Cette enfant ressemble à la fille de "Benjamin Button" à cause d'une maladie rare qui la

FAMILLE & ENFANTS

Cette enfant ressemble à la fille de "Benjamin Button" à cause d'une maladie rare qui la fait vieillir

Date May 21, 2018 18:08

Connaissez-vous les deux jeunes enfants qui ont démontré que le film sur Benjamin Button pouvait être une réalité dépassant la fiction ? Ils souffrent en effet d'une maladie rare de la peau qui les fait paraître plus âgés de plusieurs décennies. 

CAP TV / YouTube

Anjali Kumari a sept ans et son petit frère, Keshav Kumar, n'a que 2 ans, mais leur peau ridée et leur visage gonflé contrastent fortement avec leur bas âge. Ces enfants souffrent d'une forme rare de progéria, une maladie génétique qui provoque le vieillissement du corps à un rythme beaucoup plus rapide que la normale. 

CAP / YouTube

Parallèlement, les deux enfants sont atteints d'une maladie appelée cutis laxa qui, selon les médecins indiens, est incurable. Anjali et Keshav vivent à Ranchi, en Inde, avec leur père, Shatrughan Rajak, 40 ans, et leur mère, Rinki Devi, 35 ans.

CAP TV / YouTube

Bien qu'ils soient en bonne santé de manière générale, ils souffrent de discrimination. Leurs camarades d'école ne comprennent pas ce qui leur arrive et préfèrent se moquer de leur apparence. De plus, les gens les regardent fixement lorsqu'ils marchent dans la rue. 

CAP / YouTube

Anjali a été interrogée par un journal local et a fait quelques déclarations dont la maturité a fortement attiré l'attention du public :

Je suis consciente de chacune de mes différences avec les autres enfants. Mon visage est différent, mon corps est différent, tout chez moi est différent. Mon visage est tout gonflé alors que le reste du monde a l'air normal. Les gens sont toujours en train de me regarder et font des remarques méchantes. 

L'écolière a de plus donné une liste détaillée des surnoms et sobriquets qu'elle doit supporter quotidiennement de la part de ses camarades de classe :

Ils m'appellent 'daadi Amma' (grand-mère), 'budhiya' (la vielle), 'bandariya' (singe) et 'Hanuman' (le roi des singes dans l'Hindouisme).

CAP / YouTube

Pour leur part, ses parents attendent désespérément un remède, mais les médecins indiens leur ont répondu que leur seul espoir était d'aller chercher une aide médicale à l'étranger. 

 

 

Shatrughan, le père, gagne environ 60 dollars par mois comme blanchisseur et il est très difficile pour lui d'envisager cette option. Il a récemment déclaré dans une interview :

Nous rêvons qu'il existe un remède pour guérir mes enfants. Les gens de notre communauté les appellent 'les vieux' et c'est très désagréable. Nous avons essayé de trouver de l'aide auprès des médecins locaux, mais ils nous ont dit que notre unique espoir était d'aller voir à l'étranger. 

Les voisins qui tiennent à cette famille disent souvent que le cas de ces enfants doit aider les autres à se souvenir que l'on ne vit qu'une fois. C'est pourquoi il est important de profiter de la jeunesse et de ne pas se perdre dans la routine, car la vieillesse arrive plus vite que l'on ne croit. 

CAP TV / Youtube

Pour finir, personne ne mérite d'être traité différemment ou ridiculisé à cause d'un problème de santé. Espérons que la famille Rajak trouvera vite une solution pour soulager cette rare maladie.

Source : dailymail