force. Cela donne aux follicules pileux une section transversale triangulaire, ce qui entraîne une chevelure exceptionnellement ébouriffée." 

Cette pathologie est si rare qu'en 2017, moins de 100 cas ont été signalés dans le monde. Pourtant, au lieu de considérer les cheveux uniques de Taylor comme une malédiction, Cara et Tom ont complètement accepté leur fille telle qu'elle est. 

Le couple a commencé à l'appeler "Bebé Einstein 2.0" et est même allé jusqu'à la déguiser en Einstein à l'occasion d'Halloween. En revanche, l'attention n'est pas toujours facile à gérer, car les gens la pointent du doigt et se moquent de la petite fille coiffée, la traitant de "folle".

 

On peut dire pour conclure que cette famille a su gérer chaque situation sans se préoccuper de l'opinion des personnes mal intentionnées. Les parents espèrent simplement faire en sorte que leur fille puisse grandir dans un environnement à la fois agréable et rempli d'amour.

Source : theepochtimes

Des trucs plus intéressants